Le petit prince

SAINT-EXUPERY, ANTOINE DE

livre le petit prince
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 24/11/99
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours
à partir de
25,00 €

SYNOPSIS :

« J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou
de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... »
4 personnes en parlent

Lu, relu et re-relu toujours avec le même bonheur.... une histoire qu'on ne présente plus....Une poésie, une fraicheur toujours au rendez-vous... un grand moment vraiment.

dvan
03/04/13
 

Un livre mignonet, qui a surement plusieurs façons d'être lu...personnellement je n'ai pas été super emballé par le texte. Je l'ai trouvé joli mais sans plus, j'ai aussi beaucoup aimé les illustrations accompagnant le livre.Sans doute l'aurais-je préféré plus jeune

Snow
14/05/11
 

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire (est-ce qu’il en existe ?), Le Petit Prince raconte la rencontre d’un aviateur perdu dans le désert avec un jeune garçon. La première chose que l’enfant réclame à l’adulte est un dessin de mouton avec la célèbre réplique : « S’il vous plaît… Dessine-moi un mouton… » De fil en aiguille, le petit prince raconte à notre aviateur son histoire et ses rencontres.~~ Un brin de morale ~~ Ce petit résumé terminé, je peux maintenant vous en parler… Comme je vous l’ai indiqué plus tôt, cette lecture commune m’a fait rouvrir ce conte philosophique très populaire. J’en avais gardé un souvenir confus (je l’ai lu la première fois en 6e, c’est-à-dire il y a… un sacré paquet d’années). Même si à l’époque on m’avait sensibilisée sur l’aspect « moralisateur », je ne l’avais pas réellement ressenti. Avec le recul que je possède désormais, différents messages et allusions m’ont vraiment sautée aux yeux…~~ Mais qui sont ces personnages ? ~~ Cette histoire m’a semblé bien anonyme, et ceci tient en partie à l’absence de nom des personnages. Ainsi, le roi est appelé, Roi, l’aiguilleur, Aiguilleur, le renard, Renard… Bref, on est sûr de ne pas se mélanger les pinceaux ! Bien entendu, il y a deux personnages principaux, à savoir le narrateur et le petit prince. Du narrateur, on ne sait que peu de choses : il est aviateur, répare son avion dans le désert et n’a que huit jours de ration d’eau. En revanche, on en sait un peu plus du petit prince… Depuis son astéroïde B 612, le petit prince a beaucoup voyagé. J’avoue que je n’ai pas saisi la raison de son départ. En sept jours, il a visité pas moins de six planètes et rencontré encore plus de monde. Chaque personnage rencontré est risible : un roi qui donne des ordres « naturels » (ordonner au soleil de se coucher à sept heures quarante…) ou encore un allumeur qui se contente d’exercer son pénible métier malgré des conditions de vie extrêmement contraignantes, et je ne site qu’eux ! Au fil de ses rencontres, le petit prince va s’interroger sur l’amour, la justice, l’excentricité, l’orgueil… et même la mort !~~ Un petit mot sur le style ~~ Même si le style d’écriture est très simple, voire simpliste, je ne suis pas certaine que le public visé soit les enfants. De très nombreux sujets sont effleurés, et, à mon avis, un enfant ne peut pas en apprécier toutes les subtilités. Toutefois, un enfant peut prendre plaisir à lire ce livre, j’en suis persuadée (et je ne suis pas la seule : beaucoup le font étudier au début du collège).~~ Petit bilan ~~ ... Piiiiiiika !

Piika
02/04/11
 

Me voilà bien embêtée pour rédiger ce billet....J'essaie de m'y mettre depuis que j'ai fini le livre le 28 Février et j'avoue avoir beaucoup de mal.C'est un conte que l'on pourrait presque qualifier de philosophique. Saint Exupéry peint la nature humaine avec ses travers et ses contradictions. Au côté des adultes, qui apparaissent quelque peu loufoques et bizarres, se tient le Petit Prince, qui a décidé de quitter son astéroïde B 612 pour s'instruire et chercher une occupation.Ainsi, le lecteur est témoin de son désarroi face aux adultes qu'il rencontre: les monarques pour qui tous les hommes sont des sujets, les vaniteux qui n'entendent que les louanges, les buveurs qui boivent pour oublier qu'ils boivent, le businessman qui compte et recompte les étoiles pour pouvoir les posséder...Enfin, le Petit Prince arrive sur la planète terre qui est tellement immense qu'il va se passer des jours avant qu'il ne croise à son tour un adulte. Le Petit Prince se sent seul, mais il se lie d'amitié avec le Renard, qui lui apprend son secret « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé ». Or, le Petit Prince a abandonné la fleur qu'il avait apprivoisé. Il pense de plus en plus à elle, elle lui manque parce qu'il en a longtemps pris soin, en veillant à ce qu'elle n'ait pas froid, en l'arrosant quotidiennement. Combien de temps va-t-il encore supporter d'en être séparé?Je me suis plusieurs fois surprise avec le sourire aux lèvres en lisant le portrait fait par le Petit Prince des adultes qu'il croise. C'est un livre plein d'amour, de tendresse, de douceur que Saint-Exupéry nous offre. On sent à travers ce livre qu'il aime profondément l'humanité. Je ne suis pas une adepte de la relecture. Pourtant, en feuilletant à nouveau le livre pour pouvoir rédiger ce petit billet, la magie du Petit Prince a encore opéré. Il est certain que ce livre restera bien au chaud dans ma bibliothèque pour que je l'en ressorte de temps en temps et que je relise certaines phrases voire le livre lui-même en entier. Il faut dire que la lecture en est très rapide. Il se lit en une heure très facilement.J'emprunte la dernière phrase à l'auteur : Ce livre nous aide à nous rappeler que « Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent ».BilanCe livre fait partie de ceux, nombreux, que j'avais essayé de lire étant adolescente et que j'avais abandonné. Pourtant, l'avoir relu aujourd'hui me fait réaliser ce que j'ai manqué.Je pense réellement qu'il y a un âge, variable, selon les individus, pour aborder certaines oeuvres. Est ce une question de maturité, de goûts qui évoluent, je n'ai pas la réponse mais quoi qu'il en soit je suis enchantée d'avoir finalement réussi à être à l'heure au rendez-vous qu'il m'avait fixé.

scor13
16/03/11
 

Format

  • Hauteur : 22.70 cm
  • Largeur : 16.50 cm
  • Poids : 0.40 kg

Dans la même catégorie