Le comte de monte-cristo t.2

DUMAS, ALEXANDRE

livre le comte de monte-cristo t.2
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 04/01/99
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
9,00 €

SYNOPSIS :

Après l'isolement du château d'if a sonné pour edmond dantès devenu monte-cristo l'heure de renouer avec le monde pour accomplir sa vengeance. Si le comte de monte-cristo emprunte au balzac de la comédie humaine son projet d'écrire "l'histoire oubliée par tant d'historiens,
celle des moeurs", c'est d'une bien plus sombre manière : chez dumas en effet la société n'est qu'un trompe-l'oeil, un univers de mensonges, et monte-cristo aura ici pour mission de dévoiler la nature réelle de l'homme, dissimulée sous son habit social.
1 personne en parle

1815 : Edmond Dantès, jeune officier de marine, semble promis à une brillante carrière dans la marine et au bonheur auprès de Mercédès, sa fiancée. Et puis, soudain, le rêve se brise : des rivaux jaloux de ses succès, tant personnels que professionnels, le dénoncent comme bonapartiste. Arrêté, il est enfermé au château d’If pour y croupir au secret jusqu’à la fin de ses jours. Mais, au bout de quatorze ans, Dantès s’évade ! Et après une métamorphose complète, il va reparaître en richissime aristocrate pour se venger !Avec son intrigue romanesque et dramatique, faite d’amour fou, de trahisons, de vengeance, de trésor, de machinations, de déguisements, et de coups de théâtre, Le Comte de Monte-Cristo peut être lu comme un roman-feuilleton « pur », dont le rôle premier est de distraire. Mais ce roman est bien plus que ça ! C’est aussi une étude de mœurs, un roman historique et une peinture de la société de la Restauration, avec ses nouveaux aristocrates, ses affairistes, ses banquiers, ses magistrats et ses militaires passés du service de Napoléon à celui du roi, ses escrocs de haut vol… Durant son incarcération, les adversaires d’Edmond Dantès sont devenus sénateur, banquier et procureur de justice. Ce roman peut donc aussi se lire comme une dénonciation des pouvoirs qui dominent la société : la politique, la finance et la justice. Ce qui s’avère toujours d’actualité !Et puis, surtout, avec le personnage du Comte de Monte-Cristo comme figure centrale, Alexandre Dumas fait l’apologie de la force de caractère, de la volonté de l’homme, et d’une certaine noblesse d’esprit : si le Comte s’avère le plus fort c’est parce qu’il est, d’abord, le plus savant. Il domine par l’intelligence avant la fortune. L’argent pour lui (et contrairement à ses adversaires) est un moyen, non un but. De par son ambivalence (impitoyable envers ses ennemis, mais doux et plein de bienveillance envers ses rares amis), le comte incarne un concentré d’humanité : si la dernière image que les ennemis du Comte emportent est celle d’un vengeur glacé, le lecteur, lui, garde le souvenir d’un surhomme qui, un temps, s’est pris pour Dieu, et qui redevient un homme…Par son souffle dramatique et sa puissance d’imagination, Le Comte de Monte-Cristo s’inscrit parmi les plus grands romans intemporels !

Kara
11/11/15
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.59 kg

Dans la même catégorie