Le meunier d'angibault

SAND-G

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 15/10/90
LES NOTES :

à partir de
2,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

George Sand Le Meunier d'Angibault George Sand a tout fait dans sa longue existence : travailler d'arrache-pied, voyager, aimer, enfanter. Elle milita aussi avec fougue pour un monde meilleur. Les personnages de ce roman, paru en feuilleton dans un journal socialiste, veulent vivre et aimer sans considération d'argent ni de classe sociale. Cela aurait pu être un roman à thèse, c'est une merveilleuse histoire d'amour. Le meunier épousera la riche fermière
et la comtesse, son étudiant pauvre. En toile de fond, le Berry, bien sûr, comme dans toute l'oeuvre de George Sand, avec ses paysans enrichis, ses aristocrates débauchés et ses bals champêtres. Tout au long de sa vie, George Sand a rêvé de fraternité et d'amour. Elle voulut, par son oeuvre, incarner ce rêve, le rendre possible... Voilâ pourquoi ses romans sont si émouvants et si beaux. Edition établie, commentée et annotée par Béatrice Didier.
2 personnes en parlent

Idylles champêtres L’intrigue du roman pourrait paraître assez classique; une double histoire d’amour contrarié. Un jeune homme ne peut pas épouser celle qu’il aime parce qu’elle est trop riche! Une jeune femme ne peut épouser l’homme qu’elle aime parce qu’il est ouvrier ! Sont ainsi placés au centre du roman le problème de l’argent et de l’égalité sociale. Car Le meunier d’Angibault porte toutes les grandes idées socialistes de George Sand. Elle y dénonce le pouvoir de l’argent que symbolise le fermier Bricolin et l’émergence d’une classe sociale en train de supplanter la noblesse en abandonnant toute valeur, tout idéal, toute humanité pour s’enrichir, Le dénouement du roman sera « rousseauiste » et consistera pour tous à aller vivre au moulin d’Angilbault du fruit d’un labeur honnête, au milieu de la nature. C’est avec beaucoup de plaisir que l’on y découvre les paysages, les coutumes et les portraits du peuple berrichon que George Sand brosse sans paternalisme et avec un respect certain.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Idylles champêtres L’intrigue du roman pourrait paraître assez classique; une double histoire d’amour contrarié. Un jeune homme ne peut pas épouser celle qu’il aime parce qu’elle est trop riche! Une jeune femme ne peut épouser l’homme qu’elle aime parce qu’il est ouvrier ! Sont ainsi placés au centre du roman le problème de l’argent et de l’égalité sociale. Car Le meunier d’Angibault porte toutes les grandes idées socialistes de George Sand. Elle y dénonce le pouvoir de l’argent que symbolise le fermier Bricolin et l’émergence d’une classe sociale en train de supplanter la noblesse en abandonnant toute valeur, tout idéal, toute humanité pour s’enrichir, Le dénouement du roman sera « rousseauiste » et consistera pour tous à aller vivre au moulin d’Angilbault du fruit d’un labeur honnête, au milieu de la nature. C’est avec beaucoup de plaisir que l’on y découvre les paysages, les coutumes et les portraits du peuple berrichon que George Sand brosse sans paternalisme et avec un respect certain.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.28 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition