Ciel pour memoire (le)

REVERDY, THOMAS B.

livre ciel pour memoire (le)
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 26/08/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
18,30 €

SYNOPSIS :

« Que les secondes qui s'égrènent finissent par faire des années, c'est le seul mystère ; que nous finissions par vieillir, alors qu'à aucun moment précis nous n'avons changé », écrit quelque part Thomas B. Reverdy, et l'on pourrait dire en écho avec lui que tout le sujet de son livre est là : l'écoulement immatériel du temps, qui transforme une bande de jeunes gens amateurs de beuveries en presque adultes. Mais quelque chose de bien concret a eu lieu : l'un d'eux, Guillaume, a disparu, non sans avoir convoqué tous ses copains, garçons et filles, dans un restaurant russe de New York. La mélancolie new-yorkaise du jeune homme, ses
déambulations sur la plage de Cosney Island, le crépuscule sur Manhattan : des pages à couper le souffle, d'une grande beauté de style. La suite de l'histoire nous transporte à Rome, pour s'achever sous le ciel étoilé de la campagne française. Peu à peu se développe le thème majeur : la disparition d'un ami renvo ie à une autre blessure, celle qu'on pourrait appeler fondatrice : la mort de la mère, quand le narrateur avait dix-neuf ans Un roman générationnel, mais aussi une oeuvre d'une étonnante puissance, lyrique et chaleureuse. On se sent invité à entrer dans le cercle, à partager l'alcool, les larmes et la littérature.
1 personne en parle

J'ai trouvé ce deuxième roman de Thomas B. Reverdy plus opaque que son premier, "La montée des eaux". L'histoire commence par la disparition de Guillaume, sur Coney Island. Dans un restaurant non loin de là, sa bande de copains l'attend, tous conviés pour un repas-souvenir. Mais Guillaume fera faux bond, et cette nuit-là il va disparaître, sans laisser de traces. Deux ans après, il envoie une lettre de Rome. Thomas, le narrateur, part à ses trousses. Mais se souvenir de son meilleur ami le renvoie à se rappeler son adolescence et la mort prématurée de sa mère. Et le roman va traiter de ces idées : vieillir synonyme de trahir, aller de l'avant après une adolescence heureuse, se souvenir des belles choses et accepter tant d'autres !C'est un sujet assez ambitieux pour un jeune auteur de trente ans. Une nouvelle fois, l'histoire évoque la disparation et la mort. Thomas B. Reverdy semble être très marqué par ces thèmes, mais alors qu'il glissait une plume impeccable, de toute beauté et limpide comme l'eau claire dans son premier roman, "Le ciel pour mémoire" a quelques lacunes : des paragraphes flous, des manques, des confusions, des instants qui traînent... Ce roman n'est pas à la hauteur du précédent, toutefois j'accorde que l'auteur a beaucoup de talent et qu'il garde une place importante dans mes choix. Je vais continuer de le suivre, car sa petite musique me plaît !..

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition