Secret de ji 2 (le)

GRIMBERT/PIERRE

livre secret de ji 2 (le)
EDITEUR : MNEMOS
DATE DE PARUTION : 27/02/08
LES NOTES :

à partir de
24,00 €

SYNOPSIS :

Le temps des héritiers est compté !. Combien de temps corenn, grigân, rey, bowbaq et leurs enfant sauront-ils échapper aux éxécuteurs ? poursuivant la quête déses pérée dont l'issue fixera le sort des hauts-royaumes,yan et léti, les enfants de ji, découvrent les mystères enfouis de leur inonde. ils apprennent la magie des éléments, s'endurcissent
au combat et s'encouragent à survivre. de la tour profonde de romine au grand temple ithare, des monts brumeux au val guerrier, la piste de nol va les mener derrière le rideau, au plus profond des royaumes estiens. Lâ, seulement, s'ils survivent au plus redouté des gardiens, ils trouveront ce que cache réellement le secret de ji
3 personnes en parlent

Le Secret de Ji, Volume 2 est étonnamment la suite du Volume 1, et comporte donc les tomes 3 et 4 de la version originelle. Pour tout comprendre sur ce qui pourrait sembler être un grand bazar au niveau cycle/séries/volumes/tomes, référez-vous à mon billet sur le Volume 1 où j'ai tenté d'expliquer tout cela.On retrouve notre groupe de héros peu de temps après la fin du livre précédent, qui nous avait laissé sur de grandes révélations. Pour ne rien dévoiler, disons que l'aventure poursuit son cours. Assez logiquement, on trouve moins de mystère, et on se retrouve plus plonger dans de l'aventure pure, surtout dans la deuxième partie du roman. Cela rend ce volume un peu en dessous du premier, surtout avec deux/trois éléments qui m'ont semblé un peu moins crédible (alors que c'était selon moi une grande qualité du début).[la suite sur 233°C] Baroona - 233°Chttp://233degrescelsius.blogspot.fr/

Baroona
29/10/15
 

Après un premier volume que j'avais trouvé un peu trop convenu, je me suis mis au deuxième et là j'ai plus apprécié. Connaitre le méchant est appréciable. L'action ne reste plus focalisée sur les héritiers. On découvre un méchant avide de pouvoir et pas avare en cruauté (bah c'est un méchant après tout), un mortel qui se prend pour un immortel, qui se prend pour ce qu'il n'est pas.L'évolution des personnages se précise notamment pour Yan pour qui le don de magie se développe. Son pouvoir s'amplifie, il devient plus puissant et peut même être inquiétant quant à la difficulté à le canaliser. Mais il est dommage qu'il n'ait pas été plus utilisé dans le reste du récit. Je suis même déçu que Yan ne soit pas celui qui peut défaire l'ennemi des héritiers, car l'opposition entre les deux magiciens aurait pu faire quelque chose d'épique.Mais à côté du personnage de Yan c'est toujours la même chose, leur évolution est prévisible, les histoires d'amour très caricaturales.Le passage dans le berceau des dieux est original mais comme les personnages s'y éternisent, ça devient une épreuve d'essayer d'arriver jusqu'à la fin du passage.Comme le précédent volume, il est peu difficile de s'enthousiasmer outre mesure même s'il y a des éléments intéressants.

Chiwi
16/03/13
 

Le premier tome est assez simple et narre simplement la fuite des héros face aux assassins Züu.Il permet de présenter efficacement les différents protagonistes séparés en différents groupes qui se regroupent par la suite.On ressent l'influence de David Eddings dans les personnages de Grimbert. En effet, je trouve que Yann, le jeune pêcheur, qui se découvre des dons de sorcier ressemble au personnage de Garion du Chant de la Belgariade, et Rey est presque une copie conforme de Silk du même livre.Ensuite, les ressemblances sont plus subtiles et parsemées mais on retrouve des similitudes si l'on sait ou regarder.Loin de me gêner, cette similitude n'en a rendu les personnages que plus attachant à mes yeux, en particulier Rey.L'histoire sentimentale entre Yann et Leti est cousue de fil blanc mais très mignonne et rafraichissante.Je me tairais sur l'histoire du second tome pour éviter de spoiler.Ensuite, il est vrai que ni l'histoire, ni la composition du groupe ne bouleverse le genre par son originalité. Grimbert pioche allègrement dans les classiques du genre mais le tout est harmonieux, d'un style fluide et agréable à lire.De nombreux petites inventions font tout de même leurs apparitions et l'auteur nous fournit même un lexique à la fin pour nous aider à nous repérer. (Qui n'a jamais été ennuyé au milieu d'un livre de fantasy en train d'essayer de rappeler de ce qu'était un Etraïkrb à poil long ?).Cependant, si les unités de mesure de temps sont originales, elles obligent à une certaine gymnastique mathématique. Ici une décade fait dix jours (normal jusque là), un décan fait 2h25, une décime 14 minutes et une décille 1 minutes 36Cette série est poursuivit directement par deux autres, Les Enfants de Ji, et Les Gardiens de Ji, mais peut se lire seule.Au final, sans être une révolution du genre, cette série permets de passer un agréable moment de lecture.

SkarnSha
27/03/12
 

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.85 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition