Le roi blanc

DRAGOMAN G

livre le roi blanc
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 26/03/09
LES NOTES :

à partir de
23,90 €

SYNOPSIS :

Un garçon de onze ans voit son père partir, encadré par des étrangers. Nous sommes en Roumanie, au milieu des années 80, et très vite il devient évident que le père du narrateur a été déporté en tant qu'opposant au régime. Les jours passent, sans la moindre nouvelle de lui. En attendant, le garçon s'occupe tendrement de sa mère qui ne lui dit rien, et essaie de remplacer son père. Mais il subit aussi les vexations de ceux qui savent et doit faire face à un jeu pervers d'humiliation et d'intimidation. Les jours passent, et l'espoir de revoir le père s'amenuise. La mère demande alors
au narrateur de l'accompagner chez un ancien dirigeant du parti, mais tout comme la partie d'échec que le jeune garçon entame contre un automate appartenant au « camarade », les tentatives désespérées de la mère pour faire libérer son mari semblent condamnées d'avance. Le roi blanc nous plonge dans une société amorale diminuée par la terreur et la peur, mais le point de vue adopté ici donne au livre une couleur très particulière, tragi-comique et universelle. La justesse de ton, la légèreté de la langue et la puissance d'évocation du récit sont tout simplement exceptionnelles.
5 personnes en parlent

Terrible ! Une vie en Roumanie dans les années 80 telle que l'on peut s'imaginer y grandir, guidé par la peur et la terreur dans une société amorale. La seule lueur de ce livre est apportée par son écriture forte.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Roumanie années 80, le père du héros, un petit garçon de 10 ans, est emmené par deux hommes. Le quotidien de l'enfant devient un combat pour garder espoir malgré les mauvais traitements des adultes mais aussi des autres enfants. la description d'une société très dure ou on est prêt à tout pour s'en sortir.

laglobule70
07/08/12
 

C'est un roman très dur, violent, où la fiction semble réelle grâce au contexte historique très présent. Pourtant, le ton est parfois drôle car l'enfant, souvent malmené par ses camarades, est tout de même espiègle et empli de rêves et d'espoir.

C'est l'histoire d'un jeune garçon qui habite dans un pays communiste, la Roumanie, qui a fait interner son père et fait subir à ses habitants, au quotidien, l'intimidation et la peur. Le lecteur suit les pérégrinations du narrateur (jeux de guerre avec les copains, blagues de potaches entre camarades de classe, découvertes enfantines), toujours préoccupé par l'absence de son père qui le terrifie. Le ton est juste, et l'écriture simple - sans être naïve - rendant l'atmosphère du livre assez particulière ; mêlant ainsi l'insouciance de l'enfance sur fond de régime autoritaire et liberticide. Un récit simple d'accès à partir du niveau lycée mais de bonne facture tout de même.

SophieC
06/03/10
 

Terrible ! Une vie en Roumanie dans les années 80 telle que l'on peut s'imaginer y grandir, guidé par la peur et la terreur dans une société amorale. La seule lueur de ce livre est apportée par son écriture forte.

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.32 kg
  • Langage original : HONGROIS
  • Traducteur : JOELLE DUFEUILLY