Le fleau t.1

KING, STEPHEN

livre le fleau t.1
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 04/06/03
LES NOTES :

à partir de
9,10 €

SYNOPSIS :

Stephen King Le Fléau Tome 1 Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %. Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas,
pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau. C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.
2 personnes en parlent

Résumé:Il a suffi d’une minuscule erreur dans un laboratoire ultrasecret des Etats-Unis, en cette belle journée d’été, pour que le fléau se répande sur toute la surface de la planète…Le virus, échappé par erreur du laboratoire semble au début être une variante mortelle de la grippe avec un taux de mortalité de 99,4%Autant dire que très vite, la surface de la terre se retrouve entièrement dépeuplée, à l’exception de quelques survivants isolés.Ces survivants aux caractères très différents les uns des autres ont cependant tous un point commun. Ils rêvent. Les uns voient dans leurs songes une vieille noire de 108 ans, mère Abigaël et les autres l’homme en noir, alias Randall FlagC’est ainsi que vont se créer deux communautés distinctes, qui, guidées par leurs rêves, se retrouvent pour la moitié à Boulder, Colorado et l’autre moitié à Las Vegas, Nevada.Ce sont alors le Bien et le Mal qui s’affrontent lors d’un ultime combat sur fond d’apocalypse, qui viendra à déterminer qui de Dieu ou du Diable régnera sur ce qu’il reste de l’espèce humaine.

cocomilady
20/11/11
 

Excellent !!!!Du très bon King !Sans conteste un des meilleurs livres de l'auteur que j'ai eu l'occasion de lire jusqu'à présent. Un roman un peu long, mais admirablement bien écritLe roman est très bien écrit. On découvre une galerie de personnages impressionnante, aux personnalités complexes et travaillées, qui permettent à l'auteur de nous proposer une multitude de réactions face au malheur. Le scénario, lui, est apocalyptique, fantastique, très intelligent et parfaitement amené.On pourrait reprocher à l'auteur la longueur de son texte. 768 pages, c'est pas rien ! Chaque chapitre nous narre la vie d'un des nombreux protagonistes, de manière parfois un peu lourde, mais chaque élément contribue à amener le lecteur à réfléchir sur les relations et les réactions des personnages. Aussi à éprouver beaucoup d'empathie pour eux, face aux évènements qui surviennent. Un pavé, certes, mais dans lequel on se laisse rapidement embarquer. L'histoire est superbement amenées par des chapitres cours, des enchaînements incroyables et des ellipses narratives qui participent à la tension que dégage ce titre. On ne lit pas, on VIT la propagation du virus. Et plus tard, on ressent les difficultés et l'espoir de chaque protagoniste.D'un fait, en apparence anodin, Stephen King nous développe un récit incroyable où se mêlent habilement action, réflexion, amour et une touche de fantastique. A mon sens, cette touche surnaturelle n'était pas indispensable. La première partie du Fléau est à elle seule suffisamment bien écrite et palpitante pour faire un bon roman, mais Stephen King aime faire frissonner ses lecteurs et l'arrivée de L'homme noir va permettre à l'auteur de donner un second souffle à son histoire.

Aidoku
10/11/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.37 kg