Le passage du col

NADAUD-A

livre le passage du col
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 04/02/09
LES NOTES :

à partir de
19,30 €

SYNOPSIS :

À son entrée au Tibet, un écrivain rencontre deux lamas qui lui offrent l'hospitalité. Lors d'une marche éprouvante à travers la montagne, l'un d'eux lui révèle que les rêves qui l'assaillent sont le lointain souvenir de ses vies antérieures. Durant son séjour au monastère, le narrateur s'initie à l'art d'en remonter le cours. Or, quelle n'est pas sa surprise d'y croiser certains personnages qu'il avait mis en scène clans ses romans ! Fuyant la sévère campagne
de rééducation menée par les autorités chinoises, il tente de repasser la frontière. Mais est-il encore capable de démêler si ce qui lui arrive appartient à la réalité, au domaine du rêve ou à l'ultime de ses vies antérieures ? Depuis Archéologie du zéro, Alain Nadaud excelle à écrire des romans en trompe-l'oeil, dont les vertiges sont autant plus ici à la mise en abyme du récit qu'aux mystères du bouddhisme et à l'altitude des sommets himalayens.
1 personne en parle

Lors d'un voyage au Tibet, un écrivain français se voit offrir l'hospitalité par deux lamas qui voient en lui le moyen de raconter l'oppression qu'ils subissent de la part des autorités chinoises. La marche à travers la montagne est particulièrement éprouvante et propice aux échanges. Le khempo, l'abbé du monastère, révèle ainsi au narrateur que les rêves qui hantent ses nuits ne sont sûrement pas des rêves, mais des lointains souvenirs de ses vies antérieures. Il lui propose de l'initier à l'art d'en remonter le cours.Dans ce roman, l'auteur intercale les chapitres dans lesquels il relate son voyage, son initiation aux rites bouddhistes et sa vie au monastère avec ceux qui relatent ses rêves.Magnifiquement écrit, dans un Français on ne peut plus classique, dense et jamais ennuyeux, voici un roman qui sort de l'ordinaire. On se familiarise avec la culture tibétaine et notamment la vie des lamas. C'est aussi une manière moins didactique qu'un essai d'aborder les relations désastreuses sino-tibétaines et l'occupation de ce pays par les Chinois. On prend vraiment la mesure de la tentative de destruction totale de la civilisation des Tibétains et de leurs coutumes.Evidemment, le bouddhisme est abordé très largement. Jamais mystique -sinon, je n'en dirais pas de bien !-, toujours éducatif. Yv

Lyvres
25/03/14
 

Format

  • Poids : 0.35 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition