Le livre de dina, tome 3 mon bien-aime est a moi

WASSMO, HERBJORG

livre le livre de dina, tome 3 mon bien-aime est a moi
EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 19/09/02
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

" plutôt qu'une saga romanesque, le livre de dina est une sorte de long poème à la manière antique. On est là-bas, à reinsnes, quelque part, au bord de la mer de norvège. et le destin de dina, la fille du commissaire, est tragiquement scellé le jour, où âgée de cinq ans, elle ébouillante et tue par maladresse sa mère, hjertrud, avec la bassine de lessive. désormais, elle va vivre chaque instant dans l'obsession du drame. quand on la marie malgré elle à jacob, un commerçant propriétaire terrien, elle le veut tout à elle et désorganise la vie dans la calme demeure de reinsnes dirigée par
mère karen. La mort la hante. et on ne sait pas si c'est elle qui, un jour, a tué jacob sur une route verglacée de la montagne. devenue jeune veuve et mère d'un fils, benjamin, elle mène une existence déroutante, enflammée de brèves passions charnelles. et puis arrive léo zjukovskij, le russe à la joue marquée d'une cicatrice. dina croit enfin pouvoir trouver le repos. mais il n'est venu que pour mieux repartir. Le livre de dina, en trois tomes portés par un souffle constant, est une longue incantation tragique par l'un des auteurs fondamentaux de la nouvelle littérature norvégienne. "
2 personnes en parlent

"Le livre de Dina" : le titre retenti tel celui d'une saga romanesque. Sauf que pas du tout. Cette histoire là, si elle peut marginalement s'apparenter à une saga, n'a absolument rien de romanesque. Pas de sentimentalisme, pas d'émotion tendre, pas de douceur. Que Non. Rien de tel. Alors quoi ? Alors "Dina" !"Le livre de Dina", c'est en fait trois livres, trois tomes qui ne nous parlent que de Dina. Exclusivement. 616 pages qui nous racontent Dina. Mais qui donc est Dina ?C'est à l'extrême pointe de la Norvège, au Nordland, pays de fin du monde figé dans un linceul de glace, que se déchaîne Dina, la furie. Femme-enfant sauvage, créature imprévisible et insatiable, Dina est entière, passionnée, voluptueuse, affolante, déroutante, révoltée, écorchée, farouche, indomptable, échevelée, arrogante, fière, mystérieuse, fascinante, envoûtante, effrayante... Dina consume tout et tout le monde autour d'elle. Dina est indépendante, sans vergogne, insolente, tumultueuse, hallucinée, instinctive, excessive, possessive, exclusive, violente, enragée, incontrôlable. Dina est libre. Dina est folle, peut-être. Dina est magnifique. Et j'aime Dina. Voilà, c'est dit. Oui, malgré sa noirceur, malgré sa folie, malgré sa violence, malgré sa rage et sa hargne, je l'aime.L'auteur est pourtant sans complaisance ni compassion pour son héroïne. Elle expose d'une écriture précise et incisive le cas "Dina" : une dose de candeur, une louche d'animalité, une touche de sensualité, un rien de désespoir et un grain de folie..."Le livre de Dina" est un portrait en clair-obscur, un requiem, un chant de douleur et de violence, de folle passion et de d'insondable solitude. C'est une longue incantation tragique, un tourbillon de désolation, un hurlement au clair de lune, un coup de poing en pleine figure, une chute sans fin...C'est Dina.

Kara
14/01/09
 

Je n'ai qu'un mot à la bouche Encore, encore et encore. Je me suis attachée à tous ce petit monde, que c'est triste de terminer une si bonne trilogie.J'ai beaucoup apprécié ce tome et même si je suis resté sur ma faim à la fin (!), j'en garderai un très bon souvenir. C'est le plus prenant de la série, le texte est plus fluide rendant ma lecture plus facile. Je reste sur une interrogation Dina est-elle folle ?J'ai hâte de lire "L'héritage de Karna", juste pour retrouver Dina et sa descendance.

Lacazavent
03/09/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.20 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : NORVEGIEN
  • Traducteur : LUCE HINSCH