Fils du vent (le)

MANKELL, HENNING

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 21/02/04
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

" La fillette avait été assassinée. Aucun doute à ce sujet. Le meurtrier était en liberté. Lui seul savait ce qu'il avait fait. Et pourquoi. " Début trompeur pour ce récit qui n'est pas un roman policier, mais où Henning Mankell tient le lecteur en haleine... A la fin du XIXe siècle, Hans Bengler, jeune entomologiste amateur, quitte la Scanie pour l'Afrique australe et le désert du Kalahari, en quête de l'insecte rare, non répertorié. Mais sa principale découverte est un enfant orphelin bochiman qu'il nomme Daniel, adopte et ramène en Suède afin de
lui offrir une vie meilleure. Pourtant la rencontre avec le monde de l'homme blanc ne va pas se faire sans heurts. Tandis que Bengler exige de lui qu'il oublie tout de son passé, Daniel n'a qu'une idée en tête apprendre à marcher sur l'eau pour retrouver son désert et ses ancêtres. Dans ce beau conte philosophique sur le thème de l'enfant sauvage, qui est aussi un hommage à l'Afrique, Henning Mankell évolue entre rêve et réalité, entre émotion et violence, pour amener son lecteur à s'interroger sur les forces intérieures qui habitent l'être humain.
3 personnes en parlent

Très beau texte, qui n'est pas un polar, mais un récit à plusieurs voix, sur un enfant déraciné, sur la confrontation des cultures et leur incompréhension, sur une prétendue supériorité de l'une sur l'autre... Magnifique. laurence

laurence
30/09/11
 

Ne vous laissez pas avoir par le début, ce livre n'a rien avoir avec un roman policier... C'est un très joli roman au allure de conte philosophique. Il faut être patient l'histoire avance lentement, parfois avec difficulté et pourtant je m' y suis laissée prendre. Certains passages sont très poétiques. L' histoire incite à la réflexion malgré cela j'ai trouvé que le sujet avait été traité de façon parfois trop superficiel ou du moins qu' Henning Mankell n'avait pas été jusqu' au fond de son idée.Cela demeure tout de même une assez bonne lecture.

Lacazavent
30/10/11
 

Fin 19ème siècle, Hans Bengler est un jene entomologiste qui rêve de trouver l'insecte rare, non encore décrit, qui lui apportera reconnaissance et richesse. Il part dans le désert du Kalahari, découvre un enfant orphelin bochiman, le prénomme Daniel et décide de le ramener en Suède pour lui offrir une vie meilleure.Roman non policier d'Henning Mankell : un beau conte philosophique sur le thème de l'enfant sauvage, qui est aussi un hommage à l'Afrique. (4ème de couverture). Les personnages sont crédibles, torturés, complexes. Juste ce qu'il faut pour faire un beau roman. Le contraste entre les paysages de l'Afrique et de la Suède à cette époque est édifiant et donne de l'intérêt en plus au livre, surtout qu'il renforce le mal-être de Daniel, l'enfant recueilli, qui ne rêve que de retrouver le sable, le soleil et la mer (toute allusion à une chanson connue est mal venue).Le début du livre, le périple de Hans Bengler dans le désert est un peu long, mais dès que les choses sont mises en place, ce livre devient passionnant et très beau. On se prend à espérer pour ce jeune garçon qu'il retrouve un jour son cher désert, mais là, je vous laisse l'insoutenable suspense et le plaisir de lire ce formidable roman. Yv

Lyvres
25/03/14
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.60 cm
  • Poids : 0.50 kg
  • Langage original : SUEDOIS
  • Traducteur : AGNETA SEGOL

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition