Le decalogue t.9 ; le papyrus de kom-ombo

FAURE ; GIROUD

livre le decalogue t.9 ; le papyrus de kom-ombo
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 22/01/03
LES NOTES :

à partir de
13,90 €

SYNOPSIS :

Le Caire, août 1798. Eugène Nadal et le peintre et archéologue Fernand Desnouettes s'aventurent dans un temple inconnu de Kôm-Ombo, dans la vallée du Nil. Au fond du Labyrinthe de Thôt, ils découvrent toute une série d'objets bouleversant
les connaissances sur le Coran, dont un papyrus et une omoplate de chameau sur laquelle Mahomet aurait lui-même rédigé sa dernière sourate. Tout deux vont alors s'affronter : Faut-il oui ou non divulguer des informations si importantes ?...
2 personnes en parlent

Cette série est vraiment perturbante. Plus nous avançons, plus le scénario est complexe et passionnant. Dans ce neuvième tome, nous rencontrons le capitaine Nadal et le peintre Desnouettes qui cherchent et découvrent les origines de la religion mulsumane en rencontrant une tribu parlant l’arabe d’il y a mille ans.Le scénario est intéressant et nous fait découvrir enfin comment a été sorti l’omoplate de ce sanctuaire caché, mais aussi comment les illustrations de Desnouettes ont été créées, et dans quelles conditions. Enfin, un tome intéressant qui va au cœur du problème, et attendre autant de temps et arriver à un neuvième tome pour enfin ça, c’est long, d’autant que beaucoup des albums précédents étaient d’un niveau juste moyen.L’histoire est riche et pleine de rebondissements. Les bonnes intentions ne sont peut-être pas les meilleures à prendre mais surtout, nous nous rendons compte que c’est l’amour qui définit ce Nahik et qui lui confère le malheur qui le suit, et dès sa création dans les sables des déserts chauds et secs, c’est une femme et un homme, épris du plus beau sentiment qui deviennent les porteurs du mal.Le graphisme est encore une fois réalisé par un dessinateur différent. Le dessin est typique des années 70-80, au même titre que Blue Berry ou encore Thorgal. Loin d’être un dessin contemporain, travaillé à l’ancienne certainement, l’époque dans laquelle s’inscrit ce neuvième tome se prête bien finalement à ce style un peu vieillot, désuet. Les personnages et les décors sont bien travaillés, et le graphisme est d’une bonne qualité hormis le fait qu’il donne cette impression d’ouvrir une bande dessinée d’il y a trente ans.Une bande dessinée dans l’ensemble qui relève largement le niveau de cette série. Alors pourquoi cette série dure autant de temps alors que quelques tomes de ce niveau été suffisant.

Skritt
11/04/15
 

Et nous voici à nouveau dans la machine à remonter le temps, H.G Wells n’a qu’à bien se tenir notre omoplate de dromadaire, adhère à la Drôme, euh non ! Pas vraiment, elle nous ramène cette fois-ci en pleine campagne d’Egypte (désolé pour Milado, mais il n’y a pas de vache dans cette campagne), en 1798. Desnouette, peintre officiel de la République en Egypte, s’est attaché les services d’Eugène Nadal (ce n’est pas son point fort à notre espagnol au bandeau rouge) pour se rendre au temple de Kôm-Ombo. Attention il ne s’agit pas de notre inspecteur fétichiste à l’imper éculé ! Non, nous sommes plantés dans le désert depuis trop longtemps, hélas je le sais. Une secte y sévirait, prônant un islamisme de raison, loin de la guerre sainte des Mamelouks.Mais, petit problème, lesdits Mamelouk (voulez-vous couchez avec moi, ça vous rappelle quelque chose ?) ne sont pas, mais alors pas du tout d’accord. Mais, tant bien que mal, nos deux héros vont finir par trouver les houris du jardin d’Allah, non pas Gérard de l’As des As, parce que comme paradis y a mieux hein Vanessa. Notre duo échoit dans le labyrinthe de Thot, écueil de nos islamistes et cueille les dernières paroles du prophète.Dès lors Eugène n’a plus qu’une idée en tête, divulguer cette sourate au monde entier (non je n’ai pas perdu mon appareil dentaire…) afin de clore cette guerre sainte.

Pasdel
13/05/13
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.52 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition