Le derisoire

SUPIOT+OMOND

livre le derisoire
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 16/05/02
LES NOTES :

à partir de
15,50 €

SYNOPSIS :

Le capitaine se demande, qui de lui ou du bateau, est le maître après Dieu. L'imposante masse de rouille le dirige, le déforme, donnant à sa carcasse une inquiétante torsion. Mais, comment pourrait-il commander ce vaisseau alors qu'il ne contrôle même plus son équipage ? Des matelots fantômes, morts depuis trop longtemps, se rient de sa piètre autorité, préférant se maintenir dans une éternelle oisiveté.Pas étonnant alors que dans un tel état d'abandon, le bateau ne tombe entre des mains plus délicates. Miss
Constance Imbroglio avoue avoir pris quelques libertés, mais après tout, ne l'avait-elle pas trouvé vacant ? Attention, voici de la très grande bande dessinée ! Un one-shot complètement envoûtant, un chef d'oeuvre tant g raphique que narratif qui n'a pas fini de vous poursuivre une fois la lecture achevée. "Eric Omond" et "Olivier Supiot" débarquent là où on ne les attendaient pas, nous surprennent et nous subjuguent ! "Le Dérisoire" est une bande dessinée d'une maturité et d'une plénitude incroyables.
1 personne en parle

Olivier Supiot est un artiste polymorphe. Oui, oui rien que ça pour un seul homme. Dessiner, c’est son truc, faire des textes aussi. Ça tombe bien, il allie souvent (pour notre plus grand plaisir) les deux. Le boulot de cet auteur-illustrateur se reconnait presque du premier coup d’oeil.Une patte, une touche, le petit truc qui nous fait comprendre d’emblée qu’on a affaire à Supiot. Et même sans être un expert-qui-se-la-pète, on sait tout de suite en ouvrant une BD ou un album.Et puis, l’avantage avec ce Monsieur c’est qu’il est touche-à tout. Album pour enfants, BD pour adulte, roman graphique, BD pour enfants, il aime expérimenter et se sentir à l’aise dans tous les registres.Un amour de marmeladeNous, bah on aime lire les différentes choses qu’il fait au fur et à mesure des années. On est ébloui, éberluée par les couleurs. Magicien des aplats qui tirent vers des couleurs qui n’ont rien à voir avec l’idée initiale, Olivier Supiot nous étonne et nous plonge dans un univers bien à lui.Les personnages sont réels ou complètements imaginaires, proches de nous ou l’antithèse de nous autres humains, bref on se perd pour finalement mieux se retrouver. On est souvent pris dans le tourbillon des intrigues qui frôlent l’absurde ou le surréalisme.Mais à chaque fois et même si on se laisse aller, on retombe sur nos pattes pour mieux fermer ses livres avec plaisir, grand plaisir et en ayant réfléchi à des thèmes très divers qui nous provoquent dans notre plus grande intimité. Identité, solitude, jugement des autres sont autant de sujets que met sur le tapis Supiot.Auteur de la vague des artistes talentueux français, nous n’avons pas fini d’en entendre parler!Merci à Sandrine C. qui m’a fait découvrir !http://achacunsaverite.wordpress.com/2013/10/17/olivier-supiot-lhommage-a-la-couleur/#more-2037

deedoux
18/10/13
 

Format

  • Hauteur : 30.00 cm
  • Largeur : 30.00 cm
  • Poids : 0.77 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition