livre le photographe ; integrale
EDITEUR : DUPUIS
DATE DE PARUTION : 04/11/10
LES NOTES :

à partir de
38,00 €

SYNOPSIS :

En 1986, le photographe Didier Lefèvre rejoint une mission de Médecins sans frontières en Afghanistan, alors en guerre contre l'Union soviétique, pour acheminer une aide médicale à travers les montagnes. C'est ce long périple, jalonné de rencontres et de dangers,
que nous racontent Didier Lefèvre et Emmanuel Guibert, sur la trame du reportage photographique réalisé sur place par Didier Lefèvre. À la croisée du dessin et du photoreportage, un récit poignant et profondément humain, habité de figures exceptionnelles.
1 personne en parle

Cette trilogie est un ovni dans la bande dessinée : c'est une sorte d'autobiographie de la mission que Didier Lefèvre fait en Afghanistan en 1986 avec MSF. Ses photos relèvent du documentaire en N.&B., avec récit en voix-off, le dessin de Guibert permet la narration du récit chronologique avec une formidable mise en forme de l'ensemble par Lemercier. C'est beau. Déjà. Et dès les premières pages , on est pris aux tripes par le récit de la mission. C'est la guerre (avec les soviétiques), l'exode, la douleur, la peur, c'est la marche de la caravane, la fatigue, mais c'est aussi et surtout le dévouement, le soin, l'attention aux autres, la beauté des paysages, la découverte et le respect de la culture du pays. C'est magnifique et longtemps après la lecture, on reste imprégné par l'atmosphère de cet album, en admiration devant le travail de ces médecins, guides, traducteurs, protecteurs, âniers..., et devant le travail en toute modestie de l'artiste. Il photographie beaucoup, cherche ce que pourrait être une bonne photo, est curieux de ce qu'il découvre, de ses compagnons de routes. On le devine comme nous épatés par les conditions de travail des médecins qui soignent en toute occasion, tous ceux qui le demandent (même si le cas est perdu...). L'alliance BD-photo fait toujours merveille, avec ces émotions en direct, jusqu'à l'insoutenable image de guerre. Toujours pudique, Lefevre assure quand même ce pourquoi il est là : pour témoigner. Et ce témoignage vaut beaucoup de discours. La solitude et le désarroi sont souvent palpables, le désespoir aussi devant ce qui devait être l'apothéose de la mission et qui devient un cauchemar. On aimerait rester en compagnie de ces gens pour ce qu'ils font et pour ce qu'ils sont. laurence

laurence
25/10/14
 

Format

  • Hauteur : 31.10 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 1.72 kg