L'autre ; le maitre des tempetes

BOTTERO, PIERRE

EDITEUR : RAGEOT
DATE DE PARUTION : 08/04/09
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

après avoir vaincu jaalab, la force, natan et shaé vont à paris défier onjü, le coeur de l'autre. maître des tempêtes, il sème la désolation dans le monde par des catastrophes naturelles.
leur rencontre avec un guide aveugle, emiliano, les conduit à se séparer. natan rejoint sa famille et tombe dans le piège tendu par sa cousine. seul, il est condamné...
4 personnes en parlent

Retour dans l'univers de Pierre Bottero, où nous avions laissé Natan et Shae coincer dans la Maison de l'Ailleurs. En effet, après leur victoire contre Jalaab, la Force de l'Autre, les évènements ne se sont pas exactement déroulé comme ils auraient du et nos jeunes amis sont considérés comme coupables et n'avaient plus que cet endroit où trouver refuge grâce aux pouvoirs de Shae. Mais durant leur séjour là-bas le monde va peu à peu changé, en effet de mystérieux évènements se produisent aux quatre coins du globes : guerres internationales, catastrophes climatiques, pandémies... Aucun doute, l'Autre continue à œuvrer dans le monde et nos héros ne peuvent pas se terrer indéfiniment.Nous retrouvons donc nos héros bien au clair avec la situation dans laquelle eux et le monde se trouvent. Ils savent très bien que les évènements inexpliquées sont le résultat de Onju, le Cœur de l'Autre et Eqkter, son Âme. Leurs ennemis qui sont toujours présent. Comme l'on se doute, ils vont tout mettre en oeuvre pour contre-carrer leurs plan. Ici, nous allons plutôt nous attarder sur leur combat contre Eqkter, l'Âme car c'est principalement lui qui est l'origine de tout ces changement. Cependant, Natan et Shae savent très bien qu'ils ne parviendront pas à battre leur ennemi seul et souhaitent à tout prix convaincre les Cogistes, la famille du jeune homme, à ouvrir les yeux et à prendre part à cette guerre.Mais la situation ne sera pas aussi simple. Car si l'Âme est l'ennemi auquel ils vont s'en prendre. Onju quand à lui ne sera pas en reste, instillant ainsi le doute dans le Cœur de certains personnages et ainsi leur rendre la tâche plus compliquée. Doutes, mensonges et trahisons seront les éléments qui nuiront le plus à nos protagonistes, mais qui rendront l'histoire beaucoup plus vivante et un peu complexe. C'est un aspect que j'ai beaucoup aimé dans son ensemble car pour le coup les retournements de situations sont quand même très présents.Côté personnages, nous avons bien entendu Natan et Shae qui sont désormais bien au clair avec la situation actuelle mais aussi et surtout leurs capacités. Si le premier aura du mal à accepter les tensions au sein de sa famille, la seconde en apprendra beaucoup au sujet de la sienne et ne laissera pas forcément les choses telles qu'elles. Leur relations également va évoluer au cours de ces pages, et à vitesse grand V. J'ai beaucoup apprécier de voir la naissance de leur relation, même si dans el fond elle ne restera pas un grande surprise pour le lecteur.Parmi les personnages secondaires, on notera plus particulièrement :- Rafi, le Guide. Il sera d'un grand secours à notre duo toujours prêt à leur venir en aide et porteur de nombreux conseils afin de les guider.- Anton, le Grand-père de Natan. Patriarche des cogistes, c'est principalement lui que le duo va vouloir convaincre. Mais du fait de l'influence de l'Autre dans la famille, il est persuadé que tout ce qui arrive est néfaste pour les siens et surtout causés par ceux qui restent des autres familles. Heureusement, le cours des évènements va le faire changer radicalement d'avis en lui ouvrant les yeux. Il montrera qu'il est quand même quelqu'un de très porté sur la famille qui regrette certaines de ses décisions, mais aussi une personne très humble, capable de reconnaître les torts qu'il a eu.- Barthelemy, l'Oncle de Natan. Il sera le premier parmi les Cogistes à vraiment se rendre compte de la situation actuelle. Grâce à lui, en partie, nous allons en découvrir un peu plus sur le passé des familles à notre grande surprise puisqu'il y était plus impliqué qu'il ne veut bien le dire. Il n'en reste pas moins un personnage difficile à cerner malgré les actions positives qu'il effectuera.Enfin, toujours aussi dynamique le style de l'auteur nous transporte auprès de ses personnages qu'ils soient dans les Monts Atlas, à Paris ou encore Hawaï. Un style non seulement rythmée mais aussi très poétique. Les évènements défilent au fil des pages dans un rythme haletant de ce fait, on a beaucoup de mal à lâcher le livre tant qu'on ne connait pas le mot de la fin. Je n'ai plus qu'une hâte : découvrir comment la trilogie se conclue ! 'Rêve ta vie en couleur'. ♥

Ethernya
07/06/13
 

Deuxième opus avec Natan et Shaé qui livrent toujours un combat acharné contre l’Autre… Natan et Shaé ont donc vaincu la Force, une partie du Mal…Ils savent maintenant ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre mais Shaé ne peut complètement se livrer à cause de la bête qui sommeille en elle…Mais rien n’est encore gagné et ils vont devoir affronter une menace plus grande encore ! En se rendant à Paris pour tenter de rencontrer le grand-père de Nat, ils tombent sur Emilio, un Guide semi-aveugle qui les emmènent chez lui pour les aider. Le résultat est que Nat part seul à la recherche de son grand-père tandis que Shaé reste seule avec Emilio. La jeune femme ne se doute pas qu’un effroyable piège va se refermer sur elle… Un second tome passionnant, sans temps mort et avec des ennemis encore plus subtiles qui cette fois visent la séparation du couple Nat-Shaé. Le côté psychologique est ici plus approfondi car Shaé se cherche toujours an tant que femme et être humain à part entière puisque la bête cohabite avec elle, quand à Nat malgré son amour profond pour la jeune fille, l’absence de tout contact physique envers elle le ronge. Il va devoir affronter en plus son redoutable grand-père qui le croit allié aux ennemis de la Famille… Une magnifique série qui continue sur sa lancée !

madoka
09/02/13
 

Autant j'avais déjà eu l'occasion de découvrir le premier tome de cette trilogie, autant c'est la première fois que je découvrais son second tome. La découverte est agréable même si je m'attendais à mieux : j'espérais que deux-trois choses changerait entre ces deux tomes, notamment au niveau des personnages.Cependant ma lecture reste bonne et j'ai vraiment passé un très bon moment avec Le maître des tempêtes ! En effet, j'espérais me sentir plus proche de Shaé et de Natan dans ce tome par rapport au premier. Mais non, je n'ai toujours pas d'atomes crochus pour ces deux-là même si j'apprécie beaucoup le duo qu'ils forment.J'ai du mal à comprendre Shaé et son besoin de distance, enfin si, ça je peux le comprendre au niveau de son pouvoir, mais je ne comprends pas pourquoi elle ne se bat pas un peu plus pour changer ça... Je trouve qu'elle subit un peu trop à ce niveau là. Cela dit, j'ai bien aimé en apprendre un peu plus sur elle.Nathan, même si il est très sympathique, ne me plait vraiment pas : tout est beaucoup trop facile pour lui. Bon, OK, il a des pouvoirs, mais quand même... Sans compter que son côté Bella Swan - comme dirait Miss Bunny - m'exaspère profondément : entre ses yeux de merlan fris et ses réflexions genre "Shaé est la plus belle, je ne peux pas vivre sans elle", j'ai trouvé ça un peu lourd.Mais bon, si séparément ces deux-là m'énerve, ce n'est vraiment pas le cas de leur duo que je trouve très sympathique et attachant. L'histoire en elle-même m'a beaucoup plu même si elle est assez prévisible. J'ai aimé la voir prendre prendre des tournures de films catastrophes et de regarder tout le monde avec méfiance : on ne sait plus vraiment sur qui l'on peut compter ou non et j'ai trouvé ça très intéressant.Onjü, le méchant, et ses actes m'ont beaucoup plu. J'ai beaucoup aimé son côté fourbe et apprécié le côté plus subtil des trahisons qu'il créé. Sans oublier que Pierre Bottero à vraiment une écriture très agréable : j'aime beaucoup la simplicité dont il se sert et son humour.C'est avec beaucoup de plaisir que je lirais le troisième et dernier tome !

MademoiselleLuna
18/11/12
 

Commentaire sur la trilogie complète :Je me lance enfin dans l’autre trilogie de Pierre Bottero, qui, comme une partie de la quête d’Ewilan, l’action se passe dans notre monde et mets et scène deux adolescent, presque de jeunes adultes.Ces deux adolescents, Natan et Shaë, vivent sur deux continents différents mais partagent, sans le savoir, un point commun : ils sont les descendant de grandes familles aux capacités hors du commun et n’en aurait jamais eu vent sans l’attaque de l’Autre, entité malfaisante celée par les sept Familles depuis des millénaires et récemment libéré par hasard.Chaque famille possèdent un don unique, transmis de générations en générations et chacun des deux héros descend de trois de ces familles.Natan, grâce au trois Familles dont il est issue possède par les Cogistes, des réflexes et une vitalité surhumains, par les Mnésiques, une mémoire héréditaire et par les Scholiastes, une faculté d’apprentissage instantané. Shaë, par les Métamorphes, peut se changer en animal, principalement et panthère, par les Bâtisseurs, la faculté de contrôle des portes menant à la Maison, étrange bâtisse dans une autre dimension possédant une multitude de porte menant en divers endroits de la planète et des Guérisseurs, lui permettant de guérir un peu comme Wolverine.Ces pouvoirs, surtout combinés, sont extrêmement utiles aux héros, bien je trouve que cela fasse un peu surenchère.J’ai adoré les petits clins d’œils permettant de deviner que cette fameuse Maison, entourée d’une praire dévoreuse se situe en Gwendalavir.Le style de Bottero est, comme toujours, grandiose. Il est à la fois simple et direct, menant les héros tambour battant à travers toute sortes de péripéties, mais il est surtout empli d’une certaine poésie.Les personnages sont assez attachant, en particulier Rafi, le vieux Guide (la septième Famille) et sage excentrique et toujours de bons conseils.La relation entre Shaë et Natan, bien que prévisible, est émouvante en raison des innombrables obstacles se dressant entre eux et qui pourtant ne font que les rapprocher.Evidement, l’histoire est assez simple, la public ciblé est les ados, mais pourtant elle est fouillée et travaillée.Au final, j’ai beaucoup apprécié cette trilogie qui m’à permis de replonger de nouveau dans l’imaginaire magique de Pierre Bottero.J’enchaîne d’ailleurs directement avec la trilogie Les mondes d’Ewilan, acquis au même moment.

SkarnSha
16/09/12
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.33 kg

Dans la même catégorie