Lettre du maroc

DAURE-SERFATY C.

livre lettre du maroc
EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 10/04/00
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
16,25 €

SYNOPSIS :

" Nous sommes assis côte à côte dans l'avion, silencieux, la main dans la main, dans le ciel qui s'assombrit, dans l'irréalité du moment. En dessous, l'Espagne, le détroit, Tanger, d'où tant de souvenirs reviennent : les enfants petits, la beauté des plages, la rencontre des deux mers aux couleurs différentes ; mais aussi les longues pluies d'hiver, les élèves trempés dans les classes froides, la pauvreté extrême. Par habitude, comme je le faisais autrefois, je regarde par le hublot pour tenter de voir la prison centrale de Kenitra, où Abraham a passé dix-sept années. Maintenant il est là, à côté de moi, et quand l'avion touche terre à Rabat, je le regarde et je pense qu'il y a vingt-six ans qu'il n'a pas été un homme libre au Maroc - un quart de siècle. Le Maroc et lui vont enfin se connaître, et j'ai bien de la chance d'assister à cette rencontre." Au
mois de septembre 1999, Abraham Serfaty, le plus célèbre opposant politique au régime Hassan II, revient dans son pays. Sa compagne, Christine Daure-Serfaty, raconte ce retour : les amis retrouvés, les lieux ressuscités, les souvenirs et les émotions qui affleurent. Témoin d'exception, elle dessine également le portrait d'un pays qui tourne peut-être une page décisive de son histoire. Mohammed VI, le "roi des pauvres", comme on l'appelle, a montré par des actes forts son réel désir de moderniser le Maroc. Y parviendra-t-il ? Christine Daure-Serfaty a enseigné au Maroc pendant quinze ans. En 1986, elle épouse Abraham Serfaty, alors emprisonné à Kenitra. Elle a publié Tazmamart, une prison de la mort au Maroc (Stock, 1992) et,avec Abraham Serfaty, La mémoire de l'autre (Stock, 1993). Elle est également l'auteur d'un roman,. La femme d'Ijoukak (Stock, 1997).
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.60 cm
  • Largeur : 13.60 cm
  • Poids : 0.19 kg

Dans la même catégorie