Le crepuscule des loups

ZATELI, ZYRANNA

livre le crepuscule des loups
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 16/05/01
LES NOTES :

à partir de
22,90 €

SYNOPSIS :

La geste d'une grande famille rurale dans la Macédoine du XIXème siècle finissant : entrelaçant les cycles de naissance et de mort, de rêve et d'amour, Zyranna Zatéli dresse une fresque où la magie de son écriture recrée l'infini déroulement du conte traditionnel, entrant de plain-pied dans le fantastique. Des personnages emblématiques, attirants et inquiétants, bâtissent un mythe étrange. Chaque histoire, chaque conte, se focalise sur le caractère original d'un membre de la famille, qui approche les mystères de l'existence, douloureux et dramatiques, ou tendres et innocents, en une spirale infinie. L'imagination bat la campagne, songes et réalité se mêlent, des coutumes antiques
ressuscitent un monde violemment poétique où la raison vacille. La cohésion de la tribu repose sur la restauration périodique, sacrificielle ou carnavalesque de son unité primordiale. Cette oeuvre monde est traversée de visions au goût barbare, telle la hantise, terreur et merveille, du crépuscule des loups... L'auteur parvient à rendre l'intensité des sentiments avec une force bouleversante restituant ses lettres de noblesse à la culture archaïque de la Grèce du Nord. Une figure dionysiaque émerge des unions entre patriarches thaumaturges et robustes pythonisses, dont la vaste progéniture mène au père de la narratrice, témoin d'une mémoire sauvée du désastre.
1 personne en parle

Théagène, né en avril 1864, est surnommé Hésychios. Il est le fils de Christophoros et Eutha. Il est tellement beau que toutes les femmes tombent amoureuses de lui. Bizarrement, certaines meurent et six poupons sont déposés par des grands-mères devant sa porte. Ils sont recueillis par Hésychios et les membres de sa famille.« C'est un bon gars au fond... » (page 18), ose Febriona qui deviendra son épouse alors qu'elle a 14 ans de plus que lui. Mais il faut bien quelqu'un pour s'occuper de tous les nourrissons ! Febriona était veuve du coordonnier Argynis depuis 8 ans. En plus, elle est une des grands-mères à avoir déposé un bébé puisqu'elle a perdu sa fille, Rodhanti, il y a trois mois et qu'un des six poupons est son petit-fils.Christophoros lui avait eu une première épouse, Parthéna (surnommée Pétra ou Pétroula). C'était une orpheline qui lui avait donné cinq enfants. Puis Eutha, qui avait déjà cinq enfants de son premier mariage, est devenue son épouse. Théagène (Hésychios) est un de leurs enfants, le sixième ou le onzième selon qu'on additionne toutes les fratries !Christophoros à son fils, Théagène : « Débrouille-toi, tête de linotte... » (page 25).La famille, nombreuse donc, possède « pas mal de terres, de champs de tabac... » (page 27) mais il va falloir partager tout ça avec de plus en plus de personnes !D'autant plus que Théàgène et Febriona auront sept enfants, dont les jumeaux, Thomas (qui a les yeux vairons) et Élisabeth (surnommée Safi-Lissafi).- - -Le crépuscule des loups est la fresque d'une grande famille rurale de la fin du XIXe siècle en Macédoine (Grèce) empreinte de traditions et de mythologie. C'est sûrement un bon roman mais il y a trop de personnages, c'est très intense, très dense, trop, j'en avais le tournis, et j'ai décroché après avoir lu à peine un tiers du livre... Peut-être que j'ai raté quelque chose ? Catherine de La culture se partage

Catherine2
29/07/12
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.76 kg
  • Langage original : GREC
  • Traducteur : JACQUES BOUCHARD

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition