Le printemps

SCHULZ, BRUNO

livre le printemps
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/01/06
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
2,00 €

SYNOPSIS :

D'où vient ce mystérieux album de timbres qui semble avoir le pouvoir de ressusciter les grands personnages de l'Histoire ? Qui est Bianca, cette femme au visage d'ange ? Quels liens a-t-elle avec ces revenants ? Où finit le passé et commence le présent ? Le printemps,
saison du retour à la vie, devient le théâtre d'événements troublants, aux allures parfois fantastiques. Écrivain secret, Bruno Schulz nous entraîne dans son univers onirique et étrange transcendé par une langue poétique à la fois riche et exceptionnelle.
1 personne en parle

Quelle prose ! J'ai pu comprendre pourquoi Isaac B.Singer a dit de l'écriture de Bruno Schulz : " Parfois il écrivait comme Kafka, parfois comme Proust, et il a fini par atteindre des profondeurs auxquelles ni l'un ni l'autre n'avaient accédé. "Sans le moindre doute, le style peut être qualifié de proustien par sa richesse et sa puissance évocatrice d'images, de sensations, d'émotions; une langue colorée, bruissante et musicale. Cette nouvelle d'une centaine de pages dépassent fabuleusement son intrigue. Il y a du conte, de la magie, une forme de cosmogonie. Le narrateur, un jeune homme, est lui-même dépassé, le héros de ce récit, c'est le printemps, le temps, les cycles, l'histoire-l'Histoire déjà écrite." Avez-vous remarqué qu'entre les lignes de certains livres des hirondelles passent en foule, des versets d'hirondelles pointues et frémissantes ? Il faut lire dans le vol des oiseaux... "Les pages s'échappent loin, profond, c'est un songe, une vision, sans que cette dimension onirique, fantasmagorique, sacrifie le réalisme, le contexte étant inscrit et développé dans son époque ( il y est plus que question de l'empire austro-hongrois et de l'empereur François-Joseph 1er ). Les descriptions sont saisissantes, des ciels, des scènes de jeunes gens au parc, de véritables tableaux en mouvement, qui témoignent pourtant d'un monde clos, celui de l'empire, et d'une quête de nouveaux horizons. Si cette nouvelle lyrique paraît relever du fantastique au fil du récit, elle est aussi fable, récit d'apprentissage et récit épique, pamphlet. Une véritable expérience littéraire. Qui confirme l'univers fascinant de Bruno Schulz.

Marilire
06/08/15

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.60 cm
  • Poids : 0.08 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition