Le feu des origines

DONGALA, EMMANUEL

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 26/08/87
LES NOTES :

à partir de
13,80 €

SYNOPSIS :

« En ce temps-lâ, la semaine n'avait que quatre jours, l'année comptait ainsi beaucoup plus de semaines et les gens vivaient donc plus longtemps sur la Terre. L'enfant survécut à deux semaines, à trois, puis à quatre. On attendit trois lunes entières . L'enfant se mit à babiller, à gazouiller. Il devint beau et fort comme les hommes de la lignée de sa mère. [ ... ] Toute la famille se réunit et le vieux Nimi A Lukeni, mémoire de la nation, le présenta aux ancêtres : "... ainsi, à partir d'aujourd'hui, tu seras un homme appelé à vivre, tu auras un nom à toi, celui de Mankunku, celui qui défie les puissants et les fait tomber comme les feuilles tombent des arbres. Que l'esprit du
grand ancêtre accepte, avec le vin de palme que je crache aux vents et les feuilles de kimbazia que je mâche et crache devant tous, de veiller sur toi. Tâche de devenir fort comme lui et de ne craindre personne, pas même les puissants. Sois digne de la lignée de ta mère." Et le vent répondit en acceptant le vin, il le porta en gouttelettes fines dans les quatre directions, monta, baisa la face du ciel en effleurant le Soleil avant de retomber sur la mère et le père, grand forgeron. Et l'esprit de l'ancêtre accepta l'enfant en arrêtant définitivement la douleur qui n'avait cessé de mordre le bas-ventre de la mère depuis la naissance du garçon. On l'appela donc Mandala Mankunku. »
1 personne en parle

Emmanuel Dongala (14 juillet 1941-) est un écrivain et chimiste de la République du Congo . Il est aujourd'hui professeur de chimie à Simon's Rock College, dans le Massachusetts, et professeur de littérature africaine francophone à Bard College, dans l'État de New York. Il s'inscrit dans le renouveau d'une littérature africaine en pleine mutationUn bon livre où la légende et l’histoire sont étroitement mêlées. l’Histoire du Congo et de l’Afrique racontée par le personnage principal Mandala , Africain d’un petit village perdu dans la brousse, vivant au milieu des anciens qui transmettent les traditions et la vie des an-cêtres. Et puis arrivent les hommes blancs aux visages rouges et aux cheveux raides, ils sont là pour construire une ligne de chemin de fer, pour les exploiter afin de récolter du caoutchouc, pour leur imposer la religion chrétienne…et pour couronner le tout, les enrôler de force dans l'armée française pendant la guerre de 40. Ce livre dénonce les cruautés des conquérants, leur cupidité…Une belle écriture qui nous transporte sur ces terres arides, gorgées de soleil, de chaleur…A découvrirJ'ai eu l'occasion de le rencontrer lors du FIG de St Dié. Un homme merveilleux, plein de poésie, d'amour pour son prochain et une formidable force de vie Nena

nena1
16/11/11
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.36 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition