Le passage des ombres

HAUSSER-I

livre le passage des ombres
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 17/09/08
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

A malemort, petit bourg méridional chargé d'histoire, une femme et deux hommes essaient, chacun à sa manière, de surmonter leurs deuils. Leurs égarements intérieurs les mènent sur la piste de deux meurtres non identifiés. l'un bien réel, que guillaume, le magistrat, est obligé d'instruire, l'autre, incertain et commis à une
époque antérieure, qui suscite la curiosité de william, l'historien, tandis qu'élise, le médecin du bourg, est confrontée à des morts moins inattendues parmi ses patients. a ces trois voix alternées se mêle, comme un écho assourdi, un quatrième timbre surgi des failles du temps. Ce roman a obtenu le prix vivre plus 2007.
2 personnes en parlent

A Malemort, petit village du sud de la France, vit Elise, le médecin. Son ami d’enfance Guillaume, juge d’instruction, y possède une demeure familiale dans laquelle il passe les week-ends. Lorsque William, son ami américain, historien, reprend contact, il l’invite à venir écrire la biographie qui l’occupe, le temps qu’il voudra. Tous trois dans la cinquantaine, ils ont chacun un deuil récent à digérer, et vont s’aider mutuellement à panser leurs plaies, réunis par l’amour de la musique. Si Elise déborde d’activité, Guillaume assure le minimum syndical, et William se sent coupable. Mais bientôt une découverte dans la petite remise attenante à la maison va inviter un quatrième surgi du passé dans leur petite retraite coupée du monde… D’Isabelle Hausser, j’ai aussi lu Une comédie familiale (agréable), et La Table des enfants (Très bon) qui m’avait beaucoup touchée. A chaque fois, j’ai trouvé un point dans ses romans qui m’a plus intéressée que les autres, un ton de narration qui creuse dans le détail, et qui expose l’intime de ses personnages. Ici aussi, les incursions au XVII° siècle ont emporté mon adhésion. Au détriment, je dois bien l’avouer, des états d’âmes du trio vedette. Cependant, il y a une douce progression dans leurs rapports qui sonne juste, mêlée à des réflexions sur la politique américaine qu’on n’a pas souvent l’occasion de méditer, tranquillement. Sylvie Sagnes

SagnesSy
07/09/12
 

Je n'ai pas trouvé ce roman vraiment passionnant. Il est très lent, ce qui est bien sûr en adéquation avec le thème principal qui est le processus du deuil. Les personnages sont sympathiques mais nous n'entrons pas assez dans leur pensées pour que j'ai pu m'attacher à eux. La réflexion sur la mort est omniprésente; n'oublions pas qu'Elise est médecin de campagne et qu'elle accompagne ses patients en fin de vie. L'impact de la mort des anciens sur l'entourage et sur le médecin de famille est extrêmement touchant et bien décrit. J'ai aussi aimé les parties consacrées à l'histoire des réformés et de la conversion des protestants à l'Edit de Nantes mais l'histoire d'Elie ne m'a pas passionnée non plus. Je me suis donc globalement ennuyée.

cocalight
13/06/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition