Le lievre de vatanen

PAASILINNA, ARTO

livre le lievre de vatanen
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 01/07/04
LES NOTES :

à partir de
8,90 €

SYNOPSIS :

Un soir d'été en pleine forêt finlandaise, le journaliste Vatanen manque d'écraser un lièvre. Quand l'homme et l'animal se regardent, c'est plus qu'une rencontre : une révélation. L'homme lit dans les yeux de l'animal qu'il est temps de vivre. Et Vatanen de tout abandonner : sa femme, qu'il n'aime plus ; son métier, qu'il exècre ; sa condition d'humain, dans laquelle il se sent à l'étroit. Les deux compagnons partent sur les routes et entre deux parties de pêche, un incendie de forêt et une chasse à l'ours, se découvrent. À
mi-chemin entre Laurel et Hardy et Bonnie et Clyde, voilà un nouveau couple mythique. L'accompagnement critique présente un panorama de la littérature finlandaise, et montre comment Le lièvre de Vatanen peut se lire comme un roman à la fois écologiste, moraliste, parodique, touristique, cynique et assurément fantaisiste. Un groupement de textes autour de la traque vient enrichir le commentaire, faisant appel à d'autres grands récits de voyage. Roman (XXe siècle) recommandé pour les classes de lycée. Texte intégral.
15 personnes en parlent

Arto Paasilinna a le don pour nous plonger dans des histoires loufoques, poétiques, pleines d’humour et de tendresse. Les péripéties surréalistes de Vatanen nous laissent perplexes mais nous passionnent. Le manque apparent de logique fait le charme du récit. On s’attache vite à ce lièvre qui change la vie d’un homme en un instant. Fable sur la nature, la liberté, ce roman nous rappelle que nous ne sommes pas faits pour être esclaves d’une vie qui ne nous convient pas et qu’il ne tient qu’à nous de nous en libérer. Superbe !

un flyer
13/02/09

Je me suis enfin pris le temps de lire ce livre culte; j'avais lu d'autres livre de cet auteur à l'humour particulier. J'ai beaucoup aimé ce type qui plaque tout à cause d'un levraut qu'il a blessé; il va vivre dans une nature belle mais dure pour l'homme;la Laponie se déploie sous nos yeux, le héros n'aime pas le sud de la Finlande...J'aime avoir régulièrement des nouvelles du lièvre vite apprivoisé et si attachant. Vatanen est sympathique aussi malgré son côté loufoque et la liste de ses méfaits involontaires est longue! Un roman assez écolo avant l'heure berthe

afbf
03/01/15
 

Renverser un petit lièvre sur une route de forêt peut changer une vie. C'est ce qui arrive à Vatanen, le journaliste à d'Helsinki, refuse de remonter en voiture et avec son lièvre, largue les amarres. On suit les aventures et le périple de cet homme entre deux âges, et surtout deux ennuis, qui découvre la joie de faire travailler son corps, de vivre à la dur. C'est plein de fantaisie, poétique et le texte a la force d'un conte. Le seul défaut de ce roman est de faire paraître fades les histoires du même genre qui ont été écrites depuis !

nanettevitamines
12/01/13
 

J'ai suivi avec délice mais distance, ce périple aux allures de contes nordique. La saga est extravagante, les personnages entiers, la nature omniprésentes rendant le tout très très agréable.C'est véritablement un grand livre, méritant le terme de roman culte.

Lacazavent
21/10/11
 

De l’influence d’un événement apparemment anodin sur le cours de la vie d’un homme.Vatanen est un journaliste finlandais qui rentre de reportage avec un collègue. Quand soudain, leur voiture percute un petit animal. Il s’agit d’un lièvre. Vatanen descend de la voiture, se saisit du lièvre et lui bricole une attelle de fortune. Sa vie ne sera plus jamais la même.Vatanen, à travers cet événement semble prendre conscience de la fragilité de la vie, du côté vain de son existence et de sa nouvelle responsabilité vis-à-vis de cet être vivant dont il se sent désormais responsable. Lassé d’un travail qui ne l’enthousiasme plus, d’une vie de couple totalement affligeante dans laquelle il se sent inutile, plus du tout à sa place, cet incident lui fait tout remettre en question en quelques minutes. Il s’enfonce dans la forêt avec son nouveau compagnon de route laissant son confrère dépité puis irrité par son comportement.L’homme et l’animal semblent se comprendre sans même pouvoir se parler, une communion au-delà des mots. C’est alors que leur périple commence.Nous allons donc, à leur côté, traverser la Finlande du Sud au Nord, Helsinki, Rovaniemi, Sodankyla... Un voyage plein de surprises, parfois agréables, parfois effrayantes, un voyage jalonné par une multitude de rencontres animales ou humaines mais chaque fois riches en émotions. Défile une galerie de personnages hauts en couleurs plus farfelus les uns que les autres. A travers Vatanen, c’est un peu de lui que nous parle Paasilinna. Il lui fait vivre des expériences dans des domaines qui lui sont familiers à travers, par exemple des professions qu’il a exercées notamment comme bucheron. Le respect de la nature, l’écologie, la remise en question, le changement par le renoncement au matériel sont au centre du livre.C’est très drôle, toujours surprenant et plein de bon sens. Je préfère ne pas trop entrer dans les détails pour vous garder l’effet de surprise qui fait tout le sel de ce roman. Le cadre finlandais contribue bien évidemment au dépaysement et m’a vraiment donné envie d’en découvrir ses magnifiques paysages.Ce livre acheté dans un vide-grenier était dans ma PAL et c’est l’excellente critique d’Ellcrys qui m’a convaincue de le lire et je l’en remercie chaleureusement. Par contre, j’ai eu un moment d’hésitation en constatant sur la couverture de mon exemplaire qu’un film avait été adapté avec Christophe Lambert dans le rôle-titre. Christophe Lambert, le pire acteur au monde avec Timothy Dalton selon moi… Passé ce moment de doute, je l’ai commencé et je ne le regrette pas. Je jetterai même un œil sur l’adaptation si l’occasion se présente un jour, je pense.Conquis par l’écriture d’Arto Paasilinna, je me suis procuré Prisonniers du paradis qui m’attend sagement dans ma PAL.

manUB
10/08/14
 

Le premier et le plus connu des romans d'Arto Paasilinna, ce roman est sans doute celui qui exploite le plus la veine écologique de l'auteur. C'est la folle équipée d'un homme qui abandsonne son métier de journaliste pour suivre un lièvre à travers la Finlande et même l'Union Soviétique. Bien entendu, dans ses pérégrinations Vatanen est amené à sortir de la légalité et se trouve emprisonné, avec son lièvre jugé comme complice !.

Ludeca
04/07/14
 

L'histoire d'un homme............et d'un livre qui le suit partout, un histoire completement farfelue, on rigole bien car l'histoire sort de l'ordinaire. C'était mon premier livre de paasilinna et je dois dire que je suis charmée, l'humour m'a plu, et l'écriture est fluide.Je vais de ce pas me pencher sur un autre ouvrage de cet auteur...

guibl22
24/10/13
 

Depuis le temps que je voulais découvrir l'auteur, notamment grâce à Frenchorchidea qui l'aime beaucoup, je n'ai pas pu résister, par ces grandes chaleurs, à me balader en Finlande, accompagné de Vatanen. Et je ne regrette pas parce que j'ai adoré ! Vatanen est un journaliste finlandais, vivant à Helsinki. Alors, qu'avec son collègue photographe, ils rentrent de reportage, ils percutent un lièvre. Vatanen se précipite à sa recherche, sourd aux appels de son collègue, qui finira par partir sans lui, l'abandonnant dans la forêt.Vatanen retrouve le lièvre, lui pose une attelle de fortune, puisque ce petit animal (il est tout jeune) à la patte cassée. Mais, au lieu de revenir sur la route, Vatanen s'enfonce davantage dans la forêt... Au fil des jours, il va remonter, en compagnie du lièvre la Finlande, du Sud au Nord, abandonnant toute sa vie (travail, femme...) pour vivre au coeur de la nature. Il sera tout à tout bûcheron, pêcheur, charpentier, il n'aura de cesse de se choisir une nouvelle vie, vivant parfois des aventures pittoresques mais toujours accompagné de son lièvre.C'est la première fois que je lisais l'auteur et ce ne sera pas la dernière puisque j'ai adoré ! J'ai adoré l'univers loufoque de l'auteur, sa plume onirique, drôle et émouvante aussi. J'ai aimé le sujet du livre, avec cet homme qui quitte tout, qui retourne aux sources... Et je me suis vraiment régalée avec les paysages finlandais. Ce fut un réel bonheur de me perdre, avec Vatanen et son lièvre (symbolisant sa nouvelle existence), dans ses régions de Finlande, de découvrir une autre culture, un autre style de vie.J'adhère totalement au style de l'auteur, certes déconcertant au début (le style d'Arto Paasilinna ne ressemble à aucun autre) mais tout à fait plaisant et d'une richesse époustouflante. J'ai complètement craqué !Ce roman m'a fait un bien fou ; il m'a permis de me ressourcer, de me vider l'esprit et de revenir, comme le personnage principal, aux choses importantes que l'on a tendance à trop souvent oublier.J'ai dévoré ce petit roman, hymne à la nature, à la vie et au bonheur et, je ne peux que vous encourager à le lire, à vous en délecter. Comme moi, je suis certaine que vous serez sous le charme... Je crois que ce livre est le point de départ d'une belle histoire entre Arto Paasilinna et moi. J'ai d'ailleurs la chance d'avoir deux autres livres de lui dans ma PAL : Petits suicides entre amis et Le cantique de l'apocalypse joyeuse...De quoi passer encore de belles heures !

malorie
18/07/12
 

La rencontre de Vatanen avec un lièvre bouleverse totalement la vie de ce journaliste. Il abandonne femme et travail et en compagnie de son nouveau compagnon remonte vers le Nord de la Finlande avec même une escapade en Union Soviétique. Ce voyage sera marqué par de nombreuses aventures, plus rocambolesques les unes que les autres et qui ont souvent trait au lièvre (qui n’a d’ailleurs pas de nom). A la lecture de ce roman, qui touche parfois à l'absurde on songe aux Racontars de Jorn Riel, on y retrouve le même humour, propre aux peuples nordiques me semble-t-il ; pour ma part, je n'y suis pas vraiment sensible, j'ai à peine souri à 2 ou 3 occasions. Je n'ai pas réussi à entrer dans cet univers complètement fantasque, si bien que je me suis ennuyée à la lecture, pourtant Vatanen est vraiment un chic type aussi je suis allée au bout se son expédition. J’ai tout de même aimé l’évocation de la nature, les grands espaces, le voisinage de l'ours...

fabula
19/06/12
 

Le lièvre de Vatanen est un roman dépaysant, en harmonie avec la nature et l'environnement. Le personnage principal, journaliste, décide d'abandonner sa vie de bon citoyen (travail, femme, maison...) pour vagabonder dans les bois des pays Nordiques. Pour cela, il revend son bateau et se sert de son pécule pour son périple. Dans ses bras, autour de lui, un lièvre apprivoisé l'accompagne -Vatanen lui ayant remis la patte après un accident-, compagnon malicieux et très vite attachant. De situations cocasses en péripéties, le duo improbable fait de nouvelles rencontres... J'ai beaucoup apprécié l'humour et la thématique de ce livre ! Mais par dessus-tout, j'ai préféré le lien qui se tissait au fur et à mesure entre Vatanen et le lièvre, ce qui pour ma part fait tout le charme de ce roman dit "écologique". Camille

caniook
06/06/12
 

Un journaliste heurte un lièvre en voiture, décide de le soigner et de tout laisser tomber pour suivre cet animal.Chaque chapître annonce une nouvelle aventure au sein de la nature finlandaise, de ce journaliste et de son nouvel ami le lièvre. Un roman intéressant qui vous amène dans la nature mais qui ne m'a pas passionnée. Sandrine

Sandrinelou
03/06/12
 

Après une journée de travail, un photographe et un journaliste - Vatanen - roulent en forêt vers Heinola. Ce sont deux "êtres cyniques, malheureux", "mariés, trompés, déçus" qui ont "chacun un début d'ulcère à l'estomac et bien d'autres soucis quotidiens". Soudain, la voiture heurte un jeune lièvre. Vatanen part dans les bois à la recherche du levraut blessé. Il le recueille pour lui porter secours. Brusquement Vatanen décide de tout abandonner et fuie avec le lièvre qu'il adopte. Vagabond, louant ses services, il va d'aventure en aventure à la rencontre de la nature et des humains... Un conte humoristique et grinçant, qui n'est pas sans rappeler "Candide" de Voltaire, mais aussi le style de Camus, tant j'ai eu l'impression, comme en lisant "l’Étranger", que Vatanen était spectateur de sa propre vie. J'ai moins aimé la fin que Paasilinna essaie d'encrer dans la réalité...

Sophie67
26/03/12
 

Paasilinna, c'est l'invention de l'absurde dans une vie bien réglée et qui ne surprend personne, pas même le lecteur. Qu'un lièvre modifie à ce point le cours de la destinée du "héros" est un fait incroyable et pourtant, ce récit est passionnant de bout en bout. C'est un hymne à la nature, à la liberté, à la surprise aussi. Un auteur tout à fait étonnant et dont aucun des livres ne m'a encore déçue. laurence

laurence
20/02/12
 

Livre très sympathique, quoique sur la fin il y a quelques tendances noires ; à la hauteur de sa réputation, je me demande ce que peut donner le film avec Christophe LAMBERT ; m'a fait penser par moment à du Jon RIEL pour le côté "racontars".

gium
18/07/11
 

Vatanen est un journaliste cynique et malheureux. En compagnie d’un photographe, il parcourt les routes de la Finlande quand sa voiture heurte malencontreusement un lièvre. Il s’élance à pied à sa poursuite, parvient à le rejoindre et le soigne. Très attaché au lièvre qui devient sa mascotte, il traverse en sa compagnie la Finlande du sud jusqu’à la Laponie.Voici un livre très attachant que nous propose Arto Paasilinna. Il nous décrit le voyage bucolique d’un homme en questionnement, trompé par sa femme, qui décide un jour de rompre avec le quotidien. Il faudra le hasard d’une rencontre incongrue pour que Vatanen se décide à faire le saut et quitter sa vie d’avant.Le roman nous expose en 24 courts chapitres des scènes champêtres contrastées, sans lien logique apparent, certaines dramatiques, tel cet épisode d’incendie dans une forêt par rapport auquel Vatanen va prêter main-forte, puis abandonner son poste pour une beuverie mémorable. Notre infatigable voyageur se met toujours dans des situations impossibles, comme par exemple lorsqu’il passe la nuit aux côtés d’un mort qu’il prend pour un paisible dormeur. J’ai pris plaisir à suivre les pérégrinations de Vatanen que j’ai pu localiser sur la carte de Finlande présentée au début. Cela permet au lecteur de se familiariser avec le pays. Les scènes sont si diversifiées qu’on ne s’ennuie jamais.Un bémol cependant pour la traduction : je l’ai trouvée par moment assez maladroite, des termes identiques se répétant à intervalles rapprochés.Un voyage au plus proche de la nature, avec un lièvre domestiqué pour fétiche qui occasionne de nombreuses situations insolites et souvent drôles, un animal sur lequel l’homme n’hésite pas à projeter ses sentiments afin de s’en rapprocher. Un voyage initiatique qui conduit Vatanen a (re)découvrir son identité au contact d’une nature grandiose mais aussi hostile. Un voyage aux confins de la Finlande qui permet de se réconcilier avec soi-même, à la faveur des rencontres multiples et originales. Seraphita

Seraphita
06/09/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie