Le contraire de la mort ; scenes de la vie napolitaine

SAVIANO, ROBERTO

livre le contraire de la mort ; scenes de la vie napolitaine
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 09/04/09
LES NOTES :

à partir de
12,70 €
nos libraires ont adoré le contraire de la mort ; scenes de la vie napolitaine

SYNOPSIS :

Ce livre réunit deux récits, situés dans le sud de l'Italie (Naples), deux textes qui se dressent contre la violence des hommes en général et celle de la mafia en particulier. Le premier, " Le contraire de la mort ", raconte le deuil de Maria, une jeune fille de dix-sept ans, qui a vu partir son amoureux Enzo pour l'Afghanistan - il voulait ainsi échapper à l'emprise de la camorra -, dont il ne reviendra pas. Au-delà de la dimension personnelle et historique, son histoire comporte une dimension mythique : la jeune fille, moderne Orphée au féminin, dépasse tout pour retrouver Enzo, et triomphe de la mort par son amour. L'autre récit, " L'anneau ", fait le portrait de deux jeunes gens,
Giuseppe et Vincenzo, qui, parce qu'ils ont choisi d'exercer un vrai métier et refusent de faire le jeu de la camorra, vivent dans la misère et décrit, dans une scène d'une violence terrible, les conditions de leur assassinat absurde et cruel. Cette histoire est racontée par un homme du Sud à une femme du Nord, et donne à voir le fossé qui les sépare à travers l'impossibilité qu'il a de lui faire comprendre ce qu'est réellement la mafia. Dans les deux cas, Saviano interroge la mémoire et le temps, la mort et l'amour, il évoque la confusion des sentiments, la quête d'une identité. Son écriture très réaliste, capable aussi de passer à la dimension du mythe, émeut profondément.
Le contraire de la mort.... c'est l'amour. Deux nouvelles "tranches de vie" napolitaines.

alexandra (maubeuge)
Le contraire de la mort.... c'est l'amour. Deux nouvelles "tranches de vie" napolitaines.
Alexandra ,
Librairie
(C.cial Cité Europe)
3 personnes en parlent

Excellent style !Deux histoires courtes (100 pages au total) qui démontrent le talent de cet écrivain, alors jeune. Le lourd tribut qu'il paie pour ces écrits (sa tête a été mise à prix par la mafia napolitaine) nous enjoint quand on le lit, non pas à prétendre militer ou le soutenir, mais juste à témoigner de sa connaissance du sujet qu'il choisit de traiter.La mécanique qui se met en place et qui broie la jeunesse italienne est transposable partout ailleurs et nous pousse à nous questionner : pour les plus pragmatiques sur le comment enrayer cette mécanique, et pour les amoureux des lettres sur l'utilité de l'écrivain dans son siècle. NickCarraway, bibliothécaire à Halluin

NickCarraway
20/12/14
 

Scènes de la vie napolitaine Après l’immense succès, et prouesse, de "Gomorra", Roberto Saviano nous révèle un quotidien sombre et sans perspective dans cette Italie de l’envers. Toujours cette écriture et ce ton qui savent vous toucher et qui parviennent à saisir l’humain, la misère, ce « pays en guerre » et ces « hommes qui brûlent sur différents fronts ». Saisissant et féroce…

2 textes courts extrêmement violents par leur écriture sèche et condensée. Sur la mort. La mort d'un soldat et l'amour résistant de sa fiancée. La mort imbécile de 2 garçon dans un petit village du sud. La mort jeune et idiote. La mort en soldat ou en erreur de cible, dans les 2 cas irrévocables parce qu'on est d'un village du sud. Démonstration d'une grande efficacité. laurence

laurence
17/05/11
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : ITALIEN
  • Traducteur : VINCENT RAYNAUD

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition