Le comte de monte-cristo t.1

DUMAS, ALEXANDRE

EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 01/09/98
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Paru en 1844-1846, Le Comte de Monte-Cristo connut un succès qui ne s'est jamais démenti. Des geôles du château d'If aux îles de la Méditerranée, des catacombes de Rome aux fastes du monde parisien, le destin d'Edmond Dantès possède
la force des grands mythes. Romancier de l'histoire, conteur éblouissant, l'auteur des Trois Mousquetaires et de La Reine Margot se révéle aussi un observateur des moeurs de son temps et un maître inégalé du suspense.
2 personnes en parlent

1815 : Edmond Dantès, jeune officier de marine, semble promis à une brillante carrière dans la marine et au bonheur auprès de Mercédès, sa fiancée. Et puis, soudain, le rêve se brise : des rivaux jaloux de ses succès, tant personnels que professionnels, le dénoncent comme bonapartiste. Arrêté, il est enfermé au château d’If pour y croupir au secret jusqu’à la fin de ses jours. Mais, au bout de quatorze ans, Dantès s’évade ! Et après une métamorphose complète, il va reparaître en richissime aristocrate pour se venger !Avec son intrigue romanesque et dramatique, faite d’amour fou, de trahisons, de vengeance, de trésor, de machinations, de déguisements, et de coups de théâtre, Le Comte de Monte-Cristo peut être lu comme un roman-feuilleton « pur », dont le rôle premier est de distraire. Mais ce roman est bien plus que ça ! C’est aussi une étude de mœurs, un roman historique et une peinture de la société de la Restauration, avec ses nouveaux aristocrates, ses affairistes, ses banquiers, ses magistrats et ses militaires passés du service de Napoléon à celui du roi, ses escrocs de haut vol… Durant son incarcération, les adversaires d’Edmond Dantès sont devenus sénateur, banquier et procureur de justice. Ce roman peut donc aussi se lire comme une dénonciation des pouvoirs qui dominent la société : la politique, la finance et la justice. Ce qui s’avère toujours d’actualité !Et puis, surtout, avec le personnage du Comte de Monte-Cristo comme figure centrale, Alexandre Dumas fait l’apologie de la force de caractère, de la volonté de l’homme, et d’une certaine noblesse d’esprit : si le Comte s’avère le plus fort c’est parce qu’il est, d’abord, le plus savant. Il domine par l’intelligence avant la fortune. L’argent pour lui (et contrairement à ses adversaires) est un moyen, non un but. De par son ambivalence (impitoyable envers ses ennemis, mais doux et plein de bienveillance envers ses rares amis), le comte incarne un concentré d’humanité : si la dernière image que les ennemis du Comte emportent est celle d’un vengeur glacé, le lecteur, lui, garde le souvenir d’un surhomme qui, un temps, s’est pris pour Dieu, et qui redevient un homme…Par son souffle dramatique et sa puissance d’imagination, Le Comte de Monte-Cristo s’inscrit parmi les plus grands romans intemporels !

Kara
11/11/15
 

L'histoire est relativement basique mais les intrigues sont captivantes.Dumas nous peint des personnages profonds, nuancés et fortement humains, surtout dans leurs faiblesses.Les premiers chapitres sont très simples. Le lecteur suit la chute de Dantès, suivi de son évasion. Il est très facile dans cette première partie de s'identifier au héros.Suite à sa transformation en Comte de Monte-Cristo (dont le nom signifie le mont du Christ), Dantès est décrit comme une sorte de Christ vengeur.En effet, sa déchéance pourrait être comparé à la crucifixion du Christ et son évasion du château d'Ifs à sa résurrection.Finalement, il devient le Comte de Monte-Cristo et devient symboliquement une sorte de dieu, et donc ne relève plus de la justice des hommes et est dès lors apte à récompenser les justes et punir les vils.Dantès recherche la vengeance, mais préfère la provoquer plutôt que de l'accomplir.En effet, à l'opposé des héros modernes qui iraient directement massacrer les coupables, il procède comme un joueur de billard en déclenchant un événement dont il à prévu l'issue et qui en provoquera un autre, puis un autre, pour arriver finalement à l'objet de sa vengeance.Une vengeance qui, calculée au moindre événement et magistralement exécutée, nous fait réfléchir sur les notions mêmes de justice et d'humanité.La vengeance est-elle ou non une solution appropriée ? Apportera-t-elle quelque chose à l'exécuteur ou le rapprochera-t-elle de ses bourreaux ?La loi de Talion est-elle justifiable dans certaines circonstances ?Dumas ne juge, ni de défend cette loi, mais nous dépeint juste la scène, nous laissant le loisir de décider par nous même.Alexandre Dumas, grâce à son sens des détails et de l'intrigue, réussi à nous captiver pendant près de 1700 pages à partir d'une trame très simple et un peu soumise au hasard.

SkarnSha
27/11/11
 
  • Auteur : DUMAS, ALEXANDRE
  • Collection : GF
  • Éditeur : FLAMMARION
  • ISBN : 9782080710048
  • Date de parution : 01/09/98
  • Rayons : Poésie

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.52 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition