Le gout de new york

COLLECTIFS MERC

livre le gout de new york
EDITEUR : MERCURE DE FRANCE
DATE DE PARUTION : 15/05/09
LES NOTES :

à partir de
7,00 €

SYNOPSIS :

Fantasme de la Ville par excellence, et ville de tous les fantasmes, New York est devenue une source abondante de mythes, de l'eldorado contemporain à la cité de tous les dangers : grandeur et décadence de la Babylone moderne, matière première inépuisable pour d'innombrables romans, films, poèmes, spectacles, qui hésitent souvent entre les deux extrêmes d'une vision tantôt infernale tantôt idéale... Vivre à New York, c'est habiter cette fiction, la chanson de geste de l'ère contemporaine. Mais vivre
New York, c'est aussi confronter le rêve à la réalité. Et découvrir une autre expérience, la magie de la foule n'empêchant pas une étrange solitude, les prémices de promesse tournant parfois aux illusions perdues. Balade en compagnie de Woody Allen, Louis-Ferdinand Céline, Tonino Benacquista, Jonathan Safran Foer, Jerome Charyn, Tom Wolfe, Andy Warhol, Edith Wharton, Francis Scott Fitzgerald, Truman Capote, Bob Dylan, Maryse Condé, Bret Easton Ellis, Georges Perec, Paul Auster et bien d'autres...
3 personnes en parlent

Quatre parties : Rêver New York – l'Eldorado contemporain ;Voir New York – La ville debout ;Vivre New York – Le pays de la chance ;Penser New York – La ville non éternelleOn retrouve tous les aspects de cette ville que la littérature a largement contribué à rendre mythique, de l'architecture aux questions humaines (ethnies, pauvreté /vs/ richesse), en passant par l'état d'esprit à la fois New Yorkais mais aussi très Américain et donc des questions plus culturelles. Les commentaires de Jérôme Neutres enrichissent beaucoup les extraits et offrent des pistes de réflexions sur ce qui fait d'une part l'American way of life et d'autre part sur la place particulière qu'occupe New York dans l'imaginaire collectif. Ce petit livre passionnant m'a séduite, moi qui ne connais cette ville que par la littérature et qui ressort de cette lecture encore plus fascinée.

mycupoftea
07/09/12
 

Un recueil de textes sur cette ville magique avec des extraits textes d’auteurs classiques ( Kafka, Garcia Lorca), des cinéastes (Woody Allen, incontournable quand on pense NY), des auteurs contemporains (Auster, Bret Easton Ellis..).Un petit ouvrage qui permet de découvrir des textes et qui donnent envie de les lire.Un livre à lire avant, pendant et après un voyage à New York.

catherine
08/08/12
 

A l’origine ce recueil devait être un avant goût de voyage, une sorte de bain initiatique avant de plonger dans le bain new-yorkais. Le temps a passé, les livres se sont succédés et se sont remplacés et bousculés.C’est l’esprit distancié, après ne nombreuses autres lectures new-yorkaises, que je me suis décidée à sortir de l’oubli cet opus. Se picore plus qu’il ne se lit ; Une fois n’est pas coutume, c’est à l’envers que j’ai choisi d’imprégner des thèmes abordésQuatre parties, pour quatre visions, quatre idées de cette ville aux visages multiples. Une ville dont on rêve, que l’on regarde, que l’on vit, et enfin qui se pense….L’eldorado contemporain :Ce sera pour moi la partie la plus abstraite, et donc la moins plaisanteLa ville debout : où l’architecture, les ponts en inspirent plus d’un. Le Corbusier s’enflamme des buildings, Paul Morand disserte à propos des pontsLe pays de la chance : C’est la partie que j’ai préférée, avec des textes variés et d’époques différentes qui montrent bien la ville de tous les possibles.La ville non éternelle : Ce sont des écrivains non new-yorkais qui l’illustrent, et en parlent. Je retiendrai celui de Léopold Sédar Senghor sur la négritude à New-York, le communautarisme, les populations qui s’ignorent. Chacun à sa place.L’intérêt de cette présentation, c’est la diversité des auteurs qui ont été choisis. J’ai notamment apprécié de ne pas croiser, ou alors si peu, d’auteurs new-yorkais…..Je ne peux faire l’impasse de Paul Auster qui sait comme nul autre transmettre son amour pour cette ville, en particulier dans trilogie new-yorkaise. Ce recueil a la particularité de sortir des sentiers battus, et rien que pour cela, vaut d’être picoré ici ou là…. http://leblogdemimipinson.blogspot.com/

mimipinson
02/08/11
 

Format

  • Hauteur : 16.00 cm
  • Largeur : 10.00 cm
  • Poids : 0.10 kg