Le frere des dragons

SHEFFIELD, CHARLES

livre le frere des dragons
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 18/02/93
LES NOTES :

à partir de
21,50 €

SYNOPSIS :

Il est né dans le ruisseau. Il a été baptisé, plus par compassion que par dérision, Job Napoléon Salk, par le médecin et l'infirmière qui l'ont sauvé de justesse. Job, comme l'homme de la Bible, accablé de tourments. Salk, comme le grand biologiste. Napoléon, parce que, prématuré et rachitique, il a peu de chances de devenir un géant. Il est né un des pires moments de l'histoire, dans une Amérique du XXIe siècle en proie à la crise économique et à la dégradation de l'environnement, à la tyrannie des Princes qui la gouvernent mal sous couvert d'institutions faussement démocratiques. Il
va errer d'asile en bordel, puis en maison de correction en passant évidemment par la rue. Dure école, mais formation idéale pour survire en enfer. Et l'enfer, c'est la Dent du Nebraska. Une zone d'où l'on ne ressort pas, où l'on entasse les déchets chimiques et nucléaires de tout le continent. Et, accessoirement, où l'on déporte les scientifiques que la tyrannie des Princes a désignés comme responsables de la Grande Cassure. Ces scientifiques préparent quelque chose. Dell, Factorum des Princes, veut savoir quoi. Quel meilleur agent que Job envoyer sur ce tas de fumier ?
1 personne en parle

Le frère des dragons est un roman que j’avais trouvé en brocante. Acheté sans savoir où il me mènerait, j’ai pris ma claque du mois de mai.La trame du roman est classique : on suit Job de sa naissance jusqu’à sa fin inévitable, et en même temps que lui nous découvrons le monde dans lequel il vit. C’est peut-être un futur extrêmement négatif que nous décrit Sheffield mais il ne faudrait pas grand chose pour qu’on y arrive.Sa description se fait sur trois plans. Il y a l’injustice sociale : la solidarité a disparu, celui qui n’a pas de ressources est laissé à lui-même. cela est directement inspiré des années Reagan. ensuite il y a la question de la dégradation de l’environnement due à un système économique et politique injuste, hypocrite et inefficace. Pour finir Sheffield aborde la question de la responsabilité des scientifiques dans l’avènement de certains événements.Job est un personnage qui n’avait rien pour gagner au commencement de sa vie. De constitution très chétive, avec un visage détruit par les addictions de sa mère et par l’accouchement, il aurait dû mourir dès les premières minutes de sa vie Mais il est doté d’un grand instinct de survie et d’un don qui lui permet de comprendre et d’utiliser n’importe quelle langue.Alors on découvre un monde moche aux côtés d’un héros moche mais attachant et qui réussit à déjouer tous les pronostics le concernant. Le Frère des dragons est un roman qui ne laisse pas indifférent et qui fait réfléchir sur notre monde actuel et de ce qu’on veut en faire.

Chiwi
17/06/15
 

Format

  • Hauteur : 21.60 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.36 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition