Le prix de la gloire ; napoleon et l'argent

BRANDA, PIERRE

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 25/04/07
LES NOTES :

à partir de
18,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

avec sa redingote grise et son petit chapeau, napoléon passe pour un personnage empreint d'une grande simplicité et peu vénal. rien de commun entre lui et le " vil métal " qui corrompt et déshonore les hommes. et pourtant l'argent fut son compagnon de route. ne pas en tenir compte serait oublier que la révolution française, à laquelle il devait tout, était la conséquence directe d'une crise financière que l'ancien régime n'avait pas su maîtriser. ce serait ignorer que la faillite du papier-monnaie fut l'un des facteurs principaux du discrédit du directoire et qu'indirectement elle favorisa l'avènement d'un sabre capable de rétablir l'ordre. ce serait méconnaître que des expéditions militaires décidées ou conduites par bonaparte l'ont été pour des raisons économiques (italie, saint-domingue) ou ont échoué notamment à cause d'une cruelle insuffisance de moyens (egypte). mais ce serait aussi ne pas mesurer à sa juste valeur le redressement financier qui a consolidé le régime consulaire. et si l'on en revient à l'épopée, nier le poids de l'argent serait passer sous silence l'incroyable défi relevé par napoléon ; financer quinze années de guerres
sans provoquer la faillite de l'etat alors que, deux décennies plus tôt, la guerre d'indépendance américaine, pourtant modeste sur le plan militaire, avait suffi à mettre à genoux une monarchie millénaire. les financiers ne firent aucun cadeau à napoléon et l'argent fut pour lui une préoccupation constante. en le "travaillant" sans relâche, il s'en fit un précieux allié capable de favoriser son destin. il l'utilisa dans son ascension, s'en servit pour affermir son pouvoir et en fit encore une arme politique (et posthume) dans le testament de sainte-hélène. il dut aussi le combattre dans sa guerre contre l'angleterre. les moyens furent à la hauteur de l'enjeu, c'est-à-dire considérables, presque miraculeux pour un pays dont la population était deux à trois fois inférieure à celle de la france. dans la lutte à mort opposant les deux plus grandes puissances d'alors, il fallut trouver de part et d'autre de l'argent, encore de l'argent, toujours de l'argent. et la victoire finit par sourire au pays qui possédait la plus grande surface financière. voici une autre façon, inédite, d'étudier vingt années qui ont profondément marqué la france.
1 personne en parle

Très intéressante étude sur Napoléon sous un angle résolument novateur !Cet ouvrage de Pierre Branda est particulièrement intéressant.Il nous relate le rôle joué par l'argent, les hommes et les puissances de l'argent dans l'ascension puis la chute de Napoléon Bonaparte.L'angle d'attaque du sujet Napoléon est résolument novateur et c'est tant mieux !Le sujet est passionnant et superbement traité par un Pierre Branda au fait de son sujet mais aussi des méandres financiers du 19ème siècle !Cinq beaux chapitres tous aussi passionnants les uns que les autres:- l'argent personnel de Napoléon: homme de petite noblesse nécessiteuse, Napoléon Bonaparte sut se construire une fortune personnelle impressionnante- l'argent public dans l'ascension de Napoléon: dès l'Italie, Bonaparte sut faire de l'argent récupéré le moyen de solder, et de fidéliser, ses soldats et d'assurer sa propagande...- Napoléon face à l'argent, une lutte incessante: la Révolution et le Directoire avaient laissé au Premier Consul Bonaparte un pays aux finances calamiteuses. Ce sera son principal ouvrage du Consulat et de début de l'Empire que de reconstituer les finances de la Nation. Et ce ne fut guère facile...- Napoléon domine l'argent: les campagnes incessantes, les contributions forcées, les emprunts donnèrent à l'Empereur des Français les moyens d'entretenir la guerre...- l'argent contre Napoléon: on sait que la "cavalerie de Saint George" et le blocus continental furent à l'origine de l'échec de Napoléon. L'argent anglais fut plus fort...Un ouvrage très complet et passionnant assorti de forces notes, annexes et tableaux bien précis. Avec un index et une bibliographie de qualité.Bref, indispensable. Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
23/05/09
 

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.87 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition