Le fils de l'homme invisible

BERLEAND-F

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 08/11/06
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Je m'appelle François Berléand, j'ai presque onze ans, je ne prends pas la parole sans y avoir été invité par un adulte, je mange de tout, mais je n'ai pas une grande passion pour les carottes râpées, les endives et les épinards. Je ne pose pas spécialement de problèmes. Dans ma chambre j'ai un piano, une radio, un bureau et une grande armoire en teck. Et je suis le fils de l'homme invisible. » Un soir d'hiver, dans la famille Berléand, le père de François, qui a sans doute abusé de la vodka, déclare à son fils : « De toute façon, toi, tu es le fi ls de l'homme invisible. » Cela ne fait rire personne autour de la table, et personne ne vient démentir le père de François. C'est le début d'une singulière et terrible histoire d'enfance
et d'adolescence, chahutée tout d'abord, puis brisée peu à peu par ce faux secret qui n'est qu'une mauvaise blague. Au début, c'est très amusant d'être le fils de l'homme invisible, mais, dès lors qu'on se met à y croire, cela peut devenir angoissant, poignant, tragique. Ainsi les années de lycée du petit François se déroulent-elles dans ce climat tragi-comique où, inexorablement, la peur de l'enfant s'installe : il est diff érent des autres, sûrement pas très normal, peut-être mongolien. Ses parents le lui ont toujours caché pour ne pas lui faire de la peine. Voilâ des années que, d'interview en interview, François Berléand raconte sa drôle d'histoire. Il aura attendu le temps et le recul nécessaires pour l'écrire enfin.
4 personnes en parlent

Voilà un livre touchant, drôle, écrit avec humour et tendresse, et d’une grande sobriété. Berléand raconte une adolescence difficile au travers de ses peurs d’enfant, son imagination paranoïaque nourrie de ses interprétations de petit garçon. Il nous montre à quel point une parole d’adulte peut-être comprise différemment par un enfant. Désopilant donc, mais aussi poignant, son récit pose beaucoup de questions sur la communication avec l’enfant, lorsque la souffrance est là mais qu’il n’a pas forcément les mots pour le dire.

un flyer
13/02/09

Dans cette biographie , très émouvante, mais sans apitoiement aucun, Fr Berleand nous livre des fragments de son enfance : enfant solitaire et en souffrance, vivant dans son monde intérieur, et en apparence bien adapté (suradapté?) Un jour son père , ayant bu plus que de raison , lui lance qu'il est le fils de l'homme invisible..... on comprend maintenant qu'il ait eu envie de devenir acteur!

dvan
16/03/13
 

11 ans, le petit François, enfant bien élevé s’il en est, est dans la lune le soir où son père, pris de boisson, lance à la cantonade cette petite phrase « De toute façon, toi, tu es le fils de l’Homme invisible ». Comment interpréter ça ? Sa compréhension en sera littérale, et l’amènera à tester des situations pour le moins originales…Mais très vite on comprend que ça ne s’arrête pas à cette sympathique naïveté, et durant les quatre années qui suivent, c’est bien d’une forme de schizophrénie que nous entretient François Berléand (La séance chez le premier psy est d’ailleurs franchement hilarante).D’étapes en reculs, on l’accompagne ainsi jusqu’à la rencontre salvatrice d’un psychologue scolaire en qui il placera, avec succès, sa confiance.Ce livre est terrible, parce que l’on rit beaucoup d’un sujet particulièrement grave, la souffrance d’un enfant. Et c’est bien là toute la finesse de François Berléand, avec son air de ne pas y toucher, de se raconter avec la plus grande ironie, sans céder à la facilité et en enrobant le tout d’une tendresse infinie. Sylvie Sagnes

SagnesSy
11/01/13
 

Coup de coeur Etrange…c’est un livre étrange et fascinant.On découvre là le difficile passage de l’enfance à l’âge adulte, une immersion dans l’adolescence pour le moins tumultueuse de François Berléand.Un ton pince sans rire, délicatement cynique…. alors on rit, on sourit.Puis la plongée est totale, le gouffre énorme… et là, on étouffe, on cherche la sortie avec lui, à tâtons.Mais au final, il y a cette fascination, cette traversée du désert qui nous emmène loin, très loin à ses côtés et qui laisse une impression de victoire et surtout, cette idée que nous avons tous des failles, des faiblesses….on se sent moins seul

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.31 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition