Le livre des etoiles t.1 ; qadehar le sorcier

L'HOMME, ERIK

livre le livre des etoiles t.1 ; qadehar le sorcier
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 15/03/07
LES NOTES :

à partir de
7,30 €

SYNOPSIS :

Ys semble un pays en tous points pareil au nôtre, à la différence qu'on y côtoie chevaliers en armure et sorciers aux pouvoirs étonnants. Guillemot de Troïl est un garçon d'Ys, enfant timide et rêveur. D'où lui viennent ses dons exceptionnels pour la sorcellerie que lui enseigne
patiemment Maître Qadehar ? Qu'est devenu Le Livre des Étoiles, dérobé voilà longtemps et qui renferme le secret de sortilèges puissants ? Dans sa quête de la vérité, Guillemot entraîne avec lui ses amis de toujours, Romaric, Gontrand, Coralie et l'intrépide Ambre.
7 personnes en parlent

J'apprécie beaucoup la plume d'Erik L'Homme depuis Terre-Dragon et A comme Association, j'avais entendu parler vaguement de cette trilogie. Profitant de mon challenge de l'été, je suis heureuse d'avoir pu découvrir cette nouvelle série, comme pour les deux autres cités au-dessus, l'univers et les personnages sont une grande force de ce premier tome.Ce n'est pas qu'un tome d'introduction. Ici, l'auteur pose des bases tout en nous livrant une intrigue bien menée et intéressante, il existe plusieurs fils rouges, cependant, ce tome apporte une histoire sympathique à suivre. Guillemot va révéler un don pour la magie, pouvoir qu'il va apprendre à maîtriser en compagnie de Qadehar. Dans sa volonté de comprendre ces soudaines révélations et de taire ces doutes qui l'assaillent, Guillemot se rend dans le Monde Incertain, un univers peuplé de dangers. En somme, l'intrigue est fluide, forte en rebondissements, en actions et le rythme est plutôt soutenu, il m'a été impossible de m'ennuyer.Les chapitres sont courts, ils possèdent leur lot d'émotions fortes et touchantes, ce qui permet une certaine diversité dans la lecture. L'univers inventé par l'auteur est très riche et complet, pour un premier tome, il y a certes des bases, mais j'ai été très surprise par l'importance des données lues. Le pays d'Ys et le Monde Incertain sont bien décrits, les paysages, les peuples, les coutumes, les créatures fantastiques, tout est soigné et emplit d'une bonne dose d'imagination. C'est très appréciable de voir s'animer toute cette magie, de parler du wyrd ou des graphèmes afin de lancer des sortilèges. Tout est bien expliqué, toutefois, l'auteur laisse volontairement des zones d'ombres afin de nous pousser à lire la suite.La plume d'Erik L'Homme est très agréable à suivre, prenant dans les descriptions, avec de bons dialogues qui font avancer le récit. Les émotions sont là, les phases de magie et d'actions sont palpitantes, les mots employés sont simples et soignés, agencés de manière fluide permettant ainsi de lire très vite tous ces chapitres. Les révélations finales sont très intéressantes et lancent l'intrigue sur un tout nouvel axe passionnant que j'ai hâte de découvrir par la suite. Il y a toute cette affaire concernant le père de Guillemot, le mystérieux Livre des Étoiles, on en parle très vite et le voleur reste introuvable depuis. Il y a le fait que Guillemot semble intéresser un protagoniste nommé l'Ombre. Bref, toutes ces petites histoires forment des fils rouges des plus captivants.Les personnages sont sympathiques à suivre, certains sont plus attachants que d'autres, certains paraissent plus mystérieux, toutefois, ils sont colorés et variés. Personnages secondaires comme principaux sont bien développés pour ce premier tome, reste à connaître leurs futures évolutions. Guillemot est très agréable à suivre, humain, car il est vif et passionné, curieux, j'aime le fait qu'il ne baisse pas les bras, c'est un bon apprenti, drôle et courageux, sensible... Je ne taris pas d'éloges sur lui, mais il entre dans mon top des petits chouchous pour cette série. Ses amis sont tout aussi sympas, même si je suis moins fan de Romaric ou que je trouve Ambre trop vindicative. Cependant, ils sont loyaux, extraordinaires envers Guillemot, leur aventure m'a beaucoup plût, le fait de les suivre séparément les rend plus attachants, le cas de Coralie et de Gontrand que j'ai véritablement adorés. Le personnage absolu, celui qu'on est obligé d'adorer, même si au fond, on n'en sait que très peu, c'est Qadehar, un puissant sorcier, ni trop strict ni trop relax, courageux et drôle, sympathique et captivant. Un très bon protagoniste.En conclusion, je suis une fois de plus, je reste épatée par le talent de conteur dont fait preuve Erik L'Homme. L'histoire se révèle prenante, elle ouvre de très bonnes portes pour les prochains opus tout en construisant sa propre intrigue. Celle de la découverte de deux univers différents et magiques, de la pure fantasy, avec une très bonne mythologie ; tout est bien décrit grâce à la plume fluide et travaillée de l'auteur qui nous dévoile des personnages intéressants et passionnants. Une très bonne découverte ainsi qu'une bonne lecture passée avec ce livre. Je lirais très prochainement la suite. Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
30/01/16
 

J'ai adoré ce livre qui m'a fait passer un merveilleux moment de lecture et de détente.Nous rencontrons un jeune homme, Guillemot. Il est assez peureux au début du livre et il adore par-dessus tous ses amis comme l'adolescent qu'il est. Bien entendu nous n'allons pas lire l'histoire d'un adolescent normal ... Durant une fête donnée pour l'anniversaire de son oncle, une bagarre va éclatée mais un sorcier nommé Qadehar usera de magie pour arrêter cette bagarre et Guillemot va être très réceptif à cette magie ce qui va donner l'envie à Gadehar de le prendre pour apprenti. Bien entendu va s'en suivre moult et moult aventures périlleuses.Je n'ai pas trouvé l'histoire en elle-même très originale (ça rappelle un petit peu HP mais je n'ai pas à comparer un livre avec un autre). Malgré ça je l'ai trouvé très bien traité avec un rythme bien soutenu, ce qui empêche de lâcher le livre avant la fin, chose que j'adore bien entendu.Les personnages sont adorables ! C'est impossible de ne pas les aimé car tous ont un caractère bien différent et bien trempé. Guillemot est un personnage très intéressant, car de jeune homme peureux il devient un jeune homme sûr de lui et, je puis le dire, puissant... Tous ses amis vont eux aussi vivre de nombreuses aventures qui va les faire murir et changé leur vision du monde.Le style de Lhomme est bien présent. On retrouve son humour assez déjanté, ces phrases courtes et fluides. Un vrai bonheur !Envie de passer un bon moment ? Lisez ce livre ;) Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
01/11/14
 

Histoire fantastique complètement addictive. rythmée et rebondissante. des personnages, dont le héros, des plus attachants et dont on veut comprendre le pourquoi de ces pouvoirs, problèmes et ambiguités. un vrai régal et qui entraine inévitablement l'envie de dévorer la suite. et pour une fois une série qui n'ai pas à rallonge donc on apprécie la 'courte' durée de l'histoire mais emplie de rebondissement et aventures.

creapapillon
30/07/13
 

C'est le genre de livre qui peut nous rendre accro à la lecture. L'histoire est captivante de la première à la dernière ligne, les personnages sont à la fois attachants, drôles et courageux. Une fois ouvert, rien n'a pu me faire refermer ce livre avant que je ne lise le dernier mot. A lire sans hésitation et sans modération !

elunda
27/06/12
 

J'étais persuadée que je n'allais pas aimé ce livre, car je n'avais pas du tout accroché à Phaenomen d'Erik L'Homme, mais je dois bien avouer que j'ai aimé ce que je n'avais pas aimé dans celui-ci. Guillemot, le personnage central, est un garçon de 12 ans comme les autres. Il aime ses amis plus que tout, tiens à sa famille et est amoureux d'une fille.Tout le monde se retrouve en lui au même âge. Guillemot est réellement un personnage universel : je ne vois pas comment il ne peut pas nous atteindre, comment on ne peut pas l'aimer ! Sans compter qu'on parle de magie ici : personne ne peut résister à la magie, c'est impossible. Surtout ici qu'elle ne parait pas si simple que ça, qu'on est proche de notre univers réel sans y être vraiment. On sent que cette magie n'est pas simple, qu'elle demande beaucoup de travail. Mais forcément, Guillemot n'est pas n'importe qui, il réussit dont sans problème à faire des choses qui n'est pas censé être capable de faire. Bon, c'est surtout de temps en temps, mais toujours au bon moment ! Grâce à Qadehar le Sorcier, j'ai eu envie de relire Phaenomen, et j'ai intérêt à m'y mettre rapidement vu la vitesse ou je change d'avis !J'ai beaucoup aimé le second degré de ce livre, et même les quelques petits détails qui m'ont dérangé au fil de la lecture : on parle toujours de nutella, mais ça ne colle pas vraiment à l'histoire ? (en plus ça donne faim de lire tout le temps ce mot !)

MademoiselleLuna
17/02/12
 

Un livre surprenant. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de rebondissements. Malgré un début qui me laissait sceptique, c'était une lecture agréablement prenante.Guillemot vit dan le pays d'Ys, un monde situé entre le Monde Certain (notre monde) & le Monde Incertain. Il se découvre assez vite un don pour la magie. Qadehar, grand sorcier du pays d'Ys, décide alors de le prendre sous son aile & de tout lui expliquer sur la magie afin qu'il devienne un Sorcier (& non un Chevalier, comme Guillemot aspirait à le devenir). Avec l'aide de ses proches amis, Ambre, Gontrand, Romaric & Coralie, il va explorer le Monde Incertain pour sauver son ennemie de toujours, Agathe, capturée par un gommon, être maléfique vivant dans le Monde Incertain. Mais Guillemot va avoir du mal avec sa magie. Celle-ci n'a pas exactement les mêmes effets que dans le pays d'où il vient & les ennemis sont nombreux..J'ai eu beaucoup de mal au début à accrocher à l'histoire. Mise à part l'entraînement à la magie & les attaques des créatures du Monde Incertain dans le pays d'Ys, j'avais du mal à trouver le tout intéressant. Mais, plus on avance, plus tout devient intriguant. Surtout quand l'aventure commence, dans le Monde Incertain. On suit les personnages tour à tour parce que, malgré qu'ils soient entrés dans ce monde ensemble, ils étaient séparés à l'arrivée. Une grande aventure commençait à laquelle on ne pouvait plus s'arrêter de lire. Je disais que c'était un livre surprenant car à chaque fois que je pensais qu'il ne pouvait plus rien y avoir de nouveau, l'auteur insérait une nouvelle péripétie & on ne pouvait qu'être captivé ! On n'a pas le temps de s'ennuyer finalement.Après, il y a quand même quelques points négatifs. Guillemot parvient à savoir des choses sur ses pouvoirs & sur le Monde Incertain sans qu'on lui ait dit quoi que ce soit par exemple. La crédibilité n'est pas totalement là.. Peut-être qu'il y a des passages pas assez développés.. Mais je n'ai pas trouvé ça très dérangeant, ça ne saute pas systématiquement aux yeux.Guillemot est un jeune garçon très attachant, curieux au point de nous rendre très curieux, nous aussi ! J'ai beaucoup apprécié le personnage de Coralie également mais je ne sais pas vraiment pourquoi.. Elle est tellement innocente, elle parait toute fragile.. Qadehar est très appréciable lui aussi, il se comporte d'une façon paternelle avec Guillemot, père qu'il n'a jamais connu.La fin est mystérieuse, Guillemot apprend une révélation qui nous intrigue vraiment.. J'espère découvrir ça dans le deuxième tome !Les dernières pages sont consacrées au carnet de Guillemot que Qadehar lui a donné pour qu'il puisse prendre des notes. C'était une bonne idée de le mettre, ça nous permet de mieux comprendre certains thermes utilisés par les Sorciers.Une suite à vite découvrir !

gr3nouille2010
24/01/12
 

Il y a quelques mois, j’avais littéralement dévoré le premier tome de Phaenomen. Face à tant d’enthousiasme de ma part, Mlle Raison et Sentiments, me conseillait de lire également la saga Le Livre Des Etoiles du même auteur. Je dois avouer que le résumé me tentait moyen (je le trouve franchement pas folichon), et puis, je me suis faite « poursuivre » par ce livre sur une brocante. J’ai du le croiser au moins une dizaine de fois dans la journée, du coup, je me suis dis que c’était un signe, et j’ai acquis ce premier tome pour quelques centimes. Grand bien m’en a pris ! J’ai tout simplement a-do-ré ! Merci Matilda pour tes bons conseils !Erik L’Homme réussi à nous embarquer dans son monde dès les premières lignes, c’est incroyable ! Paysages, personnages et situations prenaient vie devant mes yeux. Il est un peu complexe au début de se repérer dans cet univers très riche. Les liens entre les diverses familles m’ont un peu embrouillée au départ, et puis j’étais déstabilisée par le pays d’Ys, ne réussissant pas vraiment à le situer : on est dans un monde imaginaire, qui m’a beaucoup rappelé la Bretagne, ou tout autre terre celtique (de par ses paysages, ses coutûmes et légendes, les noms des lieux et des habitants...), qui semble venu d’un autre temps, quand tout à coup, Guillemot regarde la télévision et dévore des tartines de Nutella. C’est surprenant, mais pas du tout déplaisant, au final. On découvre également le Monde Certain, par petites touches, par l’influence qu’il a sur le pays d’Ys, mais on n’y pénètre jamais, contrairement au Monde Incertain, fascinant et troublant plus que réellement inquiétant. Il y a tant de choses à y voir, de personnages à rencontrer, que la fin du roman et le retour en Ys arrive bien trop vite à mon goût.Pour nous accompagner durant ce voyage les compagnons ne manquent pas ! Ils sont tous plutôt bien développés et beaucoup m’ont touchée. Guillemot en tête, je l’ai trouvé profondément attachant, il est vif et loyal, mais surtout il reste un vrai enfant au tournant de l’adolescence, avec sa naïveté, ses hésitations, ses désobéissances. Bref, un héros très humain. Ses camarades sont fort sympathiques aussi. Qadehar est absolument génial, très érudit, humble et calme, on a envie de l’avoir pour professeur. Mais il a également l’air de nous cacher bien des choses… Du côté du monde incertain j’ai beaucoup aimé tous les personnages et je serais bien incapable d’en choisir un seul, ils sont intéressants et complexes ; je regrette vraiment que toutes ces rencontres aient été si brèves et j’espère les retrouver lors des prochains tomes.Du côté de l’intrigue, celle-ci semble assez simple au premier abord, avec des événements prévisibles, mais plus on avance, plus on se rend compte que des éléments restent sans réponses, que plein de pistes lancées mériteraient d’être creusées… Ce qui nous promet deux futurs tomes riches en événements et révélations.Enfin, j’ai bien aimé découvrir à la fin de mon volume une partie du carnet de Guillemot, cela permet de mieux s’y retrouver dans les graphèmes et le Wyrd.Pour conclure, j’ai adoré me plonger dans ce roman, qui a fait remonter en moi l’excitation que je ressentais quand je lisais Harry Potter (d’ailleurs, j’ai trouvé avec bonheur un certain nombre de point communs entre les deux univers…) et je meurs d’impatience de retourner dans le monde incertain en compagnie de Guillemot et de Qadehar pour découvrir qui sont le Seigneur Sha ainsi que l’Ombre, même si j’ai bien quelques idées sur le sujet...

un flyer
13/05/11

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie