Le gang des culottes courtes

DRVENKAR, ZORAN

livre le gang des culottes courtes
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 09/04/09
LES NOTES :

à partir de
6,80 €

SYNOPSIS :

Un texte original et plein d'humour, où l'on découvre les aventures d'une joyeuse bande de copains qui n'ont pas froid aux yeux ! À partir de 11 ans.
2 personnes en parlent

Rudolpho, Island, Snickers et Ciment sont quatre jeunes canadiens dont la vaillance est tellement reconnue qu'ils sont conviés au studio de télévision pour raconter leurs aventures. Ils ont réussi à sauver des vies lors d'une tempête de neige, d'un accident de train, à dompter les grizzlis, à braver les fantômes et à se transformer en accoucheurs coincés dans une voiture. Cela peut paraître invraisemblable et exagéré, mais c'est un tel régal à lire qu'on en oublie si oui ou non leurs péripéties abracadabrantes sont crédibles. Le ton y est. Les gamins sont cash. Désopilants. Attachants. Drôles. Fanfarons. Ils espèrent que toute la vérité sera enfin dite sur leur compte, puis rêvent d'aller manger une part de pizza loin des feux de la rampe. En attendant, leur histoire se laisse lire avec un plaisir non simulé. A la fois c'est dépaysant, cela se passe au Canada, on a droit à tout le folklore (tempêtes de neige, caribous, grizzlis, hockey sur glace), ensuite les personnages sont inimitables, des Petites Canailles au grand coeur, qui se trouvent brusquement au coeur de l'action puis propulsées sur le tapis rouge, contre leur gré. Ils restent des enfants attachants, simples et sympathiques. Et puis j'ai également aimé la mise en scène voulue par l'auteur, comme quoi le traducteur « Dick Sionert » serait venu en personne rencontrer Zoran Drvenkar dans sa maison de bois, près du lac Manitoba, retranché du reste du monde. Drvenkar est le seul à connaître toute l'histoire, à avoir recueilli les confidences secrètes des protagonistes... De cela, on n'en saura pas plus car l'histoire est bricolée de telle sorte qu'elle intrigue du début à la fin, mais l'auteur en joue jusqu'au bout, on trouve dans ce texte une profusion de notes, toutes plus risibles les unes que les autres, qu'importe, c'est du bonheur en barre ! Un bouquin dédié aux enfants, mais qu'on peut sans honte leur chiper !!!

Clarabel
17/04/09
 

Le "Gang des culottes courtes" est une de ces bandes de gamins qui fabulent à qui mieux mieux. Le théâtre dans lequel se déroulent leurs histoires n'est pas un lointain royaume peuplé de créatures fantastiques, mais leur quartier, l'école et les endroits les plus banals. On suit avec jubilation les récits de Rodolpho, Snickers, Island et Ciment, quatre garçons âgés de onze ans qui ont accompli des exploits mémorables dans leur bourgade perdue au fin fond du Canada. Un homme répondant au nom de Zoran Drvenkar y a recueilli leurs récits pour en faire un livre. C'est du moins ce qu'affirme, dans l'avant-propos, le traducteur dudit ouvrage, un certain Dick Sionert... Une fois passée cette astuce littéraire éprouvée (seuls les jeunes lecteurs s'y laisseront prendre !), nous sommes entraînés dans quatre récits rocambolesques où l'humour le dispute à la surenchère. Le "traducteur" y ajoute son grain de sel par des notes en bas de page censées décoder certaines allusions à la culture canadienne. Le résultat de ce bricolage littéraire original est déroutant. Zoran Drvenkar étire les ficelles de la fabulation enfantine et les emmêle jusqu'à faire disparaitre toute distinction entre le vrai et le faux. Un vrai bonheur ! C’est intelligent et très amusant, à découvrir et à faire apprécier !

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie