Le roi des rats

MIEVILLE, CHINA

livre le roi des rats
EDITEUR : FLEUVE NOIR
DATE DE PARUTION : 31/08/06
LES NOTES :

à partir de
20,00 €

SYNOPSIS :

Londres, années 90. Un soir, alors qu'il rentre chez lui, Saul Garamond découvre le cadavre de son père. Accusé par la police, il est bientôt emprisonné. Surgi de nulle part, un personnage étrange se présente alors comme le Roi des Rats... et l'oncle de Saul ; un neveu qu'il libère et entraîne à travers les égouts de Londres, au plus profond
de son royaume. Peu à peu, il révèle à Saul ses origines animales et l'héritage qui est le sien. Commence alors la métamorphose, mais le temps presse : un tueur fou est sur les traces du Roi des Rats et de son nouveau protégé, un joueur de flûte prodige qui a déjà envoûté les amis musiciens de Saul. Jusqu'à ce que mort s'ensuive...
1 personne en parle

Je suis tenté depuis quelques temps par la lecture de Perdido Street Station, de China Miéville. Alors, en toute logique, je me suis mis à lire Le Roi des Rats, premier roman qu'il ait écrit. Comment ? Vous ne voyez pas la logique sous-jacente ? Moi non plus. Disons que mes précédentes expériences avec China Miéville ont toujours été particulières, et que j'avais envie de retenter un court roman avant d'oser entrer dans l'univers impressionnant de Bas-Lag.Malheur à moi. Avant j'hésitais. Maintenant j'ai carrément peur de tenter le coup. Parce qu'une nouvelle fois, c'est une lecture en demi-teinte, voir en quart de teinte. Pourtant, l'ambiance semblait prometteuse : une fantasy urbaine dans un Londres où les bas-fonds ne sont peut-être pas comme on les imaginait. Permettez-moi de ne même pas évoquer une possible comparaison avec Neverwhere. C'est d'autant plus dommage que l'idée de base est géniale : revisiter/proposer une suite à l'histoire du Joueur de flûte de Hamelin.[la suite sur 233°C] Baroona - 233°Chttp://233degrescelsius.blogspot.fr/

Baroona
29/10/15
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.60 cm
  • Poids : 0.80 kg