Le retour a la terre t.2 ; les projets

FERRI, JEAN-YVES ; LARCENET, MANU

livre le retour a la terre t.2 ; les projets
EDITEUR : DARGAUD
DATE DE PARUTION : 21/01/05
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

- Excusez-moi, monsieur Henri, mais êtes-vous bien conscient de la nocivité de ces produits ?
7 personnes en parlent

Une très bonne BD. Un ensemble de petites histoires qui n'en font qu'une. C'est très facile à lire, c'est drôle, amusant et j'ai vraiment pris du plaisir à parcourir les bulles.ça se lit rapidement, trop d'ailleurs, on est vite en manque de nouvelles bulles.

tuxs
24/06/12
 

Encore mieux que le tome1. Mariette et Manu, le jeune couple de citadins sont bien installés à la campagne et font des projets, il veut faire un potager et elle...un bébé. C'est vraiment très drôle et les dessins sont adorables.

fdm77
08/06/12
 

On retrouve avec plaisir les personnages si attachants du premier tome : la mémé Mortemont, personnage à mi-chemin entre un sphinx et une sorcière, l'ancien maire du village qui, suite à un contrôle fiscal, vit désormais nu dans la forêt, le chat Speed, toujours aussi amorphe depuis le déménagement. Mais un différent s'installe dans le couple, Mariette veut un enfant tandis que Manu ne pense qu'à son futur potager. Dans ce volume, aussi hilarant que le précédent, notre héros devra faire face à une invasion de limaces, à la disparition, dans le commerce, des gommes blanches, à une intrusion de saurien, à une panne d'ordinateur et il devra réaliser une affiche pour la fête du cochon.

sovane
24/07/10
 

Bilan d'une première année réussie de la vie à la campagne : Manu et Mariette sont fiers d'eux et débordent de nouveaux projets. Pourquoi ne pas faire un bébé ? Pourquoi ne pas avoir un potager ? ! De grandes décisions sont à prendre. Manu et Mariette les donnent en pâture et le lecteur s'en délecte. On retrouve avec béatitude le petit monde des Ravenelles, Monsieur Henri, le maire, l'ermite et les chasseurs... La vie à la campagne continue de chambouler les idées préconçues de Manu le citadin. C'est toujours drôle ! Et le chat Speed reste une énigme, comment s'alimente-t-il ? comment survit-il à son déracinement ?.. Non décidément, le retour aux sources n'est pas une assurance à la sérénité (ça dépend pour qui !)... A LIRE !!!

Clarabel
23/02/09

Saura-t-on un jour ce qu'il est advenu des "trois Anglais" qui se sont risqués à passer l'hiver aux Ravenelles (cf. 'La vraie vie') ? Bon, le principal, c'est que Manu et Mariette, eux, ont survécu ! le printemps est là, nos deux anciens citadins commencent à s'acclimater à leur nouvelle vie, à faire des projets, même.Que de points communs entre Marco ('Le combat ordinaire') et Manu ! Ces deux trentenaires se font tirer l'oreille par leur compagne pour devenir papa. Procréer, Manu ? peur/pas envie ! Créer ? volontiers : des BD, une affiche pour la fête du cochon locale, et même un potager ! Ce nouveau campagnard se sent une âme de jardinier. Premier obstacle : les limaces. Une solution : les crapauds, mais les femmes et les crapauds... Autre solution : traiter à gogo comme monsieur Henri, mais si on a quitté la ville pour la campagne, on veut du bio. A part ça, la boulangère est toujours aussi jolie et Mémé Mortemont terriblement flippante, au point de mettre en place un itinéraire Bison futé pour l'éviter en rentrant d'acheter le pain...Un deuxième opus tout aussi sympathique et réjouissant que le précédent. Au(x) suivant(s) !! Canel

Canel
31/01/16
 

- Hé Manu ! Tu descends ?- Hé pour quoi faire ?- Ben je sais pas , descends...- Hé pour quoi faire ?Et il va se décider , le gars Manu , à y descendre à la campagne , fuyant la pieuvre citadine énergivore au profit d'un calme et d'une sérénité qu'il croyait forcément trouver une fois ses valoches posées...Seulement voilà , bien souvent , entre projection et réalisation , y a comme qui dirait un vilain bug !La transmutation bi-énergétique à triple variateur cosmique du petit rat des villes en petit rat des champs prend du temps , un certain temps...à défaut d'un temps certain...Suite des aventures écologiques autobiographiques de Manu Larcenet dit Larssinet pour des raisons évidentes d'anonymat .Un second tome toujours aussi enthousiasmant ! Manu et Mariette se familiarisent de plus en plus avec cette nature hostile et ses habitants à son image . Si si , croiser régulièrement Mémé Mortemont sur le chemin de la boulangerie , c'est pas forcément autrement bon ! Lentement mais sûrement , Manu , l'ancien punk hardcore , se Cabrelise . De là à construire sa cabane au fonds du jardin , il n'y a qu'un pas . Mariette , de son côté , aurait comme des envies de pouponner ce qui aurait méchamment tendance à paniquer Manu plutôt qu'à le réjouir...C'est avec grand plaisir que l'on retrouve , au détour de petites historiettes habilement construites , tous les joyeux lurons du tome 1 . De Monsieur Henri et son eau de vie qui ferait passer le Destop pour un vin millésimé à Tip-top , le frangin allergique à la campagne , en passant par Monsieur l'Ermite taxant régulièrement Manu de cœur pur , ces retrouvailles engendrent rarement la mélancolie .Du grand Larcenet – 12,62 m au bas mot – capable de vous cueillir au détour de chaque case . Simple et touchante , cette série rappelant furieusement Le Combat Ordinaire ( ce qui devrait être l'inverse chronologiquement ) table sur l'humain et vous caresse l'âme de sa plume délicate .Pas des plus Manu-el , pas Manu-tentionnaire de formation ne le prédisposant pas à trimer nuit et jour dans une Manu-facture , Manu Manu rêva pour un jour s'écrier car oui , Manu-scrit :- "Mariette , fais tes valises Manu-militari histoire de voir si l'herbe est plus verte ailleurs "...et il semblerait bien que oui...Le Retour à la Terre : Les Projets : Rat des champ : 1 – Rat des villes : 0

TurnThePage
04/11/13
 

Dans ce second tome, on retrouve Manu, Mariette et le chat Speed, toujours adepte de miaulements étranges. L'installation est cette fois faite, Juvisy oublié et c'est le début des projets : un enfant ? un potager ? Manu est tellement intégré dans le village qu'on lui demande de dessiner l'affiche de la fête locale, ce qui donne lieu à des scènes assez décalées.On retrouve dans ce tome le décalage de ce couple de citadins qui tente de s'installer à la campagne, envers et contre tout. C'est toujours aussi amusant, les personnages sont très attachants, y compris la vieille Mortemont, cauchemar de Manu. Une belle réussite !

Yohan59
26/02/13
 

Format

  • Hauteur : 30.00 cm
  • Largeur : 23.00 cm
  • Poids : 0.42 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie