Le grenier

CASTILLON, CLAIRE

livre le grenier
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 04/09/02
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
4,60 €

SYNOPSIS :

Claire Castillon Le Grenier La narratrice est une jeune femme amoureuse. L'homme, Simon, est marié. Ses absences, ses mensonges, le foyer conjugal où il retourne, tout cela la déstabilise. Il est heureux, elle ne l'est pas. C'est dans un souvenir d'enfance qu'elle a retrouvé l'image du grenier. Elle se perçoit comme un grenier. Son corps lui sert à entasser de la mémoire, des êtres imaginaires. La semence de son amant. Et
puis ce qu'elle mange, dans une boulimie qui lui fait avaler jusqu'aux lettres de Simon, voire son permis de conduire, « avec la photo et l'agrafe »... Une écriture vibrante, un style rapide, des mots tour à tour crus et doux : ce premier roman plein de colère nous offre le portrait d'une femme qui puise au fond d'elle-même les forces dont elle a besoin pour guérir ses blessures et apprendre à composer avec la réalité.
1 personne en parle

J'ai donc suivi mes lectures de Claire Castillon avec "Le grenier" qui exacerbe les passions : est-ce un roman ragoûtant, dans l'air du temps, touchant ou désespéré ? Bref, ouvrez ce livre et prenez la confession de son héroïne telle qu'elle vous convient. Une chose est sûre : l'indifférence n'est pas au rendez-vous ! Qu'on soit ému ou éberlué, on se pose des questions sur la folie latente de la jeune femme. Doit-on tout absorber de l'être aimé pour obtenir de lui son amour absolu, son retour au bercail et sa fidélité à tout jamais ? C'est certainement excessif mais c'est une volonté de taper du poing sur la table. A la manière d'une gamine prête à bouder : regardez-moi, je m'éteins à petits feux ! L'auto-destruction de la jeune amoureuse frôle très souvent l'insensé et l'inconscience, mais est-ce après tout une façon de moraliser ce roman ? Je ne crois pas que Claire Castillon tenait spécialement à engendrer un tolé moralisateur sur la psychopathie de son héroïne. Après tout, elle met en scène une jeune femme fragile, écorchée et qui se bousille pour mieux se sentir vivre. Bon, c'est une approche tordue et détournée... mais c'est percutant et ça touche le lecteur, donc je crois que c'est signe d'un potentiel littéraire ! A suivre ...

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition