Le magicien

SOUVIRA, JEAN-MARC

livre le magicien
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 10/09/09
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

Gabriel Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste Le Magicien. Son public préféré : les enfants. Un homme se méfie de
lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons la signature d'un même homme. Invisible, secret, insaisissable. Un magicien
4 personnes en parlent

Gabriel Lécuyer vient de sortir de prison où il a passé 12 ans pour avoir assassiné une personne âgée. Son seul désir :attirer des enfants grâce a ses talents de magicien, les violer puis les tuer. Face a lui, le commissaire Mistral, nouveau n°2 de la crim qui décide de le traquer et de le mettre hors d'état de nuire.Dans ce roman, l'auteur nous met, en alternance, dans la tête du tueur et dans celle du commissaire. Quand on est dans celle du tueur nous assistons a toutes ses ruses pour passer inaperçu, pour se fondre dans la masse. On assiste aussi a toutes ses obsessions, ses pulsions meurtrières et a quel stratagème il a recourt pour les assouvir.Quand on est dans celle du commissaire, on prend part a toutes les décisions qu'il doit prendre, les pressions hiérarchique et médiatiques. On assiste à la monté en puissance de l'enquête, les doutes et les défaillances policières. Il y a une montée en puissance dans ce livre qui commence plutôt lentement et qui se termine dans un sprint final réussit.Le gros point positif de ce livre c'est l'authenticité, on a vraiment l'impression d'y être sans pour autant que l'auteur ne verse dans sanglant et le malsain, le point un peu négatif c'est ce coté "vis ma vis commissaire" car aucun détail de la vie d'un policier ne nous est épargné et ça a tendance a alourdir le propos. Autre point négatif : le style car il n'y en a pas : On se rapproche du style de rapport de police.C'est un livre qui se lit facilement , rondement mené et qui fait froid dans le dos du fait de sa véracité . Son auteur est un vrai commissaire de police. Ma note 6.5/10. http://desgoutsetdeslivres.over-blog.com/

Zembla
08/12/13
 

Arnaud Lécuyer n'est pas vraiment à cheval sur les principes . Après avoir tiré onze longues années de prison , l'agression sur petite vieille n'étant pas encore reconnue à sa juste valeur comme aide à la personne , il goûte de nouveau à une liberté qu'il sait déjà faite de traque et de chasse future , un double penchant toujours indispensable à l'assouvissement de ses démons intérieurs . Sa proie , le gamin un peu trop curieux qui ne voit en lui qu'un prestidigitateur avisé sans se douter que Le Magicien , habile tueur en série adorant particulièrement jouer un bon tour aux nombreux flics lancés depuis trop longtemps à ses trousses , n'aimerait rien d'autre que de l'ajouter à sa mortelle collection déjà conséquente .Fort heureusement , le pugnace Commissaire Ludovic Mistral ne l'entend pas de cette oreille , ni de l'autre d'ailleurs . Et c'est contre vents et marée qu'il fait de cet illusionniste sanguinaire sa priorité numéro une . Alors Mistral gagnant ? Vous le saurez en découvrant le premier roman de Jean-Marc Souvira , désormais en vente dans toutes les bonnes pharmacies .Alors quid de ce magicien ? Faussement naïf et empoté à l'image d'un Garcimore Ya Oun Tlouc passé maître dans l'art de l'amateurisme le plus complet ou ultra calibré et démonstratif tel un David Copperfield à la choucroute capillaire toujours irréprochable ?Le gros point fort indéniable de ce roman , l'enquête en elle-même relatée de façon forcément crédible par cet officier de police judiciaire qu'est Souvira et qui navigue ici en pays de connaissance . Mais maîtriser un sujet est une chose , le rendre addictif par une écriture fringante qui saura vous émoustiller pour vous happer définitivement en est une autre . Le canevas du récit est ultra classique .Un bon et un méchant qui se tirent la bourre...Mais si l'idée de départ s'avère plutôt originale , cette course contre la mort manque cruellement de souffle et de relief pour finalement la classer dans la catégorie " incontournables " .Un premier et bon roman prometteur à qui , hélas , il aura manqué quelques tours dans son sac...Le Magicien : j'ai bien vu le chapeau mais qui a bouffé le lapin ?

TurnThePage
04/11/13
 

Il y a quelques années , le magicien sévissait en violant puis tuant des jeunes garçons qu'il attirait en faisant des tours de cartes mais l'enquête n'avait jamais abouti. Il y a eu un répit et on n'a plus parler de lui .Le magicien , Arnaud Lecuyer était en prison pour un autre meurtre , ce qui fait que la police n'avait jamais fait le rapprochement. Dès sa sortie de prison , les démons le reprennent et il se met en chasse mais la direction du quai des orfèvres a été confiée à Ludovic Mistral qui va tout mettre en œuvre pour le serrer.On suit en parallèle la traque de Mistral et la vie de Lécuyer qui fait tout pour passer inaperçu au travail , dans son immeuble et qui berne même le psychiatre qui le suit.Un bon pollar avec cependant quelques longueurs

nelson43
01/10/13
 

Après avoir lu "le vent t'emportera", j'ai pris plaisir à découvrir le premier roman de Mr Souvira. Nous retrouvons Ludovic Mistral, toujours aussi efficace et méthodique, homme posé qui trouve dans son équilibre familial (à la différence de bien des enquêteurs) le recul nécessaire face à un tueur en série d'enfants abominable. Nous savons d'ores et déjà qui est l'auteur de cette série de crilme et c'est son profil psychologique qui est le centre de l'histoire. Un seul bémol : quelques descriptions psychologiques redondantes sur le meurtrier. Un polar "efficace" !!

floaimelesmots
30/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.25 kg