Le gene du doute

PANAYOTOPOULOS

livre le gene du doute
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 25/03/04
LES NOTES :

à partir de
16,25 €

SYNOPSIS :

Quand le généticien Albert Zimmermann fait état de sa dernière découverte au congrès d'Ottawa, ce n'est pas seulement la communauté scientifique qui s'en trouve bouleversée, mais toute l'industrie culturelle. Car Zimmermann affirme avoir identifié, au terme de ses recherches, le gène de l'artiste. Il se fait fort désormais d'indiquer à tout un chacun s'il est né musicien, peintre, écrivain - ou non. Le monde de l'art est en émoi. Chaque artiste, ou prétendu tel, se voit contraint de passer le test de Zimmermann afin de prouver ses prédispositions géniques. Dans le monde littéraire surtout, ce changement fait des ravages. On ne publie plus que les auteurs «certifiés», tandis
que les autres, déboutés par la science, deviennent des parias. Les éditeurs, tout comme les critiques littéraires, sont au chômage. Mais la résistance s'organise, et James Wright, auteur à succès avant cette révolution scientifique, choisit de rejoindre ceux qui, refusant de se soumettre au diktat du test de Zimmermann, se constituent en une sorte de société parallèle, les «Artistes Anonymes». C'est son récit sous forme de confession hautement romanesque - quoique assortie d'une réflexion sur le rôle de la science dans nos sociétés et sur la définition de la valeur artistique d'une oeuvre - que nous propose Nicos Panayotopoulos ici, dans un livre drôle et attachant.
1 personne en parle

En 2063, James Wright est mourant dans la clinique du docteur Clause. Il rédige, aux bons soins du Docteur, le récit de sa vie, intitulé portrait de l'artiste moribond. Dans ce futur là, un test indiquant clairement par une simple prise de sang si vous avez un talent artistique ou pas a été mis au point. Cela a évidemment complètement changé l'abord de l'Art. Certains, dont James, ont refusé contre vents et marées de passer le test. Ils ont alors eu divers destins, expliqués tout au long de l'ouvrage. Mais le docteur Clause ajoutera son grain de sel à la perception de tout cela, réhabilitant - enfin - le doute et la subjectivité de l'appréciation de l'art.... Je suis déçue en fait parce que j'attendais énormément d'un tel sujet. Or, la réflexion n'est pas très poussée, et l'ensemble se lit sans vrai plaisir.

SagnesSy
25/07/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg
  • Langage original : GREC
  • Traducteur : GILLES DECORVET

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition