Le premier pas suffit

HOUSSIN, XAVIER

livre le premier pas suffit
EDITEUR : BUCHET CHASTEL
DATE DE PARUTION : 07/10/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
11,15 €

SYNOPSIS :

Ce ne sont pas des signes. Juste des concordances. Des ponts jetés au temps. Quelques coïncidences. Cette manière de faire feu d'un rien. Un coin de rue. Une date. Une trace du passé. Tellement inconnu. C'était tellement facile. Où il était, je suis. Strates du paysage. Les sentiments calqués sur ce qu'on ne voit pas. La vie en canevas.
Points làches et points serrés. Je ne sais ce qu'il est que parce qu'il m'habite. Une rencontre fortuite. Tout est parti de là. Tout commence toujours dans les pages d'un livre... Comment un écrivain oublié du XVIIe siècle peut-il changer le cours de votre existence ? Affinités troublantes, jeu des correspondances, aventures intimes...
2 personnes en parlent

J’ai aimé le début et la fin : le reste m’a malheureusement assez ennuyé. Je n’ai pas réussi à trouver de l’intérêt dans le parallèle que fait le narrateur entre sa vie et celle d’un obscur poète du XVIIIème. Quant au style, il m’a un peu gênée. Les phrases sont courtes et s’apparentent plus à de la poésie qu’à de la narration. J’ai surpris de nombreuses rimes, volontaires ou non. Cela m’a déconcentrée et j’ai eu du mal à prendre ce texte au sérieux. Ce fut donc une rencontre ratée.

mycupoftea
05/01/13

Ce livre s'adresse à tous les lecteurs que nous sommes, qui un jour avons fait "la rencontre". Celle d'un auteur, le seul, celui qui vous berce et vous ouvre les portes, grâce à sa littérature. Cela vous marque, vous touche et vous agrippe jusqu'au bout. Pour le narrateur de "Le premier pas suffit", la rencontre a eu lieu - avec un certain Jean-François de La Harpe, poète, dramaturge du 18ème siècle, un peu obscur et oublié des contemporains, bien que membre de l'Académie Française. Aujourd'hui ses écrits prennent la poussière, sinon sont perdus dans les oubliettes du temps. Mais le narrateur a tout désencrassé, a fourni un travail de fouine, a cherché, déniché et retracé la vie d'un homme, d'un auteur dont le plus fameux livre s'intitule "Mélanie", sorte de mélodramatique de l'époque, qui poussait d'Alembert à verser de chaudes larmes pour un public aux abois, dans un quelconque salon privé, lors d'une lecture tout aussi confidentielle !.. Bref, le narrateur mêle ses investigations à ses souvenirs personnels, se sentant si proche de l'Homme qu'il lui donne du "tu". - "J'ai choisi de le suivre pour rattraper mon rêve. Je me laissais guider. Je découvrais sa vie. Une envie de savoir sa difficulté d'être. J'étais le réceptable d'un passé enfoui. Les livres. Les archives. Et les lettres rouvertes. Comme il renaissait à chaque découverte, inexplicablement, je me souvenais de tout". Plus que pour l'intérêt de découvrir réellement qui est ce Jean-François de La Harpe, la lecture du nouveau livre de Xavier Houssin apporte des lumières, des étincelles sur le lien infime entre un lecteur et son auteur. Le sien. Il suffit d'une fois, d'une rencontre inopinée, un charme s'opère et le reste découle, rien ne s'explique... "Les livres et les mots nous emportent parfois. Loin. Si loin. Au centre de soi-même. On se perd. On s'enroule. Le tuteur et la tige. Page à page on retrouve ce que l'on n'attend pas". J'ai été très touchée par ce texte, tout composé de phrases très courtes, plus souvent des mots, des émotions. Nulle envie de composer de belles dissertations à n'en plus finir... C'est encore une fois un roman très court, mais je ne le regrette pas car je trouve que la force et la beauté de Xavier Houssin est cette signature concise mais essentielle. Le peu donne toute sa force, de plus ce livre est truffé d'anecdotes qui ne laissent pas insensible. C'est une belle ballade littéraire, c'est vrai... Poétique, en plus.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 19.10 cm
  • Largeur : 11.60 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition