Le don des morts (sur la litterature)

SALLENAVE DANIE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 22/03/91
LES NOTES :

à partir de
20,30 €

SYNOPSIS :

«Depuis des siècles les livres sont le legs des générations disparues - le don que nous font les morts pour nous aider à vivre. Dans notre culture, vivre sans les livres est donc une privation, un tourment qu'on ne peut comparer à rien. Sans les livres, toute vie est une vie ordinaire. Ne pas avoir l'expérience de la littérature n'empêche ni de connaître, ni de savoir, ni même d'être «cultivé» : il manque seulement à la vie vécue d'être une vie examinée. Car les Lettres, c'est notre langage métamorphosé ; ce sont nos mots : et voici que,
dans le colloque singulier du livre et de son lecteur, s'ouvrent l'expérience élargie, et la pensée, et le rêve, et la possibilité d'être soi-même, véritablement, dans la communauté partagée. La pratique des livres n'est donc pas, dans notre vie, la part du rêve, un luxe gratuit, un loisir supérieur ou une marque de distinction. Et les intellectuels se trompent gravement lorsqu'ils s'emploient à en dénoncer l'élitisme au lieu de faire que s'ouvre au plus grand nombre le règne émancipateur de la pensée dans les livres.» Danièle Sallenave.
1 personne en parle

Dans cet essai à thèse, Danièle Sallenave nous livre ses convictions sur littérature, à commencer par le fait que cette dernière et la vie sont un tout et qu'elles ne devraient pas être opposées, mais aussi que la lecture n’est pas une frivolité, un passe-temps innocent.La littérature aide à vivre et inscrit le lecteur dans l’universalité et l’intemporalité. Elle relie les humains et donne à leurs existences une dimension supérieure que le quotidien à lui seul ne peut atteindre ; la littérature transfigure l’être.Un livre qui fait du bien !

mycupoftea
03/09/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.90 cm
  • Poids : 0.25 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition