Le deuxieme souffle

GIOVANNI, JOSE

livre le deuxieme souffle
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 27/06/03
LES NOTES :

à partir de
8,20 €
nos libraires ont adoré le deuxieme souffle

SYNOPSIS :

Le vieux Gu, un terrible... Condamné à perpette, il s'arrache du trou, remonte à Paris mettre de l'ordre dans ses affaires et s'arrange encore, alors qu'il a tous les poulets de France au train, pour participer à un coup fumant
du côté de Marseille. Mais là, il lui faut aussi se blanchir d'une réputation de «donneuse» qu'un commissaire vicelard lui a collée sur la soie. Ah ! si seulement il n'avait pas cette passion pour la pétanque...
Gustave Minda, alias Gu, est une légende du grand banditisme. Mais une légende vieillissante. Cela ne l'empêche pas de s'évader de prison. Recherché par toutes les polices de France, il remonte quand même à Paris. Pour régler ses comptes. Ensuite direction Marseille pour embarquer, direction l'Italie et se faire oublier.
Mais le monde des caves et des affranchis a bien changé ces derniers temps. Avant la frontière était nette, respectée. Les flics et les truands, par delà leurs affrontements, se respectaient, ils étaient des Hommes. A Marseille il accepte de monter sur un coup, le dernier. Qui lui permettra de couler ses vieux jours peinard. Mais l'équipe qui lui est imposée pour le coup se révèle bancale...
La traque sera fatale...

olivier (cambrai)
Gustave Minda, alias Gu, est une légende du grand banditisme. Mais une légende vieillissante. Cela ne l'empêche pas de s'évader de prison. Recherché par toutes les polices de France, il remonte quand même à Paris. Pour régler ses comptes. Ensuite direction Marseille pour embarquer, direction l'Italie et se faire oublier.
Mais le monde des caves et des affranchis a bien changé ces derniers temps. Avant la frontière était nette, respectée. Les flics et les truands, par delà leurs affrontements, se respectaient, ils étaient des Hommes. A Marseille il accepte de monter sur un coup, le dernier. Qui lui permettra de couler ses vieux jours peinard. Mais l'équipe qui lui est imposée pour le coup se révèle bancale...
La traque sera fatale...
Olivier ,
Librairie
(Cambrai)
3 personnes en parlent

Le deuxième souffle, immortalisé par Melville avec une maestria qu'on parviendra difficilement à égaler, est un anti-roman. Le vieux Gu, truand affligé de repères dépassés, serait presque ridicule avec son code de l'honneur qui date de la cour des mirâcles: il campe l'image de l'homme qu'il se figure être correcte, mais qui n'est qu'image d'Epinal.Les personnages sont très forts, chacun est épais, chacun dans sa logique, chacun sur son chemin dont il ne dévie pas parce qu'il ne peut dévier. "Le deuxième souffle" est une tragédie antique écrit dans un style simple, ravageur de simplicité. NoirdePolars. Du polar, rien que du polar !retrouvez commentaires et vidéos sur:http://noirdepolars.e-monsite.com/

NoirdePolars
14/03/12
 

Le deuxième souffle, immortalisé par Melville avec une maestria qu'on parviendra difficilement à égaler, est un anti-roman. Le vieux Gu, truand affligé de repères dépassés, serait presque ridicule avec son code de l'honneur qui date de la cour des mirâcles: il campe l'image de l'homme qu'il se figure être correcte, mais qui n'est qu'image d'Epinal.Les personnages sont très forts, chacun est épais, chacun dans sa logique, chacun sur son chemin dont il ne dévie pas parce qu'il ne peut dévier. "Le deuxième souffle" est une tragédie antique écrit dans un style simple, ravageur de simplicité.

un flyer
14/11/11

Aaaaah, enfin un polar comme je les aime vraiment ! Une langue simple mais non pas inélégante, une intrigue claire, masculine et taillée à la hache, de l'humour comme il faut, un sens redoutable de la formule. Je ne risquais pas d'être déçu, vouant un culte immodéré au film éponyme de Melville (le plus grand film noir de tous les temps à mon avis, ex-aequo avec le clan des siciliens et le samouraï). Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant que les dialogues du film sont entièrement tirés, par groupes de phrases entiers, du roman... Jamais vu une telle fidélité d'un film au roman. j'entends bien sûr la critique: un polar qui date des seventies, qui date, qui date... Eh oui, il date, mais pour notre plaisir: la corde nostalgique peut encore vibrer, les flics sont policiers, et si les truands ne font pas de cadeau, certains d'entre eux obéissent encore à un code de l'honneur (particulier, tout de même !) d'autres s'en débarassent, les derniers débarquent.. Nous, on reste scotchés par l'histoire. SAINT-LUC

un flyer
09/05/11

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition