Le monde a venir

HORN, DARA

livre le monde a venir
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 10/05/07
LES NOTES :

à partir de
24,35 €

SYNOPSIS :

Benjamin Ziskind est un raté surdoué : d'une intelligence exceptionnelle, il en est réduit à rédiger des questions alambiquées pour un jeu télévisé de seconde zone. Sa femme l'a quitté, il ne se remet pas de la mort de ses parents et le succès de sa soeur jumelle, Sara, jeune femme libre et épanouie, achève de le déprimer. Quand il se retrouve entraîné de force à un cocktail de rencontres pour célibataires organisé dans un musée de New York, il pense avoir touché le fond. Or la soirée ne se déroule pas comme prévu... Pendant que ses partenaires potentielles éclusent
leur champagne en gloussant, Ben tombe en arrêt devant une toile de Chagall. Ce petit tableau, il le reconnaît : il trônait, autrefois, dans l'appartement familial. Que fait-il là ? Sur un coup de tête, Ben le glisse sous sa veste et s'enfuit. Débute alors une incroyable odyssée à rebours pour retracer l'histoire de ce tableau qui est aussi celle de la famille Ziskind, commencée il y a longtemps, dans la Russie révolutionnaire, à l'orphelinat où Chagall enseignait le dessin à des gamins, et terminée, quelques dizaines d'années plus tard, dans le New Jersey...
1 personne en parle

"Je vais vous raconter l'histoire de gens qui, jadis, étaient heureux."Lire la quatrième de couverture ne vous servirait pas à grand chose, tant elle n'évoque que très superficiellement le coeur de ce gros roman; Tenter de l'esquisser brièvement se révèle tout aussi réducteur, d'ailleurs. Que dire d'un chef-d'oeuvre ? En quoi l'histoire y tient-elle un quelconque rôle ? C'est plus du domaine de l'impalpable, de l'alchimie réussie entre un style, un lyrisme teinté d'une certaine naïveté couplée à une incroyable vision très noire...Le premier personnage à qui on s'intéresse, c'est Benjamin Ziskind. A onze ans, il eut ce qu'il reconnait comme sa première pensée intelligente, "Faux. Pire, c'est toujours possible". Depuis, il a pu le vérifier. Après une enfance passée dans un corset en acier, il vient de perdre sa mère, son épouse l'a plaqué, et voici que sa soeur jumelle, après avoir épousé l'objet de ses cauchemars, va donner la vie. Et ce n'est pas son boulot de rédacteur de questions hyper difficiles pour un quizz télé qui le console...Mais un soir, dans une expo, il reconnait un tableau qu'il a longtemps vu sur les murs familiaux : un tout petit format de Chagall. Certain qu'il s'agit bien du leur (grâce à une trace de vernis à ongles), il s'en empare, dans un geste instinctif. Commence alors un récit alterné, tissé de plusieurs voix venues du passé, qui nous raconte les histoires de ce tableau, de Chagall lui-même, du déchirant Der Nister et de ses contes troublants, de la famille Ziskind tout entière, de la Russie, du Vietnam, du Yiddish et, plus loin encore, quelque chose comme une vérité sur l'art et la création, même celle du monde. Le Monde à venir...C'est véritablement un roman magnifique, de ceux qui prennent le lecteur à bras-le-corps et le portent, le soulèvent, le titillent, l'éblouissent. Ca souffle, ça joue en sourdine une petite musique lancinante, ça s'imbrique et se fait faussement naïf, ça retire du monde complètement et ça nourrit incroyablement. Du coup, on n'a plus du tout envie de faire des jolies phrases pour tenter, maladroitement par essence, d'en rendre la beauté. Sylvie Sagnes

SagnesSy
04/07/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.44 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : MICHELE LEVY-BRAM

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition