Le pere goriot

BALZAC, HONORE DE

EDITEUR : HACHETTE EDUCATION
DATE DE PARUTION : 03/01/07
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

- Ah ! si j'étais riche, si j'avais gardé ma fortune, si je ne la leur avais pas donnée,
elles seraient là, elles me lècheraient les joues de leurs baisers ! Le Père Goriot.
1 personne en parle

Je pensais apprécier ce roman et c'est en effet ce qui s'est passé, encore plus que prévu. Le père Goriot, c'est l'histoire d'un vieux monsieur résident dans une pension "bourgeoise". Le narrateur parle également des autres pensionnaires, du passé du père Goriot. J'ai été assez surprise que Honoré de Balzac mette le père Goriot en scène de cette manière, je pensais qu'il serait réellement le personnage principal de l'histoire, alors qu'il y en a plusieurs autres sur lesqeuls l'histoire se fixe, comme Eugène Rastignac. Ce roman m'a vraiment passionné et je n'ai pas du tout ressenti d'ennui : il y avait toujours un événement, une intrigue, portés par la plume excellente d'Honoré de Balzac. Elle décrit sans difficulté un style de vie particulier et a su m'indigner par la description du comportement de certaines personnes, comme les filles de M. Goriot. La fin est une des parties les plus surprenantes et me donne envie de lire les autres romans car comme vous le savez peut-être, la comédie humaine forme un ensemble des romans de cette auteur et nombre de personnes de cette histoire sont présents dans d'autres romans, comme par exemple la maison Nucingen. Le personnage que je souhaite en particulier suivre les futures aventures est Eugène Rastignac, la seule personne à s'être attachée au père Goriot. Il a bien plus fait preuve de qualités d'âme que les autres personnages et sa manière d'agir m'a beaucoup plu. C'est aussi le personnage à travers lequel se traduit l'ambition des "arrivants", qui veulent accéder à la haute société. Les passages où il découvre l'amour et la vraie personnalité de certaines personnes sont très intéressants. La dernière chose qu'il dit à la fin du roman donne encore plus envie de suivre ses futures aventures. En conclusion, le père Goriot est d'après moi un très bon roman, que j'ai bien plus apprécié que le colonel Chabert. Cette expérience me donne envie de découvrir d'autres romans de cet auteur dont j'ai trouvé le style très séduisant. Ninon !

nilale
03/01/15
 

Format

  • Poids : 0.25 kg

Dans la même catégorie