Le prophete

GIBRAN, KHALIL

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 02/03/00
LES NOTES :

à partir de
4,00 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

«Ne dites pas : "J'ai trouvé la vérité", mais plutôt : "J'ai trouvé une vérité". Ne dites pas : "J'ai trouvé le chemin de l'âme". Dites plutôt : "J'ai rencontré l'âme marchant sur mon chemin". Car l'âme passe par tous les chemins.» Ainsi parlait, en sa ville d'Orphalèse, Al-Moustapha, le Prophète. Et le peuple accourait
entendre son message d'espoir. «La vie n'est que ténèbres», scandaient les prêtres de toutes les religions. «La vie est lumière», leur opposait le Prophète. Et le peuple d'Orphalèse découvrait, transporté, la sagesse du monde, les vertus de l'amour, les bienfaits de la connaissance et la simplicité du rapport à Dieu.
9 personnes en parlent

Mais où est le chef d'oeuvre ?Bon, soyons honnête c'est pas mal. En le débutant je ne sais pas trop à quoi je m'attendais, j'ai été séduite par l' écriture vraiment remarquable à la fois si simple et si poétique. Par contre le contenu même du texte m'a laissé relativement insensible, plus que des paroles de sagesse j'y ai vu là une énumération de bon sens parfois prononcé sur un ton sentencieux (Voilà ce que je dis, c'est ma réponse et c'est ainsi qu'il vous faut penser.).Alors même si certains passages m'ont séduite, même si j'ai relevé quelques lignes et même s'il m'a permis de m'interroger sur ma façon de percevoir certains des sujets développés, je n'ai jamais été véritablement imprégné par le texte. C'est un livre que l'on peut percevoir différemment en fonction de notre âge, notre vie, notre passé, c'est une force mais à part ça pas grand chose !

Lacazavent
17/11/12
 

Ce petit livre sans prétention, aux allures religieuses, est un concentré de sagesse. Le bien-aimé Al-Mustafa, après être resté douze ans dans une ville, voit le bateau qui doit l'emmener, arriver. Avant qu'il ne parte, les villageois lui pose mille et une questions concernant les grandes ou les petites choses de la vie. Les réponses, toujours empreintes de sagesse, sont un déploiement d'amour pour son prochain, mais aussi amour de soi.C'est un livre que je n'aurais jamais lu sans la participation à un swap. C'est cela que j'aime dans le principe des swap de lecture : la découverte. Ici, c'en est une véritable.Je ne dirais pas que j'ai adoré, mais je comprend aisément que ce petit livre soit devenu une Bible pour un nombre important de personnes ! Marylin

marylinm
08/12/11
 

Ce très court ouvrage débute par l’arrivée du navire d’Almustafa, qui quitte ainsi Orphalèse après y avoir vécu une douzaine d’années. Au moment de son départ, toute la ville se réunit pour le saluer, et les uns après les autres, les habitants demandent à notre sage son avis sur plusieurs thèmes qu’il va développer. Il y sera notamment question d’amour, de loi, de liberté, de don, de propriété, de joie et de tristesse, etc. Les grands sujets chers à la philosophie y seront donc abordés, avant que le personnage principal ne prenne la mer en laissant le peuple d’Orphalèse – et le lecteur – méditer sur ses propos.Ce texte est très beau, tant dans le fond que dans la forme. Khalil Gibran, auteur libanais du début du XXe siècle, nous offre ici un ouvrage court, mais très riche. En effet, le but du livre est de parler de « ce qui existe entre la naissance et la mort », et les très nombreux thèmes sont traités avec beaucoup de poésie. Il y prône d’ailleurs des valeurs universelles. Je pense avoir fait une erreur en découvrant Le Prophète : je l’ai lu d’une traite. Après réflexion, il aurait été préférable de me contenter de deux ou trois chapitres par jour, car en le lisant tout d’affiler, j’ai parfois ressenti un certain ennui. C’est un ouvrage qui nécessite beaucoup de concentration, il faut savourer chaque mot, le sens de chaque phrase, et j’ai sans doute perdu un peu de son essence. Parler de ce livre est assez difficile, et je crois que le mieux est de citer quelques extraits. À propos de l’amour, il écrit : « L’amour ne possède rien et ne saurait être possédé. » Au sujet du don, il est dit : « Vous donnez peu quand vous donnez vos biens. C’est en donnant de vous-mêmes que vous donnez vraiment. » Lorsqu’il aborde la question de travail, il livre sa pensée en ces termes : « Quand vous travaillez, vous êtes une flûte qui transforme le murmure des heures en musique. » Il explique également « qu’hier est la mémoire d’aujourd’hui, demain le rêve d’aujourd’hui. » Enfin, il définit le plaisir de la façon suivante : « Le plaisir est un chant de liberté. Mais pas la liberté. Il est la fleur de vos désirs. Mais pas le fruit. »

AnneSophieMLPAP
17/01/16
 

Almustapha ou la sagesse incarnée Avant de quitter la ville d'Orphalèse, le prophète Almustapha va apporter son enseignement au peuple de cette cité. Et ce au travers des choses précieuses que chaque être humain est amené à expérimenter tout au long de sa vie. Lumineux, riche tellement ses paroles font écho en chacun de nous sur l'amour, la joie ou la tristesse, la connaissance de soi, la raison ou la passion, la liberté,...Pour reprendre les mots d'Amin Maalouf ce livre est "un hymne à la vie, à l'épanouissement de soi." Si vous avez déjà eu le bonheur de le lire, n'hésitez pas à le redécouvrir tant il est intemporel et universel.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Un très beau texte, superbement écrit (d’autant plus qu’il l’a rédigé à l’âge de 15 ans), en somme de la Poésie. Et c’est justement ce genre, le coté poétique, qui m’a gêné. Il y a des textes qui vous parlent, d’autres non, ici c’est la forme qui ma déplu, ce n’était peut-être pas le moment… Je n’ai pas accroché.Ce prophète explique de thème en thème comment appréhender la vie, il le fait avec beaucoup de simplicité et de clairvoyance. Il est question de religion, d’opinion, d’altruisme, d’amour, d’acceptation…J’apprécie les textes qui poussent à me faire réfléchir, à comprendre. Ici la réponse est donnée sans la rechercher, pourquoi pas, c’est dans l’ordre de la prophétie mais ce n’est pas ce que j’attends d’un livre aussi beau soit-il. Peut-être à relire dans quelques temps…

Metaphore
25/05/13
 

C''est un de mes livres de sagesse préféré.Je l'ai lu à l'adolescence et le relit régulièrement pour m'imprégner de l'atmosphère de bien-être qu'apporte sa lecture. En tant que parent j'adore par dessus tout l'image de l'arc et de la flêche. Bloggeur sur wikoaching.fr

wikoaching
17/05/12
 

Quel bonheur d'écouter ce texte magnifiquement lu par Michaël Lonsdale. Je l'avais emprunté à ma bibliothèque préférée mais je pense me l'acheter pour pouvoir l'écouter à petite dose de temps en temps (c'est ainsi que je savoure les bonnes choses).J'y ai trouvé en effet un concentré de sagesse (si je reprends les mots de Marylinm), un apaisement, un outil pour relativiser le quotidien.Bref, je l'ai adoré ! Médiathèques du Mélantois

Almustapha ou la sagesse incarnée Avant de quitter la ville d'Orphalèse, le prophète Almustapha va apporter son enseignement au peuple de cette cité. Et ce au travers des choses précieuses que chaque être humain est amené à expérimenter tout au long de sa vie. Lumineux, riche tellement ses paroles font écho en chacun de nous sur l'amour, la joie ou la tristesse, la connaissance de soi, la raison ou la passion, la liberté,...Pour reprendre les mots d'Amin Maalouf ce livre est "un hymne à la vie, à l'épanouissement de soi." Si vous avez déjà eu le bonheur de le lire, n'hésitez pas à le redécouvrir tant il est intemporel et universel.

Acheté neufExcellent état

un flyer
13/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.09 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition