Le clan des otori (les neiges de l'exil) t2

HEARN, LIAN

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 02/09/04
LES NOTES :

à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Takeo, désormais héritier du puissant Clan des Otori, s'est engagé à rejoindre les rangs criminels de la Tribu, reniant ainsi son éducation pacifique, abandonnant ce qui lui revient de droit, territoire, fortune
et pouvoir, renonçant aussi à son amour pour Kaede. Mais la Tribu peut-elle éloigner Takeo de son destin ? Le chemin qu'il choisit le conduira au coeur des montagnes glacées du Pays du Milieu...
5 personnes en parlent

Après avoir eu un coup de cœur pour Le Silence du Rossignol (chronique ici), j’avais hâte de me plonger dans la suite des aventures de Takeo et Kaede et je n’ai pas été déçue ! Les Neiges de l’Exil nous emporte directement après la chute du terrible seigneur Iida. Takeo a fait son choix : il poursuivra son entraînement auprès de la Tribu et abandonnera toute prétention à l’héritage Otori. Kaede, quant à elle, se retrouvera plus seule que jamais dans un monde où la force des hommes domine. Mais elle ne peut oublier son amour pour Takeo et attend malgré tout son retour. Entre complots et guerres sanglantes, Takeo et Kaede pourront-ils être réunis un jour et vivre leur amour ? Rien n’est plus incertain dans ce monde cruel où les sentiments n’ont point leur place.Si j’ai beaucoup apprécié ce deuxième tome, je lui ai tout de même préféré le premier et ce, pour une raison qui ne tient qu’à ma préférence pour certains personnages. Les Neiges de l’Exil est davantage axé sur le point de vue de Kaede. Or, si elle reste un personnage que j’apprécie, représentant une femme forte et courageuse, consciente de ses faiblesses et de sa force, ma préférence va à Takeo.Tiraillé entre ses différents héritages, Takeo peine à trouver sa voie : sa part d’Invisible l’enjoint à ne pas avoir recours à la violence. Pourtant, il ne peut ignorer ses dons issus de la Tribu. Trahissant sans cesse l’un au profit de l’autre, Takeo n’en oublie pas moins son troisième héritage : celui de son père adoptif et du clan des Otori. Comment parvenir à concilier ces différentes facettes sans jamais y renoncer ? La Tribu l’a contraint à faire un choix cruel en exigeant de lui qu’il lui soit totalement dévoué. N’était-ce pas une erreur que d’accepter de la servir ? Takeo ne peut s’empêcher de se révolter face aux cruautés perpétrées par la Tribu, qui n’agit que dans son propre intérêt à elle. En apprenant davantage les règles qui gouvernent cette société secrète, le jeune homme sent à quel point il est différent et ne peut que s’interroger quant au rôle qu’elle souhaite lui confier. Sentant sa résolution vaciller, est-il encore tant de revenir en arrière ? Son amour pour Kaede n’a point faibli. Or, la Tribu a exigé qu’il renonce à toutes ses attaches. Aller à l’encontre de sa volonté reviendrait à signer son arrêt de mort et celui de sa bien-aimée. Certaines de ses erreurs auront des conséquences dramatiques. Osera-t-il braver l’interdit ?De son côté, Kaede comprend que seul le pouvoir compte dans ce monde d’hommes cruels. Il n’y a pas de place pour les sentiments et il lui faudra faire preuve d’une très grande force afin d’imposer son nom et celui de sa famille. Sa beauté, qu’elle considère comme une malédiction, ainsi que sa réputation de femme apportant la mort sur quiconque ose la contempler, pourraient s’avérer être des armes redoutables. Saura-t-elle les mettre à profit ? N’oubliant pas son amour pour Takeo, elle attend désespérément son retour. Mais reviendra-t-il un jour ? Les Neiges de l’Exil est l’histoire d’un amour impossible. Taeko, tenu par ses engagements auprès de la Tribu, ne peut s’échapper sous peine de se condamner à une mort certaine. Kaede ne peut ignorer également ses devoirs. Entre alliances, haines ancestrales et passion, comment les deux amoureux parviendront-ils à se retrouver ?Lian Hearn nous plonge de nouveau dans un univers enchanteur et captivant duquel on ne peut s’échapper tant que la dernière page n’est pas tournée. Je n’ai pas pu rester insensible à la douleur de Takeo et aux malheurs qui touchaient Kaede tout en étant émerveillée par les descriptions des lieux que l’auteur nous faisait partager. L’hiver et le froid qui approchent sous un manteau de neige, les grondements des tambours de guerre qui se font entendre encore et toujours plus, les alliances qui se dénouent face aux trahisons… Tous ces obstacles auront-ils raison de nos deux héros ?Bien que ma préférence aille au Chant du Rossignol, ce deuxième tome du Clan des Otori n’en est pas moins un coup de cœur. Takeo et Kaede se sont engagés sur des voies opposées. Malgré tous les obstacles, réussiront-ils à vivre un jour leur amour ? Les Neiges de l’Exil est un roman où l’amour et la haine s’opposent sur fond de guerre et de trahisons. Plus que l’histoire d’un amour impossible, Lian Hearn nous propose une fresque palpitante où se déchaînent les passions. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
04/11/15
 

2ème tome de la saga Le Clan des Otori, l'histoire se met donc en place, alors on se prépare... A quoi me direz-vous ? Mais à la guerre !!! La guerre toujours est encore.Ici on retrouve les deux protagonistes principaux Kaede et Takeo et leur amour impossible / possible / impossible... on ne sait plus.Les descriptions des paysages sont toujours magnifiques, mais le récit traîne un peu en longueur pour moi et les actes et sentiments des personnages m'agacent au plus haut point. Maintenant il ne me reste plus que 2 tomes je lâcherai pas l'affaire avant de savoir la fin malgré le fait que je vois bien où on va se rendre...

laeticha
13/08/13
 

J'ai beaucoup apprécié ce deuxième tome de Le clan des Otori. On replonge en plein dans cette univers guerrier mais qui a cette petite note de zen-atitude associé au Japon... J'adore ça ! On retrouve avec beaucoup de plaisir Takeo et Kaede de la même manière que dans le premier tome. Ils vivent leur vie chacun de leur côté, tout en ne cessant jamais de penser à l'autre. C'est vraiment chou !J'aime beaucoup le fait que bien qu'ils soient séparés, ils fassent le même genre de choses (bon, j'extrapole un peu) au même moment. Ils vivent quasiment les mêmes choses au même moment, c'est vraiment très romantique ! On s'attache vraiment au deux personnages. Je ne pourrais pas affirmer que je préfère l'un a l'autre, je trouve qu'ils forment vraiment un tout. Ce n'est pas vraiment Kaede toute seule ou Takeo tout seul, c'est Kaede et Takeo ensemble. L'un comme l'autre sont des personnages auxquels on s'attache facilement, on se reconnait en eux. Ils ont des petits trucs, qu'on retrouve chez nous, et qui font que nous ne sommes pas vraiment comme tout le monde...J'apprécie beaucoup que ces deux personnages soient anti-clichés : a la base Kaede n'est pas vraiment sensible et douce, tout comme Takeo n'est pas vraiment fort et viril... ça change des livres de romance, et en bien ! Sans compter que Lian Hearn écrit vraiment très très bien !Il serait vraiment dommage que vous passiez à côté de Le clan des Otori...

MademoiselleLuna
13/05/13
 

Poursuivre une histoire si palpitante, après un tome un d’exception, est un pari osé ! Mais Lian Hearn le relève haut-la-main en nous proposant de découvrir en profondeur les personnages, leurs relations et développant un peu plus leurs psychologies et leurs amours. Tout ça ayant pour cadre la neige, offrant à la fois un spectacle d’une magnifique beauté, mais étouffant les désespoirs et bloquant l’accès au destin.

Loach
13/06/11
 

La suite de la saga japonaise est toujours aussi trépidante. Les personnages toujours aussi attachants n'en ont pas fini avec leur destin. Takeo et Kaede obligés de se séparer, vivront chacun de leur côté d'étonnantes aventures.

Vivamu
05/02/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : PHILIPPE GIRAUDON

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition