Le roman de la bretagne

MARTIN CHAUFF G

livre le roman de la bretagne
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 23/10/08
LES NOTES :

à partir de
20,20 €

SYNOPSIS :

Qui se rappelle le rôle des Bretons à la bataille d'Hastings ? Qui se souvient que Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre confisquèrent et tyrannisèrent le duché ? Et la flotte vénète luttant contre César ? Les fidèles du roi Arthur se réfugiant en Armorique ? Nominoé, le père des rois de Bretagne, chassant les fils de Charlemagne ? Jusqu'à Cadoudal, le dernier des Chouans, des générations de héros ont écrit l'Histoire d'une Bretagne libre. Le temps et l'Éducation nationale les ont effacés de la mémoire. On a tout oublié des longs siècles de prospérité et on tresse des couronnes à la duchesse Anne, fière mais impuissante ! De Vitré à Brest, on enseigne aux élèves la grandeur de Clovis, de Du Guesclin
et de Louis Xl qui furent les ennemis de leurs ancêtres. La France n'est plus un mur bouchant l'horizon. Le vrai pouvoir quitte les rives de la Seine pour Bruxelles. Toute l'Europe s'en rend compte. La Slovaquie, la Bosnie, l'Estonie et d'autres sont apparues sur la carte. L'Écosse, la Catalogne, la Flandre et d'autres battent déjà des ailes. Cela n'arrivera pas qu'à nos voisins. Dans un style romanesque, vivant et incisif, l'auteur ressuscite Salomon le Grand, les ducs Jean, Pierre Landais, Isaac le Chapelier et tous ces ancêtres illustres et oubliés qui ont insufflé leur âme à leur terre. Car, pour lui, le futur attend parfois dans des maisons très anciennes. Et, demain, il y aura à nouveau une Bretagne souveraine.
2 personnes en parlent

En premier lieu, je dirais qu'il ne faut pas se fier au titre car ce n'est pas véritablement un roman mais plutôt un essai historique sur la Bretagne. L'auteur part du néolithique pour arriver jusqu'au XIX siècle avec une ouverture sur l'actualité de cette région et sa place dans la France. Cependant, ce n'est pas un essai comme j'ai pu en lire jusqu'à maintenant. Ici, il n'y a pas un style alambiqué voire pompeux. Au contraire, il est véritablement accessible à tous. Par ailleurs, il y a une bonne dose d'humour qui fait de ce roman une véritable bouffée d'air frais (d'air marin ?). En outre, il est romancé, d'où, je suppose, l'appelation de roman plutôt que d'essai dans le titre. Par conséquent, le livre n'est pas ennuyeux. Il faut aussi avouer qu'il y a pas mal de récits de batailles, ... Les chapitres sont plutôt courts, thématiques (vous pouvez retrouver tout un chapitre sur Anne de Bretagne) et chronologiques.Ce qui m'a également le plus frappé est que l'auteur utilise le pronom "nous" pour s'adresser au lecteur et notamment au lecteur breton à qui le livre est destiné ("Alors, en effet, dans ce cadre, on peut rester fiers d'être breton", "C'est vrai que nous habitons un lieu exceptionnel"). En lisant ce livre, un Breton risque d'être encore plus fier qu'il ne l'est déjà !C'est une lecture que j'ai grandement apprécié et que je conseille non seulement aux Bretons (je compte le mettre entre les mains de mon père d'ici peu) mais également aux amoureux de cette magnifique région. C'est un livre vraiment intéressant.

Avalon
19/05/11
 

C'est l'histoire de la Bretagne que les Bretons ont oubliée eux-mêmes : la participation des Bretons à la bataille d'Hastings ou la flotte Vénètes s'opposant à Jules César. Les textes sont plutôt romancés et très bien écrits. Ca se lit très bien. L'auteur est journaliste à Paris Match et originaire du golfe du Morbihan.

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.38 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition