Le reve botticelli

CHAUVEAU, SOPHIE

livre le reve botticelli
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 22/03/07
LES NOTES :

à partir de
8,80 €

SYNOPSIS :

florence, quinzième siècle. sous le règne de laurent le magnifique, jamais le sang, la beauté, la mort et la passion ne se sont autant mêlés dans la capitale toscane. le plus doué des élèves de fra filippo lippi, un certain sandro filipepi surnommé depuis l'enfance " botticello - le petit tonneau " va mener à son apogée la peinture de la renaissance. maître d'oeuvre de la chapelle sixtine, créateur bouleversant
d'un printemps inouï, il ressent intimement et annonce les soubresauts de son époque. pendant que savonarole enflamme la ville par ses prophéties apocalyptiques, il continue à peindre avec fougue. il entretient alors avec léonard de vinci une relation faite de rivalité farouche et d'amitié profonde. adulé puis oublié de tous, aussi secret que florence est flamboyante, botticelli habite un rêve connu de lui seul.
2 personnes en parlent

Une biographie romancée, plus romancé que biographique. La lecture est aisée et je comprends bien qu' on puisse l' aimé.J' ai eu beaucoup de difficultés à m' habituer au style de Sophie Chauveau. Je n'aime pas sa façon de raconter, les temps des verbes sont tout embrouillées, on passe sans raison apparente du passé au présent, du passé au futur et inversement, les conjonction et adverbe fleurissent, des dialogues parsèment le récit apportant trop peu à l' histoire pour goût cela crée un semblant de rythme assez forcé. La vie de Botticeli est tellement romancé que l' on ne sait plus quoi retenir Ce n'est pas une mauvaise lecture, elle n' était simplement pas pour moi.

Lacazavent
15/07/13
 

Dans la Florence du 15ème siècle, le jeune Filippino Lippi (Pipo) fait ses armes en tant que peintre. Menant une vie assez dissolue, il s’encanaille dans les bas quartiers de la ville et prend Sandro Boticelli pour amant. Très vite, la carrière artistique de Lippi décolle et il croule sous les nombreuses commandes de toiles : tantôt Simonetta Vespucci (une belle jeune femme), tantôt des portraits de figures saintes (Saint Sébastien et Saint Augustin), et même une commande de Sixte IV pour la fameuse Chapelle Sixtine à Rome. Lippi est alors un artiste en vogue, qui surfe sur la vague du succès et côtoie même des célébrités de l’époque parmi lesquelles Léonard de Vinci, Vespucci et quelques Médicis. Après une vie de débauche, Lippi se « range » enfin au moment même où la peste fait rage à Florence et où la ville est aux mains d’un moine sanguinaire. Après la chute de ce dernier, Lippi s’installe à la campagne où il peint une de ses toiles les plus célèbres. C’est un roman historique haletant qui nous plonge dans la vie d’un personnage exceptionnel et unique en son genre à la vie, certes mélancolique, mais bien remplie. Si vous aimez la peinture de la renaissance italienne, avec énormément de descriptions concernant les lignes des tableaux et le travail de création artistique, vous serez comblé et ravi.

SophieC
04/03/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.24 kg