Le mari de la traductrice

GORDON, MARY

livre le mari de la traductrice
EDITEUR : TABLE RONDE
DATE DE PARUTION : 06/11/08
LES NOTES :

à partir de
22,35 €

SYNOPSIS :

« Brenda était très jeune quand je l'épousais. Moi aussi, d'ailleurs. Nous allions tous deux à l'université. [...] Bien que très douée pour les langues, elle n'étudiait pas avec sérieux. Elle pouffait sans cesse de rire. À la fin des années soixante, ce genre de fille anglaise rigolote était assez recherché. Les Beatles et tout ça. Vous voyez ce que je veux dire : une blonde à la peau laiteuse et aux fortes
cuisses ques ses compatriotes auraient qualifiée de "chic fille". Le genre qui ne se fâchait pas lorsqu'un inconnu lui tapait familièrement sur les fesses après avoir bu un verre de trop. » Au fil de ces vingt et une nouvelles, Mary Gordon excelle à passer de l'humour à la tragédie. Elle s'inscrit dans la lignée de Barbara Pym et de Grace Paley. Son empathie à l'égard de ses héroïnes fait merveille.
1 personne en parle

Les héroïnes de Mary Gordon craignent souvent de se faire rattraper par un passé qu'elles considèrent comme peu glorieux, vaguement humiliant. Par conséquent , elles ne mentionnent même pas la présence , pourtant évidente,de celles qui incarnent "Celle que nous craignons de devenir quand nous aurons perdu notre prospérité.Celle que nous sommes réellement."Ce sentiment d'imposture les taraude , tout comme les erreurs d'interprétation qu'elles commettent ou qu'on commet à leur encontre, même si cela leur serait favorable.Elles cherchent à se "créer un monde exempt de perturbations" mais évidemment se prennent la réalité en pleine figure. Il ne leur reste donc plus qu'à se préserver un semblant de dignité pour continuer à avancer...Les petites filles des nouvelles de Mary Gordon débusquent les intentions cachées derrière la bonté apparente des adultes et ne se veulent redevables de rien. Elles observent le monde avec acuité , et leur vision parcellaire n'en est pas moins dérangeante pour leur entourage.Tout ceci pourrait être sinistre,il n'en est rien car la plume de Mary Gordon est alerte , pleine d'humour et d'empathie pour ses personnages.Kathleen, Nettie, et tous les autres, sans oublier Le mari de la Traductrice, apprécient la douceur d'une pluie , s'entendent comme larrons en foire et savent faire souffrir sans remords ou presque.Fil rouge entre tous ces récits, une narratrice écrivaine , situation qui ne la préserve pas du sentiment d'imposture , qui donne à voir en action le travail de création littéraire.Vingt et une nouvelles aux tonalités très différentes mais qui réchauffent le coeur. Une écrivaine à découvrir sans tarder, foi de livre corné ! cathulu

cathulu
24/12/12
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.43 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition