Le recel et la dispersion

GARELLI, JACQUES

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 21/11/78
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
9,40 €

SYNOPSIS :

Un poème, même s'il en consiste et y insiste, ne se réduit pas à des problèmes de structure ni de stylistique. Il est passage de la poésie, et la lecture s'emploie à retracer le sillage de sens où la houle de l'être se gonfle avant de se déposer en significations. L'émouvante entreprise de Garelli ne peut donc pas ne pas lutter : contre le réalisme et le formalisme. Non pas guerre des modes, ici, mais dispute peut-être où il y va du «monde». Et si l'auteur réaffirme contre telles abstractions de la «théorie» les valeurs de la vie, ou plutôt la coalescence de temps et d'être qui opère avant les «valeurs», ce n'est pas pour reconduire
les affaires de la poésie à l'arbitraire de goûts opiniâtres ; il met plutôt en oeuvre la philosophie moderne, husserlienne et heideggérienne, pour prendre au sérieux la connaissance poétique. Sa méthode consiste à lire à trois niveaux différents les textes choisis (Breton, Éluard, Racine, entre bien des possibles) : la première approche libère un questionnement de la pensée, qui, après élaboration ontologique, revient aux textes mêmes et aux mêmes textes pour réveler leur gravité à la lumière de ce qu'elle a appris sur le temps et la «vérité du monde» : éclairement réciproque de la pensée philosophant et de la poésie.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.25 kg