livre le promeneur
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 22/09/08
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
15,00 €
nos libraires ont adoré le promeneur

SYNOPSIS :

À la faveur des petits événements ordinaires de sa vie professionnelle et personnelle (la recherche d'un vélo disparu, une réunion de travail au sommet d'une tour de bureaux, etc.), un quadragénaire se laisse aller à des escapades impromptues au hasard de la géographie urbaine, sur les innombrables chemins de traverse qu'offre la grande ville - pour peu qu'on sache les voir et s'y abandonner. Une balade après l'autre, cette pulsion vagabonde prendra bientôt les allures d'un cheminement sentimental au fil des méandres de la mémoire, ponctuées d'images inopinément ressurgies de
l'enfance et de la jeunesse du promeneur. Conçues par Masayuki Kusumi, déjà scénariste des histoires culinaires du Gourmet solitaire, ces déambulations nostalgiques, à la tonalité nonchalante et chaleureuse, ont initialement été publiées au Japon dans un magazine d'art de vivre, Tsuhan Seikatsu. Interprétées dans le registre intimiste dont Jirô Taniguchi a fait son signe distinctif depuis L'Homme qui marche, transfigurées par son humanisme pudique et serein, elles acquièrent une résonance universelle, dans laquelle se retrouveront les nombreux fidèles du maître japonais.
"Le Promeneur" de Jiro taniguchi nous emmène aux frontières de la poésie.
Taniguchi décrit une promenade mélancolique et nostalgique.
A travers un graphisme épuré et magnifique, l'auteur nous apprend à ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure.
Nous découvrons et ressentons, grâce à lui, un réel plaisir à déambuler et à flâner dans les endroits remplis de curiosités cachées.

Comme le dit Taniguchi:
"Se promener dans les endroits présentés à la télévision, c'est pas ça la vraie promenade. L'idéal, c'est de "se perdre avec nonchalance" ".

pierrette (roubaix)
"Le Promeneur" de Jiro taniguchi nous emmène aux frontières de la poésie.
Taniguchi décrit une promenade mélancolique et nostalgique.
A travers un graphisme épuré et magnifique, l'auteur nous apprend à ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure.
Nous découvrons et ressentons, grâce à lui, un réel plaisir à déambuler et à flâner dans les endroits remplis de curiosités cachées.

Comme le dit Taniguchi:
"Se promener dans les endroits présentés à la télévision, c'est pas ça la vraie promenade. L'idéal, c'est de "se perdre avec nonchalance" ".
Pierrette ,
Libraire
(C.cial Auchan Englos)
2 personnes en parlent

Un quadragénaire se laisse aller à des escapades impromptues au hasard de la géographie urbaine, sur les innombrables chemins de traverse qu’offre la grande ville – pour peu qu’on sache les voir et s’y abandonner. Cela suffit à Taniguchi pour réaliser un album magique, en nous emmenant dans des endroits inconnus, beaux, et pourtant ordinaires. Il nous montre le détail, l’anecdote, et il le magnifie. Se promener à ses côtés dans ces rues japonaises, déguster avec lui ces petites surprises trouvées, c’est un vrai bonheur dont on se délecte à chaque page. laurence

laurence
01/10/12
 

Cette bande dessinée porte sur le thème de la promenade au fils des rues. La narration est semblable au Gourmet solitaire. Le sujet n'est pas sans rappeller l'Homme qui marche du même auteur. Malheureusement, même si en soit l'histoire est de bonne qualité. Elle n'est pas du tout au même niveau que les deux oeuvres précédentes citées plus haut. mini pouce06

minipouce06
16/04/11
 

Format

  • Hauteur : 30.40 cm
  • Largeur : 22.20 cm
  • Poids : 0.74 kg
  • Langage original : JAPONAIS

Dans la même catégorie