Le mystere de l'homme de piltdown

THOMAS, HERBERT

livre le mystere de l'homme de piltdown
EDITEUR : BELIN
DATE DE PARUTION : 01/10/02
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
24,00 €

SYNOPSIS :

Qui réunissait de nombreuses sommités scientifiques autour des deux hommes ne soupçonna l'incroyable supercherie qui allait transformer cette "découverte" en une affaire digne d'une enquête de Sherlok Holmes. L'" homme de Piltdown " retint l'attention des meilleurs experts, jusqu'au jour, où, quarante ans plus tard, le British Museum dut reconnaître que le "premier Anglais" était un faux. Les plus fins limiers tenteront tour à tour de démasquer l'auteur et
les éventuels complices de ce " crime " scientifique, extraordinairement sophistiqué et sans précédent. Les suspects ne manquent pas, certains des plus inattendus, tels Sir Arthur Conan Doyle, le créateur de Sherlock Holmes, et le père Teilhard de Chardin. Dans cet ouvrage écrit comme un roman policier, le paléontologue Herbert Thomas mène à son tour l'enquête. Après presque un siècle riche en rebondissements, livre-t-il enfin la clef de l'énigme ?
1 personne en parle

J’ai acheté cet ouvrage chez Epona, véritable temple du livre pour tous les passionnés d’histoire et d’archéologie. Après avoir feuilleté de nombreux ouvrages et hésité pendant des heures, j’ai finalement choisi cet essai sur l’homme de Piltdown, une histoire dont on avait brièvement parlé en cours et qui m’avait fascinée. C’est quand même dingue qu’un coup monté aussi énoorme ait pu tromper autant de monde sur une aussi longue durée, sans que l’on n’ait jamais pu en démasquer l’auteur avec certitude !Le livre d’Herbert Thomas est très complet, puisqu’ avant de nous proposer son analyse, il commence par nous présenter les différents protagonistes et nous rappeler avec une grande précision la chronologie des faits. On découvre de nombreux détails sur l’affaire, afin d’être bien « armé », pour suivre activement le raisonnement de l’auteur. On est alors capable de réagir à ce que l’on lit, de bien distinguer les faits de l’interprétation…Vient ensuite l’enquête à proprement parler : chaque suspect possède son propre chapitre. Cette présentation très « carrée », bien loin d’être rébarbative, apporte une grande clarté au raisonnement : on suit un seul fil à la fois, ce qui est bien suffisant vu la complexité de l’histoire.On part à chaque fois de la « scène du crime » pour étudier mobiles, alibis, indices compromettants…J’ai beaucoup aimé cette rédaction sous la forme d’une enquête policière, on se retrouve totalement embarqué dans cette quête, essayant à notre tour de résoudre ce mystère insoluble. Et bien qu’il s’agisse d’un ouvrage scientifique, il se lit vraiment très vite, les pages défilent comme celles d’un roman.J’ai particulièrement aimé le chapitre sur Sir Arthur Conan Doyle, qui est ici l’un des suspects. Je n’ai jamais lu aucune biographie à son sujet, et j’ai aimé, au travers de ce chapitre, découvrir un petit pan de l’histoire et de la personnalité de cet auteur. (et hop, un livre de plus pour la SSHD !)Enfin, l’ouvrage est richement parsemé d’illustrations en noir et blanc, ce qui apporte un côté très sympa à cet ouvrage scientifique. On découvre les visages de protagonistes, ainsi que les lieux où se sont déroulés les fais, et les « armes » du crime.Cependant tout n’est pas parfait dans cet ouvrage. Premièrement, si la langue et le style sont volontairement simples, cet ouvrage est quand même uniquement dédié à un public « avisé ». En effet, un certain nombre de termes, d’expressions, de références sont évoqués sans qu’ils soient définis. Le lecteur néophyte risque de se retrouver assez dépourvu face à ce livre, pourtant présenté comme « grand public ».D’autre part, dans son analyse des suspects, l’auteur manque souvent d’impartialité. Son analyse des faits est souvent biaisée, très orientée, selon ses propres convictions. Alors que c’est justement ce qu’il reproche aux auteurs des précédentes théories qu’il évoque pour les démonter.Enfin, si c’est un très bon ouvrage de synthèse, il n’apporte rien de vraiment nouveau, Herbert Thomas, ne propose aucune solution ou même hypothèse nouvelle.Mais bon, malgré tous ces petits défauts, je ne regrette absolument pas mon achat !

un flyer
13/05/11

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition