Le combat d'hiver

MOURLEVAT JEAN-

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 21/09/06
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le combat d'hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt. Au cur dun pays imaginaire, des jeunes gens, tous orphelins, sont détenus dans un internat qui ressemble ´r une prison. Cet hiver-l´r, une lettre mystérieuse leur révcle quils sont les enfants dune génération dhommes et de femmes éliminés par la faction totalitaire qui a pris le pouvoir. Quatre dentre eux
choisissent de sévader pour reprendre le combat. Mais il leur faut déj´r échapper aux terribles Thommes-chienst lancés ´r leur poursuite dans les montagnes glacées. Ont-ils la moindre chance de leur échapper? Pourront-ils compter sur l'aide généreuse du Tpeuple-chevalt? Survivront-ils ´r la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange? Leur combat, hymne grandiose au courage et ´r la liberté, est de ceux qu'on dit perdus d'avance. Et pourtant.
19 personnes en parlent

E roman, tout comme le précédent, prend place dans un univers froid, glacé, anesthésié sous la neige. Un soir d'octobre, ravagée par la tristesse, Helen demande à sortir pour voir sa consoleuse. Milena l'accompagne. En chemin, les jeunes filles rencontrent Bart et Milos, en route eux aussi vers leur consoleuse. Ils échangent quelques mots et promettent de se contacter. Milena reste dans la bibliothèque, en attendant qu'Helen se réconforte dans les bras de Paula. Mais en sortant, plus personne : Milena a fui avec Bart...Commence alors une étrange aventure dans un univers dictatorial. Les enfants découvrent peu à peu que leurs familles ont été décimées en raison de leur appartenance à la Résistance. Depuis l'écrasement du mouvement, symbolisé par la mort d'une cantatrice sublime, la Phalange et sa milice d'hommes chiens fait régner le calme.Quatre enfants qui s'attaquent à un pouvoir totalitaire, une voix qui fait se réveiller un pays, un garçon condamné à devenir gladiateur, des interrogations sur un passé et un monde qui ne sont jamais résolues... Voilà les composants de ce roman d'aventure et de courage. Dommage que le rythme du début s'épuise un peu sur la fin....

Praline
19/09/11
 

Même si ce roman ne m'a pas autant plu que Terrienne, je pense lire d'autres ouvrages de Jean-Claude Mourlevat car j'aime beaucoup sa façon de raconter les choses. Il arrive à nous faire plonger dans n'importe quel univers, à nous faire croire n'importe quoi. On passe un excellent moment avec ses romans..Milena & Helene vivent dans un orphelinat bien particulier. Il y a des règles très strictes & sévères qui sont toujours appliquées. Elles n'ont le droit de sortir de cette environnement que trois fois par an, pour aller chez leur consoleuse personnelle, qui est comme une mère de substitution. C'est lors d'une de ces visites que les deux jeunes filles rencontre Bartoloméo & Milos, de jeunes garçons qui manquent à leur vie d'adolescente car elles n'ont pas le droit de les voir & vice versa.. Mais ils se promettent tous les quatre de se redonner des nouvelles par la suite, à l'aide de petits mots transportés par Le Putois, l'agent d'entretien qui est la seule personne a pouvoir naviguer dans les deux orphelinats. Milena va apprendre par la suite, grâce à Bartoloméo, plusieurs choses importantes sur son passé. Des choses graves qu'on ne peut pas ignorer qui concernent aussi la Phalange, un clan dont les adultes des orphelinats sont membres.. Milena & Bartoloméo décident donc de s'enfuir, suivis de près de Helen & Milos, pour reprendre le combat que leurs parents ont perdu quinze ans plus tôt..Dès le début, j'ai été beaucoup intrigué par cette histoire. La vie de ces quatre jeunes est tout de suite mystérieuse, ça va vite. Déjà, on se pose pas mal de questions sur cet orphelinat qui est beaucoup trop sévère, on sent qu'il se cache quelque chose là-dessous sans savoir quoi exactement. Très vite, l'histoire devient oppressante. Il se passe tellement de choses négatives & on s'attache tellement aux personnages qu'on est pris dans leur combat. Il y a aussi des choses positives, bien entendu. Comme l'amour, qui a une grande place & une grande puissance dans ce roman. L'amour & la solidarité. Il y a des passages où la solidarité est tellement forte que j'en ai eu des frissons.J'ai bien plus apprécié Helen, qui est plutôt discrète & déterminée, que Milena qui a eu trop tendance à laisser tomber cette première.. Malgré son soutien & sa bonne volonté à relancer la résistance, sa personnalité ne m'a pas beaucoup convaincue.. On entend moins souvent parler d'Helen mais elle aussi est importante, elle apporte beaucoup de soutien. Elle est incroyablement touchante, je ne sais pas ce qu'elle a de plus que les autres mais je me suis beaucoup attachée à elle dès le début.Bartoloméo a un prénom dont j'ai eu bien du mal à articuler dans les premiers temps.. Mis à part ça, j'ai aimé son rôle dans l'histoire parce que certaines de ses paroles m'ont ému. Lui aussi est déterminé & c'est sûrement celui qui se prend le moins la tête malgré toutes les nouvelles responsabilités qu'il doit supporter.J'ai aussi beaucoup aimé Milos (sans parler du couple Helen/Milos..) qui, une fois au combat d'hiver, devient attachant & touchant. Il est tellement jeune & innocent par rapport à ce qu'il est obligé de faire qu'on a envie de le protéger, de le sortir de là nous aussi..Cette lecture a été très agréable, bourrée de bons sentiments & de bons moments émouvants.. La fin est magnifique. J'aime le style de l'auteur, ses romans se lisent vites & sont captivant dès le début. Il sait nous faire patienter jusqu'à la fin, jusqu'à la révélation, sans ennuis. Un très bon livre que je recommande à tous ceux qui adorent la dystopie ou les magnifiques histoires fantastiques..

gr3nouille2010
25/01/12
 

Ce livre regroupe tout ce que j'aime dans un livre, des jeunes plus anti que héros, une révolution qui se met en marche... J'ai trouvé que ce roman étaient composés de plusieurs romans, puisque l'on passe d'une intrigue à une autre. Le début ressemble énormément à La Déclaration: des enfants enfermés dans un internat à cause de leurs parents, un cachot, une haine contre le gouvernement... Heureusement, la comparaison s'arrête là. J'ai beaucoup aimé l'univers de ce roman, c'est assez poétique, léger, un peu comme Terrienne. Mais l'intrigue évolue vers plus de violence que les autres romans de cet auteur, tout en gardant ce côté léger. Oui je me répète mais je ne sais pas comment exprimer ce que j'ai ressenti avec ce livre !Ce qui est étonnant, ce sont les personnages. Le vrai personnage principal est Milena, et pourtant, nous suivons principalement le point de vue d'Helen, ce qui nous permet de voir comment les autres perçoivent cette jeune fille, symbole de la révolution. Milos m'a beaucoup fait penser à Peeta ! Il est aussi gentil que lui, ferait tout pour les personnes qu'il aime, et surtout il est très courageux. De plus, la seule chose qui lui permet de tenir (dans un moment difficile du livre) est un geai ! J'ai eu un énorme coup de coeur pour Basile, l'homme cheval, il est extrêment touchant dans ses paroles, dans ses actes, il n'est que gentillesse, et il m'a plusieurs fois ému. J'ai été un peu déçu par l'avancée assez lente de l'intrigue, il faut attendre plus de la moitié du roman pour comprendre la signification du titre. Ensuite, tellement de choses ressemblent à d'autres romans, que plusieurs fois je me suis dis "Mouais, c'est du déjà vu tout ça", même si Le combat d'hiver est sorti quelques années avant La Déclaration et Hunger Games. Je pense que j'aurai plus apprécié ce livre si je ne les avais pas lu avant...

Dahlia
12/11/11
 

Un livre jeunesse qui se lit agréablement jusqu'à la fin : une grande aventure d'émancipation pour ces adolescents qui subissent une dictature des adultes. Un monde qui pourrait être le nôtre hormis les hommes-chiens et les "bourrins" (esclaves homme-chevaux) entre autres ! Je le compare volontiers aux "Méto" d'Yves Grevet : si vous avez aimé l'un, essayez l'autre ! Bonne lecture.

milkaa75
08/11/11
 

Helen et Milena sont dans un orphelinat pour fille très strict, contrôlé par la dictature de La Phalange. Lors d'une autorisation de sortie, elles rencontrent Bartoloméo et Milos de l'orphelinat des garçons. Milena fugue avec Bartoloméo laissant les deux autres ados ensembles. Une chasse aux fugueurs est lancé. Helen et Milos vont tout faire pour retrouver leurs amis et se battre contre le gouvernement...Il s'agit ici d'une belle histoire fantastique pour la survie de la culture dans un monde de barbarie ! Coupé en deux parties, on y retrouve essentiellement le point de vue d'Helen, du coup on se sent plus proche du duo Helen/Milos que de celui de Milena/Bartoloméo, même si l'auteur met un plus en avant celui-ci. On se laisse facilement bercé par cette histoire grâce au suspense mais aussi grâce aux divers personnages rencontrés au fil des pages : Les consoleuses, les Hommes-chevaux, l'énorme cochon du docteur...Je l'ai lu en format poche, la nouvelle collection "Pôle Fiction" de Gallimard, super chouette !Bref, ce n'est pas LE livre de l'année mais j'ai passé un agréable moment à le lire !

lizou59
09/06/11
 

Le combat d’hiver est une lecture froide et dure, ou des adolescents sont confrontés à la barbarie des dirigeants. Quinze ans plus tôt la Phalange a prit le pouvoir du pays, ce sont des barbares qui ont tué la musique (sauf celle qu’ils autorisent eux) et le théâtre, enfin bref qui refusent la culture. Helen vit à l’Internat avec sa meilleure amie Milena. C’est un endroit moche où elles n’ont pas le droit de parler, quasiment pas le droit de sortir, où elles sont maintenues prisonnières par des lois absurdes et injustes. Tout aurait pu continuer, mais un jour Milena s’enfuit avec Bartoloméo, et Helen rencontre Milos. Ils vont découvrir la vérité sur leur monde, leur vie, et leur internat. Et commence alors un combat contre l’injustice. Milena et Bartoloméo vont jouer un grand rôle là dedans, tandis qu’Helen et Milos cherchent surtout à se retrouver. J’ai énormément aimé les personnages d’Helen et Milos, ils sont plutôt banals, tombent amoureux l’un de l’autre en quatre minutes, mais je les ai trouvé courageux et attachants. Helen est une fille très simple, qui adore lire, alors je me suis un peu identifiée à elle. Milos est trop mignon, il arrive à grimper partout, comme un chat, et je l’ai adoré.Sauf qu’ils vivent dans un monde cruel, un monde qui organise des combats à mort, comme pour les gladiateurs. Un monde où la milice n’hésite pas à tirer sur les gens, où les policiers envoient leurs hommes-chiens à la poursuite des fugitifs. (Oui car il y a des hommes-chiens dans ce livre).Heureusement, dans ce monde, il y a des gens qui résistent, qui se battent pour leur liberté, et ils vont être aidé, Milena va aussi pouvoir contribuer à la bataille, ainsi que Bartoloméo. Et c’est comme ça qu’on rencontre les hommes-chevaux et vraiment, je les ai adoré, ils sont trop gentils et on s’attache vraiment à eux, surtout à Basile, l’ami de Milos.Alors dans ma lecture j’ai eu peur pour les personnages, je me suis inquiétée pour leur sort, et les pages se tournaient vite car je voulais toujours savoir s’ils arriveraient à s’en sortir. L’histoire est écrite au travers plusieurs personnages, des fois on la voit à travers le camp des résistants, des fois depuis la phalange. On a le point de vue de Milos, ou celui d’Helen, Milena ou Bartoloméo. Ce qui permet de voir un peu tout ce qu’il se passe, ainsi que les ressentis de chacun.La fin m’a vraiment fait mal, je me suis mise à pleurer d’un coup. C’était pas une histoire joyeuse.J’ai bien aimé ma lecture, mais j’avoue que par rapport à d’autres livres de l’auteur, ce n’est pas mon préféré, je n’ai pas eu l’étincelle. J’aurais d’ailleurs voulu en savoir plus, sur la Phalange, les internats, sur ce monde. Parfois j’avais l’impression que les événements se déroulaient un peu trop vite. Cependant ça reste une très bonne lecture, très prenante, et franchement triste.

lasurvolte
20/12/15
 

Quête adolescente Une quête adolescente contre un régime dictatorial, un monde imaginaire et fantastique, amour, amitié et aventure, une intrigue captivante, voilà tous les ingrédients réunis pour un grand roman.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Malgré l'univers dur et sombre, c'est un roman avec lequel je dirais qu'on se sent bien, et le style de l'auteur, lucide et affectueux envers ses personnages, n'y est pas pour rien. A chaque fois, Mourlevat nous invite à découvrir des mondes qui ont juste ce qu'il faut d'étrangeté et de fantastique pour rendre le tout juteux et inquiétant à la fois. Personnellement, je ne demande rien de plus d'un bon roman jeunesse !

Mourlevat a été un de mes auteurs jeunesse fétiche. Un monde glacial, étrange ...quatre ados et leurs "consolantes" des aventures passionnantes; des pensionnats effrayants, des règles strictes qui donnent envie de s'en libérer berthe

afbf
23/03/14
 

Ce livre est un livre très bien écrit j'ai bien aimé le rôle des personneges dans ce liuvre je vous le conseilla vous allez aimé Lisez le vous allez aimé!!!

deborah59132
12/11/11
 

Ce livre est très bien écrit, les personnages sont attachants, l'histoire est simple mais prenante. Il y a des idées originales (les consoleuses m'ont bien plu). On ne s'ennuie pas, il n' y a pas de longueur. Ce livre donne envie d'écouter de belles chansons...Katleen Ferrier par exemple....

Cassiopea
08/10/11
 

La jolie épopée d' adolescents qui ont fui d'un orphelinat pour un destin qu'ils espèrent meilleur... mais ne le sera pas forcément. Et une jolie histoire d'amour aussi.

Alexandraaa
26/04/11
 

C'est vrai que tout (ou presque) est dit dans le résumé de l'éditeur : dans Le Combat d'hiver, il est question de résistance, d'envie inépuisable de liberté, de courage, d'amitié et d'amour. Mais il reste le plus beau à découvrir : la magie des mots de Monsieur Mourlevat. L'intrigue est absolument délicieuse. L'architecture de la ville est grandiose avec ses ponts, ses façades, ses jeux de lumières, son fleuve tranquille. Le village des consoleuses est un merveilleux cadeau pour notre imaginaire. Ce livre n'est pas à lire, mais à contempler et à déguster. Et comme la fontaine à chocolat de mes rêves, on voudrait qu'il ne s'arrête jamais.

GaL7
07/03/11
 

Un très beau roman. Une chanson populaire parlant d'amour comme hymne de résistance - portée par la voix sublime de contralto d'une des jeunes héroïnes - contre la barbarie et la dictature. La douceur des sentiments amoureux de l'adolescence, celle des "consoleuses" autorisées à ne bercer que furtivement les enfants-orphelins, la bonté des hommes-chevaux contre la violence des hommes-chiens et de leurs maîtres sanguinaires, l'atrocité des combats de gladiateurs qui jettent dans l'arène les opposants au régime...

romarine
01/11/10

Ce livre sonne comme un hymne a la liberté au courage et vous rappelle que l'amitié et toujours tres importante les personnages sonnent terriblement vrai

maelle95130
05/02/10
 

Quête adolescente Une quête adolescente contre un régime dictatorial, un monde imaginaire et fantastique, amour, amitié et aventure, une intrigue captivante, voilà tous les ingrédients réunis pour un grand roman.

"Le combat d'hiver" est un roman à part, par son histoire sans fards se rapportant à la soif de liberté d'une société opprimée et courbée par le totalitarisme, du nom de la Phalange. C'est une histoire qui ne se passe nulle part en particulier, dont l'époque n'est pas évoquée, mais elle peut se passer ici et maintenant, elle interpelle tous les peuples, rappelle les souvenirs d'un pays occupé et maintenu dans la terreur. C'est aussi l'histoire d'un pensionnat austère qui sert une éducation stricte et sévère, des adolescents y sont "parqués" sans espoir de secours, ou tout juste de la part des fameuses Consoleuses. Garçons et filles sont séparés et ne se croisent jamais. Un jour, la vie d'Helen, de Milena, Bartolomeo et Milos va être bouleversée. Ce roman de Jean-Claude Mourlevat est audacieux et aborde des sujets sensibles (la dictature, les combats de gladiateurs, l'oppression envers les plus faibles, la torture, la mort). Oui, c'est étonnant. Pourtant jamais on ne bascule dans l'indigeste ni l'horreur. Au contraire. Il y a une vraie force derrière cette atmosphère de terreur, un désir de vaincre et de vivre, guidé par les sentiments de l'amour et de l'amitié. On rencontre des êtres étranges, comme les Hommes-Chiens ou le Peuple-Cheval, cela accentue le sentiment que cette société est sous le joug d'un absolutisme flippant et dégénérant. Alors oui, d'un côté cette lecture est sombre, opaque et intransigeante, et cependant elle dégage un attrait incroyable. Son rythme est soutenu, on ne s'ennuie pas un instant, le seul regret pourrait être cette fin précipitée et plutôt conventionnelle par rapport au corps principal. Mais honnêtement, lisez sans attendre ce formidable roman ! C'est une histoire qui ne pourra qu'enthousiasmer les lecteurs de tout âge !

Clarabel
20/02/09
 

Hymne au courage et à la liberté Un pensionnat austère et quasi disciplinaire dans une dictature imaginaire. Un livre plein de suspens. On suit avec passion les quatre adolescents dans leurs aventures. Jean-Claude Mourlevat nous entraîne avec lui dans son monde imaginaire... A lire!

à dévorer ! Pour les lecteurs friands de situations périlleuses, de suspens... Voici une histoire originale composée avec des personnages attachants. Une invitation dans un univers mystérieux... à découvrir et à dévorer !!

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.93 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition