Le grimoire au rubis - ii - t3 la sarabande des spectres

BOTTET, BEATRICE

EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 28/02/08
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

A Montgrèze cet été-lâ, Madeleine, depuis l'assassinat d'Aurélien, essaie de s'occuper en aidant sa soeur jumelle à l'herboristerie. Une nouvelle danse,
la sarabande, manque soulever une émeute et la maman d'Aurélien cherche à rentrer en contact avec son spectre quitte à sacrifier un nouveau-né.
1 personne en parle

Ce tome – qui clôture le cycle 2 de la saga du Grimoire au Rubis – nous offre une intrigue encore plus poussée et captivante que les deux volets précédents.Tout commence dans la joie et la bonne humeur. Récemment, aucune femme n’a été accusée de sorcellerie, les compagnons de la nuit peuvent donc se reposer. Ce qui laisse le temps aux jumelles de profiter de la vie et de leurs amoureux respectifs. Mais le destin est cruel. Un drame sanglant précipite très vite Madeleine au travers de nombreuses épreuves bien douloureuses pour une si jeune fille. Son entourage est bien entendu là pour la soutenir et l’aider à supporter toute cette peine.Cependant quand la magie noire s’en mêle, cela prend vite des proportions bien plus importantes et c’est maintenant toute la famille Tarondeau qui est en danger. Certaines personnes peu scrupuleuses sont prêtes à tout pour récupérer un bien compromettant qui leur a été soustrait. Et malheureusement les jumelles et leurs parents adoptifs se trouvent en plein milieu de cette sombre affaire. Bref, vous l’aurez sans doute compris, l’intrigue change un peu de thème. Ici, il n’est plus question de chasses aux sorcières et de sauvetages comme dans les deux premiers tomes. On parle par contre de magie noire, des « vraies » sorcières, des pratiques occultes auxquelles elles s’adonnent et du Grimoire Noir qui est au milieu de tout cela.Venons-en aux personnages. Apparait dans ce volume Bertrand, un personnage très charismatique et qu’on ne peut qu’aimer tout de suite. Sous ses airs de joyeux drille provocateur se cache un homme bien plus complet, ayant une personnalité intéressante. Marguerite s’est assagie. Quant à Madeleine, elle sort grandie des épreuves qu’elle traverse. Pour notre plus grand plaisir, Salviat – étant fidèle à lui-même – va se retrouver dans des situations bien délicates et savoureuses à souhait, tout du moins pour le lecteur.S’il y a une petite ombre au tableau, c’est dans l’épilogue qu’elle se trouve. Il est à mon goût un peu expéditif et je n’aurais pas dit non à un épilogue un peu plus long. Juste le temps de s’attarder un peu plus sur les situations des différents personnages quelques années plus tard. Comprenez-moi, c’est difficile de se détacher de tels personnages après 1000 pages d’aventures, de péripéties et rebondissements en tous genres.Pour conclure, La sarabande des spectres est le tome de ce deuxième cycle qui m’a le plus enchantée. L’intrigue est bien menée et totalement captivante. Il est difficile de refermer le livre une bonne fois pour toute et de dire adieu à Marguerite, Madeleine, Salviat, maitre Hamelin et tous les autres. On a partagé un pan passionnant de leur vie et on en vient très vite à espérer que cela dure un peu plus longtemps. Une saga que je vous recommande chaudement. Lady K

LadyK
14/02/12
 

Format

  • Hauteur : 23.00 cm
  • Largeur : 16.00 cm
  • Poids : 0.58 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition