Le monde du fleuve (le fleuve de l'eternite, tome 1)

FARMER-P.J

livre le monde du fleuve (le fleuve de l'eternite, tome 1)
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 23/09/92
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

Collection dirigée par gérard klein Le jour du grand cri, tous les humains qui avaient jamais vécu se réveillèrent, nus, sur les rives d'un fleuve immense, le fleuve de l'éternité. Trente ou quarante milliards, issus de toutes les époques et de toutes les cultures, chacun parlant sa langue, chacun ayant sa conception de l'au-delà, et immensément surpris de se retrouver vivants. Parmi eux, des ressuscités célèbres en leur temps, l'explorateur Richard Burton, Sam Clemens, alias Mark Twain, Jean sans Terre, Hélène de Troie, Cyrano de Bergerac, Mozart, Ulysse. Et tous les autres. Tous se demandent qui
a construit ce monde impossible, qui les a ramenés à la vie. Et pourquoi ? Il a fallu le talent immense de Philip José Farmer pour évoquer cet univers picaresque, démesuré, à la dimension du passé et de l'avenir de l'humanité, où se mêlent avec allégresse science-fiction, aventures et histoire authentique. Le Monde du fleuve a obtenu le prix Hugo. Le cycle du « Fleuve de l'éternité », qui compte parmi les chefs-d'oeuvre incontestés de la science-fiction, comprend cinq volumes : Le Monde du fleuve (prix Hugo), Le Bateau fabuleux, Le Noir Dessein, Le Labyrinthe magique, Les Dieux du fleuve.
3 personnes en parlent

Le Monde du fleuve de Philip José Farmer chez Le Livre de Poche a été la lecture commune d'octobre sur le Cercle d'Atuan. Je n'avais pas participé depuis Poney-Dragon de Michel Jeury, qui m'avait laissé un assez mauvais souvenir malheureusement, mais dont j'avais tiré un jeu marrant dans la chronique. Ce tome 1 du Fleuve de l'éternité, je l'avais déjà tenté en 2006, sans succès. Je me suis dit que c'était une bonne occasion de réessayer cette lecture.Richard Francis Burton est mort. Il est en sûr. Pourtant il se réveille entièrement nu et glabre au bord d'un fleuve immense, dans un monde inconnu. Et il n'est pas seul. Il semble que toutes les personnes décédées dans l'histoire de l'Humanité soient ressuscitées... Comment est-ce possible ? Où se trouvent-ils ? Y a-t-il une force supérieure à l’œuvre, et surtout survivront-ils à cette deuxième chance ?Je passe rapidement sur la couverture certes représentative mais franchement pas très jolie de Manchu, on lui pardonne.Le Monde du fleuve est un roman court (250 pages environ) mettant en scène tant des personnages fictifs que des personnages historiques, à l'instar de son héros, Sir Richard Francis Burton, explorateur bien connu du 19ème siècle, qui a notamment découvert le lac Tanganyika en cherchant la source du Nil, ou encore a effectué un pèlerinage à La Mecque déguisé en croyant. On croise également l'Alice adulte qui inspira son Alice au Pays des Merveilles à Lewis Carroll, ou encore Hermann Goering. Ce mélange fonctionne bien.Farmer a choisi de ressusciter tous les êtres ayant vécu sur la Terre, de tous temps. Il faut donc savoir que Burton est décédé en 1890, mais qu'il rencontrera dans son périple des personnes ayant vécu après lui, ce qui lui permettra de connaître les événements survenus après sa mort.Ce roman est lent à se mettre en place sur le premier tiers. J'avoue m'être parfois ennuyée à la lecture, et m'être souvenue pourquoi j'avais stoppé la première fois. Cependant je me suis accrochée, et les deux tiers restant se sont révélés bien plus rythmés, parfois même beaucoup, grâce à l'exploration de ce monde mystérieux par Burton et son petit groupe, et aussi grâce aux quelques révélations qui jalonnent la fin du livre. Ce tome étant une introduction, le lecteur reste cependant sur sa faim une fois terminé le texte.Pour une femme, en tous cas pour moi, mais il me semble aussi pour Vert, le début de l'histoire peut être très énervant. Chacun est nu, cela est bien compris. Mais les réflexions de Burton sur le corps des femmes, ou encore sur la prostitution, ainsi que la manie de Farmer de bien faire comprendre que chaque femme doit se mettre en couple afin de trouver un protecteur qui lui construira une jolie hutte est juste très désagréable. Seule Alice tire parfois son épingle du jeu, et encore, surtout pas au départ.A côté de cela, Farmer aborde des sujets intéressants tournant autour de la religion, ce qui n'est pas étonnant dans une série intitulée Le Fleuve de l'éternité et avec un pitch pareil. Cela aurait pu être assommant mais ce n'est pas le cas grâce aux réflexions qu'en tire Burton et aux discussions qui animent les personnages. L'action garde toujours le dessus. Parce que quand les hommes s'ennuient, ils font la guerre.Pour résumer, Le Monde du fleuve de Farmer est un roman plein d'aventures, mêlant personnages historiques et fictifs dans une intrigue bien ficelée mais lente à se mettre en place et qui laisse surtout énormément de questions au lecteur à la fin du tome. C'est une introduction à un cycle intitulé Le Fleuve de l'éternité que je ne pense pas poursuivre. J'ai cependant été contente de retrouver Richard Francis Burton que j'avais déjà croisé comme personnage principal dans l'excellent L'Etrange affaire de Spring Heeled Jack de Mark Hodder. LuneCe n'est pas parce que je dis n'importe quoi que j'ai tort.

LunePapillon
10/03/14
 

Le héros en est le célèbre aventurier Richard Burton qui est bien étonné de ressuciter sur les bords d'un long fleuve en compagnie de la totalité des êtres humains ayant peuplé la terre. Des mini communautés s'organisent et réapprennent l'usage du silex. Or, ce monde n'est pas la terre : pour se nourir, les hommes déposent leur "graal" (sorte de petit conteneur) dans des tables de pierre et obtiennent ainsi de quoi manger, fumer, boire et "rêver"... Cela pourrait être idyllique si ce n'était ennuyeux et si les hommes ne se battaient pas pour leurs territoires, ne tentaient de soumettre les autres ou de découvrir la raison et les acteurs de cette nouvelle vie. Burton se lance à la recherche des sources du fleuve avec sa fine équipe qui comporte, entre autres, Alice (qui inspira L. Carrol) comme une Néandertalien ou un extraterrestre... Aventure assez palpitante. Il me tarde de découvrir la suite !

Praline
17/02/12
 

J'ai mis longtemps à me décider à acheter, puis lire ce livre bien que j'en ai entendu parlé depuis longtemps. Je pense que j'avais une espèce d'a priori bien que le thème de la mort et de la résurrection m'attire beaucoup d'habitude. Est-ce cet a priori qui a fait que je n'ai pas totalement adhéré ? Je ne sais pas vraiment mais bien que j'ai trouvé le livre bon, je n'ai pas été transporté comme on s'y attend lors de la lecture d'un livre tant encensé.J'aime bien les livres qui font réfléchir sur le message qu'ils portent et sur la trame qu'ils proposent. Je n'ai pas trouvé mon compte avec "Le monde du fleuve" : un livre comme ça qui commence par une telle énigme, j'attends quelque chose de corsé, et finalement les réponses viennent finalement assez vite et ne m'ont pas transporté.Ce livre n'est que le premier de la série mais quand même, il ne m'a pas donné envie d'enchaîner avidement sur les autres volumes. Je pense que je lirai les autres mais plus tard ... parce que j'ai passé quand moment un moment agréable en le lisant mais je m'attendais à beaucoup mieux. J'aurais dû tomber dessus pas hasard :-)

fzilbermann
30/09/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition