Le portrait de mr. w.h.

WILDE, OSCAR

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 25/06/97
LES NOTES :

à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

  Qui est l'énigmatique « Mr. W H. » à qui sont dédiés les Sonnets de Shakespeare parus en 1609 ? La mystérieuse dédicace écrite alors par l'imprimeur a fait couler beaucoup d'encre, et de multiples hypothèses sont encore de nos jours évoquées. Lorsqu'il publie cette première version du Portrait de Mr. W. H. en 1889, Oscar Wilde se fait l'écho de certaines théories existantes, et montre qu'il connaît parfaitement non seulement le contexte élisabéthain des Sonnets, mais le texte des étranges poèmes où le grand dramaturge exprime la flamme sub- tile et passionnée d'un amour complexe qui se cache et se déploie au détour d'un vers ou d'une
rime.   Reste qu'à travers ce petit drame à trois personnages noué autour de deux initiales, Wilde fait oeuvre de romancier en mettant lui-même en scène ses réflexions sur l'art du faux et du mensonge, qui préside, selon lui, à toute oeuvre d'art. Avec l'hypothèse de Willie Hughes, si séduisante qu'on pourrait la prendre pour argent comptant, voire mourir pour la défendre, c'est la fiction que constitue Le Portrait de Mr. W. H. qui devient alors manière de recréer la réalité historique, alors même qu'elle la crée de toutes pièces. Tant il est vrai que, pour Wilde, la beauté d'une théorie vaut à elle seule comme théorie de la beauté.
1 personne en parle

À la manière d'un essais romancé on va en suivant cette théorie découvrir le théâtre élisabéthains. En gardant les Sonnets comme fil conducteur Oscar Wilde développe sa théorie en menant une véritable analyse de texte. Toujours plus élaborée, plus détaillée et précise, il se base sur une foulede détails comme autant de preuve (chaque mot chaque vers sont autant dedétails). L'écriture d'Oscar Wilde est foisonnante, riche, précise mais malgré la force de persuasion qu'il met dans son texte je le trouve pas absolument convaincant. Est-ce à cause de son intégration dans un roman ? En prêtant à tord ou à raison, je n'en ai aucune idée , à William Shakespeare une relation amoureuse avec cette acteur, Oscar Wilde le voit en une sorte de modèle ou de miroir. Ce texte nous ramène à la propre vie d' Oscar Wilde.En 1889, année de parution de ce court texte, Oscar Wilde avait vécu une passion avec Lord Alfred Douglas de Queensberry, passion qui après le scandale de Queensberry le mènera en prison. Pendant ses années d'emprisonnement il écrira De profundis et il s'en inspira pour écrire un long poème absolument magnifique à mon goût racontant les derniers moments d'un condamnée à mort.La forme romancé était-elle une façon pour Oscar Wilde de se protéger ou de dénoncer de la répression puritaine de l'homosexualité en vigueur à la période victorienne ?

Lacazavent
09/08/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.07 kg